Avec l’UMP, le FN et les laïques intégristes “de gauche”, les journées de la jupe courte et du string obligatoires?

tenue obligatoire France 2011 f2c abribus

Après “Cheveux longs, idées courtes“, dans les années 60,

Jupes longues: musulmanes, dehors!” en 2011?

Pétition de soutien aux élèves à la robe longue de Saint-Ouen – droit à l’éducation pour toutes et tous, un droit fondamental

Envoyez votre signature à cette adresse:

robelongue2011@yahoo.fr

tenues-prohibées-mais-que-fait-la-police-f2cphoto-strasbourg

Nous, enseignant-e-s, avons eu connaissance de la décision prise par la direction du lycée Blanqui à Saint Ouen d’isoler et de menacer d’exclusion de jeunes élèves au motif qu’elles portent des robes longues de couleur sombre. La raison avancée est que ce vêtement constituerait un « signe ostentatoire » marquant leur appartenance à une religion déterminée, l’Islam.

A ce jour, à notre connaissance, aucun représentant du monde enseignant n’a pris la peine d’interpeller l’opinion publique. Nous estimons donc de notre devoir d’exprimer notre consternation et notre indignation.
En effet, les élèves portaient ce type de vêtement depuis longtemps déjà, nous ne nous expliquons donc pas qu’ à trois mois de la fin de l’année et du baccalauréat pour certaines d’entre elles, un tel ostracisme soit pratiqué par la direction. Quelles que soient nos positions par ailleurs, c’est d’abord la stricte dimension déontologique qui nous fait ici réagir : de même que le médecin veut le bien de ses malades, les membres de la communauté éducative ne sont-ils pas supposés vouloir le bien des élèves, et n’y a-t-il pas claire volonté de nuire quand on exerce un chantage du genre de celui proposé par la direction du lycée Blanqui ?

De plus, la jupe longue de couleur sombre n’a jamais fait partie des accessoires interdits par une loi qui ne vise que le port de signes ou tenues à caractère ostensiblement religieux. A quand l’interdiction des couleurs blanche et bleue du fait qu’elles évoquent la Vierge Marie, le bannissement du rouge et du noir, car emblématiques d’une divinité vaudoue, et la prohibition du vert pour cause d’islamisme ?

Plus sérieusement, nous refusons de nourrir un rapport haineux à l’Islam, religion adoptée par certains de nos élèves. Nous considérons de plus que la décision de contraindre sans aucune base légale ces jeunes filles à renoncer à porter un vêtement qu’elles affectionnent participe de cette même idéologie islamophobe dont l’expression désinhibée est désormais constamment encouragée par les différentes prises de positions et campagnes lancées par le gouvernement.

Pour toutes ces raisons nous demandons à la direction du lycée Blanqui d’arrêter tout harcèlement à l’égard de ces jeunes filles et de lever toutes les sanctions qui auraient été prises contre elles et celles-ceux qui les ont soutenues. Il s’agit de réaffirmer le droit fondamental à l’éducation pour toutes et tous qui a été bafoué par la décision de la direction du lycée Blanqui.

25.3.2011

contact, signatures à envoyer à :

robelongue2011@yahoo.fr

(l’appel à signature de cette pétition s’adresse aux enseignants et autre personnel de l’éducation.)

Alix Héricord ; professeur de philosophie ;TZR, Seine-Saint-Denis ;

Jean-Marie GRANETIER ; documentaliste ;Lycée Gérard de Nerval ; Noisiel (77)
Pierre Stambul ; professeur de mathématiques, retraité, Marseille, syndiqué SNES tendance Emancipation

Jànos Borovi ; professeur de mathématiques, retraité du Collège Guy Môquet, Gennevilliers (92) ;syndiqué à SUD Education 92
Siryne Zoughlami ; professeur de philosophie Lycée Mozart Blanc Mesnil (93)

Noëlle Guilbon, retraitée du collège Travail, Bagnolet (93), syndiquée SNES tendance Emancipation.

