Lancement du Conseil Français de la Citoyenneté de Résidence (CoFraCiR)

ViEns Vivre ensemble en Alsace

Strasbourg, présidente du CoFraCiR

Communiqué de PRESSE

Lancement du Conseil Français de la Citoyenneté de Résidence (CoFraCiR)

Toulouse, le 16 avril 2011

 

Réunis à Toulouse le vendredi 15 et le samedi 16 avril 2011, les élus des villes, les représentants des conseils de résidents étrangers ont créé le premier Conseil Français de la Citoyenneté de Résidence (CoFraCiR).

Réunis en assemblée plénière, les représentants élus des villes et des résidents étrangers ont approuvé les statuts et élu la ville de Strasbourg à la présidence du CoFraCiR.

Le CoFraCiR s’engage pour le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales. Il s’attachera également à promouvoir la participation des résidents étrangers à la vie publique et à lutter contre toutes formes de discrimination.

Dans le contexte actuel, le CoFraCiR saisit également l’occasion de sa mise en place pour dénoncer avec vigueur les prises de position consistant à stigmatiser et à considérer l’étranger comme un « bouc émissaire » et non comme une richesse pour notre pays.

Comme l’affirme l’Appel des maires, « le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent. Etrangers comme nationaux sont impliqués dans la vie de nos cités et le vivre ensemble. »

Le CoFraCiR demande aux maires qui ne l’ont pas encore fait de signer « l’Appel des maires » pour le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales.

 

Fait à Toulouse, le samedi 16 avril 2011

Similar posts
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]
  • Le squat Bugatti à Eckbolsheim évacué... Depuis ce mercredi matin, la gendarmerie en force bloque les deux accès au squat Bugatti, situé sur le territoire d’Eckbolsheim, juste à côté de la CME 67 et proche du garage Renault. De nombreux véhicules de gendarmerie, dont plusieurs immatriculés 75, et à l’intérieur de l’immeuble de bureaux, occupé depuis un an des gendarmes surarmés [...]
  • Des milliers de travailleurs sans-pap... Marche nationale des sans-papiers à Paris from feuille de chou on Vimeo. Marche nationale des sans-papiers from feuille de chou on Vimeo. à suivre, vidéos et récit de la [...]

3 Commentaires

  1. 19 avril 2011    

    La nationalité n’est pas qu’une notion administrative, elle est aussi un sentiment d’appartenance à une communauté. lisez les propos d’un ancien inspecteur général de l’éducation nationale française :

    «La société française. La laïcité française n’est pas contre l’islam, contre les religions. C’est très simple, aujourd’hui c’est l’Algérie qui budgétise la Mosquée de Paris. Les Algériens et l’ensemble des musulmans de toute nationalité qui ont une admiration pour l’Algérie et sa révolution sont étonnés que nous budgétisions des traîtres. Comment le président de la République algérienne, qui est quand même le garant des valeurs de la révolution, peut-il continuer à budgétiser une mosquée à la tête de laquelle il y a un traître? Je le dis sincèrement. Il faut que le président mette fin à cette situation. Il y a des centaines de mosquées attachées à l’Algérie que nous pouvons financer.»

    Source : http://www.tsa-algerie.com/divers/abderrahmane-dahmane-aucun-musulman-n-a-envie-de-soutenir-monsieur-boubekeur_14800.html

    Vous voyez, malheureusement la nationalité n’est pas uniquement une question administrative. Etonnant, non !

  2. Rwan Rwan
    19 avril 2011    

    Non non restez a Lille..

  3. rudolf bkouche rudolf bkouche
    18 avril 2011    

    Une bonne initiative.
    Mais il me semble important que l’on pose la question de l’accession automatique à la nationalité au bout d’un certain temps de présence (trois ou cinq par exemple). La nationalité devrait être essentiellement une notion administrative. on a la nationalité du pays dans lequel on vit.
    Je suis devenu lillois depuis que j’habite à Lille. Si je quittais Lille pour une autre ville, je serai un habitant de cette nouvelle ville.

    rudolf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.