Pas de droit d’ingérence israélien à Rafah!

“Israël” n’a aucun droit d’ingérence
dans la décision égyptienne d’ouvrir le passage de Rafah
[ 29/04/2011 – 23:12 ]
Gaza – Le Caire – CPI 

 

Le lieutenant général Sami Anan, chef d’état-major de l’armée égyptienne, a confirmé que l’Entité sioniste n’a aucun droit d’ingérence dans la décision égyptienne d’ouvrir le point de passage au sol de Rafah.

Dans une déclaration de presse, publiée aujourd’hui vendredi 29 avril 2011 sur sa page face book, le chef d’état-major dit : « “Israël” n’a aucun droit d’ingérence dans la décision d’ouverture du point de passage de Rafah ; c’est une affaire palestino-égyptienne. »

Notons qu’auparavant, Nabil Al-Arabi, ministre égyptien des affaires étrangères, avait dit, hier jeudi, que l’Egypte travaille pour briser le blocus, en ouvrant « complètement et définitivement » le point de passage de Rafah de ses deux côtés. Cette déclaration a été faite après la signature de la réconciliation palestinienne entre le Fatah et le Hamas, sous l’égide de l’Egypte.

Par sa part, le ministère des affaires étrangères, dans la bande de Gaza, a salué les déclarations de Nabil Al-Arbi appelant à briser totalement le blocus de Gaza et à ouvrir le point de passage de Rafah pour qu’il prenne son rôle naturel.

Dans des déclarations faites à notre Centre Palestinien d’Information (CPI), aujourd’hui vendredi 29 avril 2011, le ministère des affaires étrangères du gouvernement palestinien, dans la bande de Gaza, a appelé à mettre à exécution ces déclarations et à travailler pour rendre normal les déplacements des gens à travers le passage.


L’occupation :
Pas de négociations
avec un gouvernement palestinien

d’union nationale

[ 29/04/2011 – 11:39 ]
Al-Nasserah (Nazareth) – CPI Le Conseil des ministres sioniste (le Cabinet) a décidé lors d’une réunion extraordinaire tenue jeudi soir, de ne pas négocier avec le gouvernement palestinien d’union nationale dont la formation est prévue après la cérémonie marquant la fin de la division palestinienne entre le mouvement du Hamas et celui du Fatah.

Le journal sioniste Yediot Aharonot rapporte que les membres du Cabinet dirigé par le Premier ministre de l’occupation, Benjamin Netanyahu, se sont abstenus de prendre de nouvelles décisions liées à la réconciliation palestinienne, se contentant de la décision de ne pas négocier.

Suite à une série de consultations sécuritaires en présence du ministre de la Défense, Ehud Barak, il a été décidé que le gouvernement de l’occupation continue de suivre l’évolution dans la rue palestinienne et mettre fin à tout effort pour les négociations avec l’Autorité palestinienne.

Les sources ont souligné que les négociations ont été suspendues avec l’Autorité palestinienne à partir de ce moment jusqu’à ce que la situation soit plus claire.

Netanyahu avait demandé au président sortant de l’Autorité, Mahmoud Abbas, de choisir entre la paix avec l’entité sioniste et la paix avec le Hamas.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman a menacé jeudi de recourir à ce qu’il appelé « un vaste arsenal de mesures de rétorsion contre l’Autorité palestinienne » suite à la conclusion d’un accord de réconciliation.

Lieberman a déclaré à la radio de l’armée sioniste : « Avec cet accord une ligne rouge a été franchie, nous disposons d’un vaste arsenal de mesures telles que la suppression du statut de VIP pour Abbas et Fayyad, ce qui ne leur permettrait plus de circuler librement en Cisjordanie ».

Il a ajouté : « Nous pourrions également geler le transfert des impôts prélevés par Israël pour le compte de l’Autorité palestinienne ».

Lieberman a également estimé que les élections prévues par l’accord permettraient au Hamas de « prendre le contrôle » de la Cisjordanie.

