Chasse aux sorcières musulmanes

Loi sur le voile intégral : une trentaine de femmes verbalisées en un mois

Par A. l’AFP

Publié le 11/05/2011

Une trentaine de femmes ont été verbalisées un mois après l’entrée en vigueur de la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public, qui a conduit la moitié des personnes portant ce signe religieux à l’abandonner, selon une association.

La moitié des quelque 2 000 musulmanes se couvrant du niqab ont décidé de l’ôter, mais d’autres ont fait le choix de se « cloîtrer », ne sortant plus de chez elles, a estimé l’association touchepasamaconstitution, qui s’est proposée de payer toutes les contraventions infligées aux contrevenantes.
« Elles ont été assignées à résidence par la loi », a déploré son président Jean-Bruno Roumégoux, lors d’une conférence de presse.

Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a indiqué le 4 mai sur RTL qu’un total de « 27 ou 28 verbalisations » avait été recensé jusqu’alors. Le lendemain, deux femmes intégralement voilées ont été verbalisées devant la mairie de Meaux, où elles s’étaient rendues pour « fêter la première amende » du député-maire Jean-François Copé, avec l’association Touche pas à ma Constitution.

Une Américaine résidant à Dreux figure parmi les contrevenantes. Elle a été verbalisée à l’aéroport de Roissy alors qu’elle rentrait de Jeddah (Arabie Saoudite).

Cette femme avait accepté de retirer son voile lors des contrôles, mais l’avait ensuite remis dans l’aérogare et a alors été verbalisée par la Police aux Frontières.

« Beaucoup de craintes avaient été exprimées à ce propos. On disait que c’était inapplicable » mais « cela s’est toujours passé sans problème », a observé le ministre de l’Intérieur.

La loi sera « infiniment difficile à appliquer » et « infiniment peu appliquée », avait averti Manuel Roux, secrétaire général adjoint du Syndicat des commissaires de police au moment de l’entrée en vigueur de la loi.

Le 21 avril, à Toulouse, une quarantaine de musulmans ont prié devant le commissariat de Toulouse pour protester contre la verbalisation d’une femme.
Quelques coups d’éclat ont été aussi orchestrés par Touche pas à ma Constitution, qui a organisé le 11 avril, au premier jour de l’application de la loi, une manifestation sur le parvis de Notre-Dame à Paris avec des femmes voilées.

Le 20 avril, une femme en niqab a tenté, en vain, de se faire verbaliser en déambulant devant l’Assemblée nationale, sous les yeux de gendarmes et de policiers, dans le cadre d’une action de « provocation » organisée par cette association.
Son porte-parole Rachid Nekkaz a été interpellé mercredi 11 mai 2011 avant la conférence de presse au Bristol, un palace situé près de l’Elysée et du ministère de l’Intérieur.

Quatre femmes voilées ont été aussi interpellées. L’une d’elle a été libérée du fourgon de police où elle a été interrogée après avoir accepté de sortir dans la rue sans niqab.
Les récalcitrantes ont été conduites au commissariat. Elles encourent une peine maximale de 150 euros d’amende et/ou un stage de citoyenneté.

Les femmes verbalisées n’ont pas forcément payé l’amende, puisqu’elles ont été appelées à se présenter ultérieurement devant un juge. Dans les Yvelines par exemple, « 7 ou 8 femmes ont été contrôlées » et « les dossiers ont été transmis aux officiers du ministère public », selon le parquet.

Il semble que la loi n’est pas systématiquement appliquée. Une employée d’une clinique parisienne a assuré à l’AFP sous le couvert de l’anonymat que des patientes continuaient de se présenter en niqab à la consultation.
« Elles ne sont pas nombreuses », a-t-elle cependant relativisé.

http://www.lagazettedescommunes.com/65289/loi-sur-le-voile-integral-une-trentaine-de-femmes-verbalisees-en-un-mois/