Valérie Duguet, professeur de lettres au lycée Georges Clemenceau, Villemomble, 93.

syndiquée Sud Education

Max Sébastien, professeur d’anglais, Lycée Delacroix, Drancy (93)

Yvan Gineste, conseiller Principal d’Education, LEGTA de Lyon / Dardilly

Mamouni Aicha ;enseignante lycée liberté à Romainville, syndiquée SNES-FSU

Hakeim Talleb, maître de Conférences à l’ Université Pierre et Marie Curie (UPMC)

Jean-Luc Gautero, maître de conférences (philosophie des sciences), Université de Nice-Sophia Antipolis,Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines

Pierre Boussard, professeur retraité,06300 Nice

Martine Tessard ; professeur retraitée Paris

Marie Geaugey, professeur de lettres modernes au collège Jean Rostand (Evreux 27)

Maryse Denneulin, enseignante 82

Laurence De Laforcade, professeur de lettres, lycée Paul Robert, Les Lilas (93)

Didier PY, éducateur spécialisé – Rhône
Bouhlel Hafez, enseignant, académie de Lyon

Vincent Pouille, professeur de philosophie,TZR Seine-Saint-Denis

Sylvie Diallo, professeur de S.E.S. au lycée Mozart, Le Blanc Mesnil (93)

Kevin Vacher, Assistant d’Education au collège A.Rimbaud, Marseille.

Pierre Tevanian (professeur de philosophie, lycée Delacroix Drancy)

Philippe Morgallet, enseignant retraité Histoire Géo. 77

Khelifi Farid – enseignant d’espagnol à Lyon

Françoise Cahen, professeur de français, lycée Maximilien Perret, Alfortville, non syndiquée tendance SGEN

Colin Falconer, formateur-professeur d’anglais, Saint-Denis, 93.

John Mullen ; Université Paris-Est Créteil

Vincent Gay, documentaliste, collège Olympe de Gouges de Noisy-le-Sec, syndiqué au SNES

Catherine Ballestero, professeur de lettres retraitée, titulaire des palmes académiques et militante au MRAP

Hocine ALI BENALI,professeur d’arts appliqués, Lycée maximilien Perret Alfortville (94)

Philippe Radi, professeur de mathématiques, Lycée Georges Clemenceau, Villemomble (93).

Franville Jean, Professeur en retraite, 55100-VERDUN
Daniel Romet enseignant référent handicap Lussas 07

Vincent Présumey (professeur d’histoire, Moulins, Allier)

Guy Giani – Professeur de Sciences Economiques et Sociales – Lycée Carnot Cannes – adhérent de Sud-Education, du MRAP et des Alternatifs

Lounès Chikhi, Chargé de Recherche au CNRS, Toulouse (31)

Mme Mebarki Aïcha Formatrice – Guadeloupe

Monique Lellouche, enseignante à la retraite Paris

Alexandre Piettre, sociologue, Csprp – Universite de Paris 7.
Nedjma Gautier, professeur de langue Arabe Iiit france St-Ouen

Afèfe Manai, professeure de lettres-histoire au Lp Bartholdi, St denis (93).

Sofia Yakoubi, éducatrice specialisée

Christian Darceaux, enseignant retraité

Madeleine Charnay-Guerin animatrice retraitée Colombier en Brionnais (71)

Johan Faerber, professeur de Lettres , Lycée Mozart au Blanc Mesnil (93)

Ingrid Renard, Professeur de danois en disponibilite Lycee Lamartine, Paris

Frédérique Henrard , Professeur de philosophie au Lycée Gerard de Nerval Noisiel 77

Alvina Nobrega-guilherme, Professeur des écoles, Gennevilliers

Nadia Bellili, Professeur de Français au College-Lycee Prive Reussite, Aubervilliers (93).Etudiante En Hypokhagne et Khagne au Lycee Auguste Blanqui de Saint-Ouen en 2002-2004.

Marie-Therese Lenoir Professeure De Lettres.
Catherine Stern Professeure d’histoire à La Retraite.