En revanche Haïm Ramon, un des dirigeants de Kadima, le principal parti d’opposition centriste, a appelé le Premier ministre sioniste à présenter un plan de paix. Il a déclaré que « le statu quo est une catastrophe d’un point de vue politique et sécuritaire pour nous, si nous ne lançons pas une initiative politique, le Quartette finira par reconnaître le Hamas ».
—————————————————————————————————————————————————————————- 

 

Deux enfants blessés par balle à Bil’in en Cisjordanie

 

http://www.facebook.com/sharer.php?u=http%3A%2F%2Fwww.ism-france.org%2F%2Ftemoignages%2FDeux-enfants-blesses-par-balle-a-Bil-in-article-15505&src=sp

 


Similar posts
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle et s’emmêle. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Gaza/UJFP: Khuza’a, remerciements et ... Khuza’a, remerciements et solidarité ! Depuis 2016, l’UJFP a lancé de nombreux appels à la solidarité pour les paysans de Khuza’a dans le Sud-Est de la Bande de Gaza. Vous avez été très nombreuses et nombreux, associations ou simples citoyens épris de justice, à répondre à nos appels et nous vous en remercions. Sachez que [...]
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]

6 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    2 mai 2011    

    il est clairement indiqué que c’est le chef d’État-major de l’armée égyptienne qui dit “entité sioniste“:
    précisons que si je n’use pas de ce terme, c’est que ceux qui le font ont derrière la tête l’idée que un jour, tous les juifs d’Israël, (re)partiront dans leur pays d’origine, ce qui est stupide en tout cas pour ceux qui sont nés en Israël; comme je l’ai écrit il y a peu, les juifs israéliens doivent pouvoir rester au Proche-Orient dans un cadre autre que l’État “juif” ou “des juifs”, et ils devront avoir au minimum, les mêmes droits qu’ils “accordent” aux Palestiniens citoyens d’Israël…mais je crains que, le complexe de Massada aidant, les juifs israéliens connaissent un sort moins enviable

  2. CQFD CQFD
    2 mai 2011    

    Dont acte, mais comme le début n’est pas sourcé, que votre nom apparaissait au dessus du bandeau introductif et que vous dégagiez en touche suite à la remarque de ce Leprunier…

    Allez je sors, désolé pour le dérangement.

  3. Schlomo Schlomo
    2 mai 2011    

    juste une remarque:
    entité sioniste” n’est pas de moi dans le post en question
    j’écris habituellement Israël ou Etat d’Israël, mais quand on cite, on ne modifie pas les textes!

  4. CQFD CQFD
    2 mai 2011    

    Ce qui est certain, c’est que si vous écriviez Etat israélien au lieu d’Entité sioniste vous vous éviteriez un certains nombre de commentaires déplacés. Ca ne vous empêcherait pas de dénoncer la politique de l’Etat israélien et de soutenir les palestiniens dans leur juste combat, mais ça réduirait sûrement la marge de manœuvre de ces étranges porte-greffes (toutes tendances confondues, qu’il soient pro ou anti-sionistes).

    N’oubliez pas qu’entre votre antisionisme et celui des autres, il y a parfois un monde. Vous n’êtes pas obligé de leur abandonner le terme, mais vous n’êtes pas forcé de donner l’impression qu’entre un Dieudonné et vous il n’y a que l’épaisseur d’un papier à cigarette. Ce dernier et ses amis font déjà ça très bien, ce n’est peut-être pas nécessaire de les aider dans cette sale besogne.

    Vous parliez du Hamas, donc si je vous dis OLP ça devrait vous parler ? Attention, il y a un petit piège. Mais voyez vous même : http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article339

    Sur ces questions de va et vient terminologique et de guerre psychologique, lire ou relire : http://tempspresents.wordpress.com/2009/09/18/nicolas-lebourg-nazi-maoisme-gauchistes-d’extreme-droite-mythe-et-realites-de-l’oscillation-ideologique-apres-mai-68/

  5. Schlomo Schlomo
    1 mai 2011    

    le Hamas n’est pas une organisation terroriste

  6. LepRUNIER LepRUNIER
    1 mai 2011    

    ” l’Entité sioniste ” : c’est l’expression qu’emploient les TERRORISTES du Hamas pour désigner Israel….

    Ceci se passe de commentaire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.