Similar posts
  • Pour les libertés, contre le passe va... Cet après-midi, j’étais à Paris, pas en vue de manifester, d’ailleurs j’ignorai tout des réjouissances anti-macroniennes, . Je m’apprêtais à prendre le bus 38 pour aller voir l’exposition Baselitz. Mais l’arrêt indiquait qu’il n’y aurait pas de bus pour cause de manif. En retournant vers Denfert-Rochereau, pour le métro, j’ai pu admirer les dizaines de [...]
  • Avec Macron et son monde, c’est... Et Zemmour, Le Pen, Pécresse, ce serait la même politique inhumaines Les milices du Capital à l’oeuvre: Cet après-midi, premier jour de l'année des opérations d'expulsions à #Calais.Durant l'expulsion d'un lieu de vie, les #exilés ont été coursées et gazées par les CRS, au moins 30 tentes et 5 bâches ont été saisies. Nos observateur.rice.s [...]
  • Journée internationale des migrants: ... Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées de 14 à 15h place du Corbeau à Strasbourg à l’occasion de la journée de solidarité avec les migrants et les sans-papiers. Plusieurs interventions se sont succédé, du Collectif des sans-papiers, de La Ligue des Droits de l’Homme, de l’Union juive française pour la paix,; une lettre sur [...]
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • 3 ans de Gilets Jaunes Strasbourg, Ha... Strasbourg Gilets jaunes, Antipasse et personnes Transgenre Haguenau [...]

11 Commentaires

  1. Schlomo Schlomo
    15 mai 2011    

    décidément, vous ne voulez pas comprendre!
    elles sont traitées comme des sorcières par toute une bande d’islamophobes gouvernementaux ou pas; moi, je défends les sorcières

  2. Arlette à Malibu . Arlette à Malibu .
    15 mai 2011    

    les traiter de sorcière est une drôle de manière de les défendre, vous en conviendrez…

  3. Schlomo Schlomo
    13 mai 2011    

    décidément, vous avez la comprenette encrassée!
    ce n’est pas moi qui les considère comme des sorcières, mais le gouvernement et les islamophobes;
    moi, je les défends contre la connerie généralisée

  4. Jim mauricette Jim mauricette
    12 mai 2011    

    Même voilées les musulmanes ne sont pas des sorcières que l’ on chasse !
    Votre titre m’ irrite !

  5. Schlomo Schlomo
    12 mai 2011    

    idiot utile!

  6. Walid Walid
    12 mai 2011    

    Pas intégriste?
    Vous êtes naïf ou idiot ( utile ) ?

  7. Moving Schnorers Moving Schnorers
    12 mai 2011    

    Avant de donner des liens , allez les consulter : c’est en première page de leur site : vous vous faites le porte parole du gouvernement monsieur , allez voir… Nous sommes morts de rire !! Sacré Schlomo..

    Une association qui , pour des motifs religieux lutte contre la loi votée par les représentants du peuple est une association intégriste !!

    ” Le 21 avril, à Toulouse, une quarantaine de musulmans ont prié devant le commissariat de Toulouse pour protester contre la verbalisation d’une femme ” : la révolution par la prière ! A part ca pour notre ami schlomo il ne s’agit pas d’intégristes !! C’est l’équivalent des commandos anti IVG qui s’enchainent dans les hopitaux pour prier et contester la loi Veil !

  8. Schlomo Schlomo
    12 mai 2011    

    cette association n’est pas intégriste
    de quand date ce communiqué?

  9. Schlomo Schlomo
    12 mai 2011    

    c’est le gouvernement qui les traite comme des sorcières, ou des pestiférées si vous préférez, monsieur l’idiot

  10. Moving Schnorers Moving Schnorers
    12 mai 2011    

    Schlomo , vous racontez n’importe quoi ou vous ne savez pas lire?
    Voici le communiqué de l’association intégriste susnommée :

    ” Touche pas à ma Constitution qui est en contact avec 288 femmes portant le niqab confirmera qu’à ce jour aucune amende n’a été dressée sur le territoire national, contrairement aux déclarations du Gouvernement Sarkozy “

  11. Ohen Nervotov Ohen Nervotov
    12 mai 2011    

    Comment osez vous comparer ces femmes victimes d’ une conception dévoyée et intégriste de l’ Islam a des sorcières??
    Je suis scandalise ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.