France-Israël à Yad Vashem…

Comment on transforme un massacre en emblème!

 

On peut lire sur le site de la Chambre de Commerce France-Israël :

 

“La Fondation France-Israël présidée par Nicole Guedj, conduira une délégation de 20 petits-enfants de Justes français parmi les nations en Israël du 30 avril au 4 mai 2011.”

 

Le sionisme n’a aucune vergogne.

 

Après avoir confisqué les Juifs, il lui faut confisquer ceux qui ont courageusement sauvé des Juifs des griffes du nazisme pendant la seconde guerre mondiale.

 

Comment confisque-t-on cette mémoire juive ? En faisant visiter le pays conquis, le havre de paix qui n’en est pas un, le havre de paix qui n’est qu’un lieu de guerre.

 

Et à ces petits-enfants de Justes, on fera visiter Yad Vashem, ce monument à la mémoire des massacrés construit sur la terre conquise.

 

Loin d’être le monument du massacre des Juifs par les nazis, Yad Vashem devient le lieu d’une récupération idéologique, comme si la Shoah valait justification des crimes commis contre les Palestiniens.

 

On savait que les monuments aux morts avaient moins pour objet la célébration des “Morts pour la Patrie” comme on dit, que la célébration des célébrants soucieux de montrer comment on sait assaisonner les morts à sa convenance. Yad Vashem est, parmi ces monuments, un sommet d’horreur et de bonne conscience. Le devoir de mémoire y apparaît dans sa monstrueuse morbidité.

 

Et lorsque Madame Nicole Guedj, présidente de la fondation “France-Israël”, emmène en Israël des petits-enfants de Justes français, elle commet un double crime, à la fois contre les victimes du massacre et contre ceux qui les ont secourus, les uns et les autres réduits à n’être que des faire valoir du sionisme, à n’être que des instruments de propagande.

 

Rudolf Bkouche

UJFP

Note:

Mes grands-parents paternels, Adolf Aron Meyer et Cécile Lévy, et une tante

ont été déportés à Auschwitz où ils ont été assassinés par les nazis.

Mon père, Marcel Meyer, a été fusillé en France comme otage juif.

Tous les quatre sont inscrits au mémorial de Yad Vashem.

Aucun d’eux n’est mort pour que l’État d’Israël opprime et massacre le peuple palestinien.

Que la honte soit sur les faussaires sionistes!

 

 

Similar posts
  • Sylvain Cypel et Gérard Haddad invité... Vendredi 7 janvier, la veille de l’Assemblée générale de l’Union Juive française pour la Paix, -association juive antisioniste-, annulée pour cause de pandémie, s’est tenue devant une quarantaine de personnes membres ou pas du groupe, une conférence bicéphale, déjà annulée auparavant, avec l’écrivain et journaliste Sylvain Cypel et le psychanalyste Gérard Haddad  D’autres vidéos [...]
  • La situation à Gaza est catastrophiqu... [...]
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • 3 ans de Gilets Jaunes Strasbourg, Ha... Strasbourg Gilets jaunes, Antipasse et personnes Transgenre Haguenau [...]
  • Le massacre du 17 octobre 1961 à Pari... Quelques dizaines de participants ont assisté hier soir au FEC de Strasbourg à une conférence d’Olivier Lecour-Grandmaison, à la veille de la commémoration du soixantième anniversaire de ce massacre commis par les policiers dirigés par Maurice Papon, sous la présidence du général de Gaulle. L’orateur a souligné particularisme français où aucune reconnaissance ni réparation n’ont [...]

6 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    19 avril 2011    

    pas le temps de rechercher: j’occupe Médicale A

  2. Rwan Rwan
    19 avril 2011    

    Son nom?
    Sa date de destrction?

  3. Schlomo Schlomo
    19 avril 2011    

    sous Yad Vashem un village arabe détruit

  4. Brand Brand
    18 avril 2011    

    Vous racontez n’ importe quoi :
    Deir Yassine est situe a 5 kms de yad vashem
    yad vashem n’ est construit sur aucun village détruit !
    C’ est scandaleux de votre part de colporter ce genre de rumeurs !
    Prouvez des choses précises ou bien taisez vous !!

  5. Schlomo Schlomo
    18 avril 2011    

    je ne suis pas certaine que le village sous Yad Vashem soit Deir Yassin, mais je sais qu’il y en a un; pas le temps de rechercher là

  6. marc marc
    18 avril 2011    

    en cherchant bien autour de Yad Vashem, peut être peut on évoquer souvenir du village détruit à cet endroit : Deir Yassin

    les ancêtres catholiques en créant leurs fêtes disaient : “on ne détruit bien que ce que l’on remplace”, c’est vrai pour les fêtes “païennes” , sans doute aussi pour la compétition des mémoires…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.