Afèfe Manai, professeure lettres histoire St Denis (93)

Raphaël Tisserand, professeur des écoles, Besançon, syndiqué à Sud

Abd Raouf Chouikha, Maitre de Conferences ;Université Paris 13 (Villetaneuse)

Henri Amadéi (Syndiqué au Snesup-FSU , Emancipation)

Nourredine ABDI, Enseignant- chercheur CNRS

Julie Billaud, Postdoctoral Research Fellow; Anthropology Department; University of Sussex
United Kingdom

Duchesne Bastien, Professeur d’arabe, Clamart (92)

Erwan Chasles, PLP Lettres-histoire, CNT éducation 93

Cédric Benyounes-Maymar, professeur de sciences-physiques, Lycée Delacroix, Drancy (93)

 

Similar posts
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]
  • Le squat Bugatti à Eckbolsheim évacué... Depuis ce mercredi matin, la gendarmerie en force bloque les deux accès au squat Bugatti, situé sur le territoire d’Eckbolsheim, juste à côté de la CME 67 et proche du garage Renault. De nombreux véhicules de gendarmerie, dont plusieurs immatriculés 75, et à l’intérieur de l’immeuble de bureaux, occupé depuis un an des gendarmes surarmés [...]

10 Commentaires

  1. Noam Noam
    4 avril 2011    

    La pédagogie est l’art de la répétition dans le calme :
    Cher yassine,

    Il n’est pas question d’interdire la robe longue de couleur unie dans les écoles, mais de ne pas accepter , en son sein , de signes pouvant être considérés comme ostentatoires.. Cela restant à l’appréciation de la direction de chaque établissement afin justement de pouvoir parlementer au maximum et évier toute victimisation.. Dans 98 % des cas une entente est trouvée entre les deux parties. Dans 2 % des cas, aucune discution ni aucune entente ne sont possibles car il y a instrumentalisation!

    Le voile n’est pas un ” accessoire vestimentaire ” mais un signe d’appartenance religieuse ostentatoire celui là , ce n’est pas à prouver et son port est donc ( fort heureusement ) INTERDIT !
    Tous les musulmans jouent le jeu et adhèrent au principe de laïcité à part certains extrémistes born again ou d’autres idiots utiles.

    S’en prendre à certains accessoires n’est pas illégal : certains sont interdits et votés par le conseil d’administration . Seriez vous de ceux qui refuseraient d’interdire les Tshirt de boneheads appellant à la haine raciale, ???? Il faut assumer très cher…

    Quant au coup de la sociéte ” occidentale en pleine dégénérescence ” ca sent son vieux réac à plein nez …si en plus on rajoute le coup de ” La France est dans un bien triste état ” … on se dit ; le pauvre homme…Il est plus dans le coup..

    Et en passant,
    quand à s’écrit quanT à,
    sont triste s’écrit sont tristeS,
    veux dire s’écrit veuT dire,

    bonne lecture pierre

  2. Yassine Yassine
    4 avril 2011    

    YomSki a dit : “Les valeurs qui sont celles de la grande majorité des enseignants sont des valeurs d’ouverture et de tolérance !”

    Oui, d’accord avec vous. Mais les autres,la petite minorité
    en voulant interdire la robe longue de couleur unie dans les écoles, montrent une drôle de conception de “grande valeur d’ouverture et de tolérance !”
    Vous semblez vous-même avoir cette drôle d’idée de ce qu’est la valeur d’ouverture et de tolérance !

    Pour mettre un point final à cette discussion, Le seul accessoire vestimentaire interdit dans les écoles par la loi (de 2004) est le voile. Point barre.
    S’en prendre à d’autres accessoires vestimentaires est tout simplement illégal.

    Pour ce qui est de l’émancipation, c’est par la qualité de l’enseignement qu’elle peut se réaliser, mais certainement pas par la mise à l’index de ceux et celles qui ne correspondent pas aux normes érigées en dogmes par notre société occidentale en pleine dégénérescence.

    Quand à Noam, Je ne suis absolument pas contre les pays qui permettent de débattre de tout et de rien, bien au contraire, ce qui n’empêche pas que certains débats sont triste et lamentables, et si ceux là se passent essentiellement en France, cela veux bien dire que la France est dans un bien triste état. Et, en passant, Pierre s’écrit avec une majuscule.

