Flammekuech sexistes

La meutestrasbourg n’a pas été la seule indignée par la pub “Pili Pili”
qui a fait paraître une pub sexiste amalgamant terroir-tarte flambée-
petite culotte “sexy”

Allez sur le site des archives de FR3 et visionnez la vidéo:

En PJ: la pub et la visualisation au masculin, faite par l’une de nous:
sans vouloir tomber dans l’effet de miroir, car le sexy pourrait
réapparaitre sous forme masculine.

Pour la meute, le sexisme est , dans la pub, l’utilisation des corps
comme objet de vente, féminins à 98 % , mais pas que.

Il y a aussi, dans les pubs moins choquantes, l’utilisation sexiste
répétée et discriminatoire des corps au féminin masculin. Preuve:
Si vous avez, comme moi, reçu dans votre boite à lettres, un catalogue (
extrait) des 3 Suisses: regardez le bien.

J’ai fait une analyse quantitative des mannequins – photos supports.
Même s’il y a comme partout, plus de fringues pour femmes présentées, en
proportion, les mannequins féminins sont photographiés 3 à 4 fois plus
en corps tronqués (sans la tête). Lorsque les mannequins sont entiers
sur chaque photo, il y a 3 fois plus d’ hommes ou de garçons qui
regardent de face, avec assurance, et cela est criant dans les pages
enfant: ainsi commence l’incorporation des inégalités: la fillette
regarde de côté, en biais, le garçon de face, droit.

campagne mars avril 2011.jpg campagne mars avril 2011.jpg
1189 Ko Afficher Télécharger
PILIPILI1.jpg PILIPILI1.jpg
5643 Ko Afficher Télécharger

 

lu dans les DNA

qui voient de la “poésie” là où on en cherche vainement…

et qui se gardent de donner à voir l’objet de l’outrage…

 

Tartes flambées et petites culottes…

Moment de poésie (sic) l’autre jour devant le restaurant Flamme & Co, Grand’Rue. Choquées par une pub du resto qu’elles jugent « sexiste et dégradante pour la femme », une vingtaine de féministes ont jeté des culottes, « parfois souillées », regrette le gérant, Olivier Lammert, sur les tables déjà dressées.

Incriminée : une affiche mettant en scène des jambes féminines et nues, culotte orange avec coiffe alsacienne aux genoux, et sous-titrée « le terroir, alsacément plus sexy ». Des images utilisées comme sets de table, « enlevées quand il y a des enfants », précise le gérant.

Plutôt amusé au début par cette flash mob organisée par La Lune, Olivier Lammert a vite compris que ce n’était pas de la rigolade. « Quand j’ai vu leurs réactions assez virulentes, j’ai vite déchanté, confie-t-il. Et les culottes sales sur les tables déjà dressées, je n’ai pas vraiment apprécié. » Le gérant du resto se défend en revanche d’être sexiste. « Alsacément sexy est un slogan, qui cherche à attirer l’attention sur un produit, la tarte flambée revisitée, assaisonnée ici d’un peu d’humour, de légèreté, de frivolité. » Reste que pour les défenseurs des droits des femmes, ce genre d’humour fait plutôt flop. Et reste vécu comme une humiliation, réduisant la femme à un simple objet de consommation.

S’il s’excuse d’avoir heurté certaines personnes, pour le coup, une chose est certaine : le Flamme & Co ne deviendra pas le QG des féministes !

B.R.

Similar posts
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

3 Commentaires

  1. Seppi Seppi
    29 avril 2011    

    Un simple oubli de mots

  2. Schlomo Schlomo
    29 avril 2011    

    elles ne t’ont pas attendu!

  3. Seppi Seppi
    29 avril 2011    

    On Aimerait bien les voir aussi vigilante la burqua !

    modéré: hou, la syntaxe et la grammaire!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.