  3. Noam Noam
    3 avril 2011    

    Si les pays qui permettent de débattre autour de tout et de rien vous dérangent , allez donc vivre en Iran camarade pierre ..

  4. YomSki YomSki
    3 avril 2011    

    Pour qui vous prenez vous Yassine pour juger les gens de la sorte?
    Ce n’est pas à un ” born again ” comme vous de nous apprendre ce qu’est la Laïcité .. Je pense que si un proviseur de lycée parle du caractère résolument ostentatoire d’une tenue il sait de quoi il parle et on peut lui faire confiance !!! Pensez vous vraiment que la seule motivation d’un proviseur soit d’ordre islamophobe?? C’est vous qui êtes ridicule !!
    Les valeurs qui sont celles de la grande majorité des enseignants sont des valeurs d’ouverture et de tolérance ! Ils n’ont de leçons à recevoir de personne ! Leur métier est assez dur !

    Quant à votre passage sur le festival de Cannes ( de connes devrait on dire ) il est à hurler de rire , je vais le faire connaitre autour de moi : ce que vous ne semblez pas comprendre c’est que nous n’avons rien contre les robes longues… ni contre les filles ou les femmes qui les portent .. Nous ne voulons pas par contre de vêtements ostentatoires dans les lieux publics et faisons confiance aux chefs d’établissement pour les reconnaitre …

    Les établissements scolaires sont des lieux d’émancipation , vous semblez l’oublier .. Peut être n’avez vous pas été à même de profiter de cette émancipation .. Ce n’est pas donné à tout le monde , je vous l’accorde…

  5. Yassine Yassine
    3 avril 2011    

    Voltherr dit :
    “La robe longue a bien évidemment un caractère religieux et ostentatoire”

    Je n’ai jamais entendu une connerie pareille !

    Regardez un reportage sur le festival de Cannes, la quasi totalité des vedettes qui montent les marches du palais portent des robes longues, Regardez les reportages des diners de gala organisés par l’Élysée, toutes ces dames portent des robes longues…

    J’oubliais, la couleur unie pose problème aussi. Si on brodait sur la robe une jolie fleur, VOTRE problème serait-il résolu ?

    Comme je l’ai déjà dit, si la mode se met à la robe longue, toutes les élèves viendront en robe longue, même les femmes profs.

    Il n’y a qu’en fRance (comme l’écrit Schlomo) qu’il y a débat sur des sujets pareils. C’est triste et lamentable.

  6. Schlomo Schlomo
    2 avril 2011    

    comme lecerisier, je préfère les femmes en jupe courte qu’en robes longues, mais si elles veulent porter des robes longues, qu’on leur foute la paix!
    la laïcité n’a rien à voir avec ça: la laïcité c’est la séparation des Eglises et de l’Etat et la neutralité de l’Etat par rpport aux religions qui ont droit de cité

  7. 2 avril 2011    

    Mais qu’est-ce qu’on est lourd en France! Et maintenant c’est la jupe, à titre personnel j’ai une préférence pour les jupes courtes, mais bon chacun est libre… et franchement il y a plus grave. Je suis pour qu’on laisse tranquille les filles qui portent des jupes longues… Quand on arrive à ce type de débat… que dire

  8. Naloub Naloub
    2 avril 2011    

    Si vous avez un problème avec les femmes qui affichent leur féminité nous ne pouvons rien pour vous aider et comprenons finalement votre position aigrie..

  9. Schlomo Schlomo
    2 avril 2011    

    et la jupe courte, elle est pas ostentatoire?

    tu te trompes: j’ai signé la pétition après publication!

  10. Voltherr Voltherr
    2 avril 2011    

    Le bien de tous les élèves dans un environnement neutre et émancipateur !
    La robe longue a bien évidemment un caractère religieux et ostentatoire qui n’a pas sa place dans une salle de classe de la République !!

    Réaffirmer fermement les principes de la Laïcité ce n’est pas être islamophobe… La grande majorité du corps enseignant est derrière le proviseur de Blanqui !! L’accuser d’islamophobie est tout simplement scandaleux !

    ( nous noterons que schlomo n’a pas signé la pétition et nous en félicitons..)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.