Loin du boycott:Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg

 

BDS, connais pas!

Alors que le portait du soldat israélien Gilad Shalit accueillait, malgré eux, les participants du Colloque sur la Constitution de 1911 en Alsace au Conseil régional, la Ville de Strasbourg pas en reste, fête son jumelage avec la ville israélienne de Ramat-Gan, à la veille du départ de la flottille pour lever le blocus de Gaza.

 

Strasbourg, le 16 mai 2011

 

Communiqué de presse

 

20ème anniversaire d’un jumelage : les liens de Strasbourg et de Ramat Gan à l’honneur

 

En vue de marquer le 20ème anniversaire du jumelage de Strasbourg avec Ramat Gan et de poursuivre un programme d’échanges sur les politiques en direction des personnes âgées, une délégation de la Ville de Strasbourg, conduite par Roland Ries, Sénateur-Maire de Strasbourg, se rendra dans cette ville israélienne proche de Tel Aviv, à compter du 18 mai prochain.

 

Des rencontres avec le Maire de Ramat Gan, l’Ambassadeur de France en Israël et des spécialistes israéliens en gériatrie sont programmées, ainsi que des visites dans plusieurs établissements pouvant illustrer la politique particulièrement novatrice en faveur des séniors.

 

La Ville de Strasbourg sera représentée par Roland Ries qui se rendra à Ramat Gan durant les deux journées de l’anniversaire du jumelage, les 18 et 19 mai. Il sera accompagné par Olivier Bitz, Adjoint en charge de la sécurité et des cultes et Henri Dreyfus, conseiller municipal délégué aux personnes âgées.

 

Dans le cadre de ce programme d’échanges, seront également présents des représentants de maisons de retraite et d’EHPAD (établissements pour personnes âgées dépendantes), du FSJU (Fonds social juif unifié), de l’ABRAPA (association d’aide à domicile à la personne), du Conseil général du Bas-Rhin et du Conseil régional, sans compter des médecins gériatres et des bénévoles associatifs.

 

Institué en 1991, le jumelage de Strasbourg avec cette ville israélienne de 130.000 habitants a prospéré sur des terrains multiples (culturels, scolaires, universitaires, social) tout en s’ouvrant depuis quelques années sur des échanges d’expériences autour des personnes âgées. Ramat Gan dispose en la matière d’une expertise avancée dont l’offre de service à Strasbourg peut tirer parti.

 

Une charte signée par les deux maires, engageant leur ville à « poursuivre leurs activités communes » et à « renforcer leurs liens dans les années à venir », viendra sceller les cérémonies de ce 20ème anniversaire.

 

La coopération autour des personnes âgées se focalise pour l’essentiel sur les axes suivants : la prise en charge des maladies neuro-dégénératives (Alzheimer), la lutte contre l’isolement, les méthodes innovantes (jardins thérapeutiques), la promotion du bénévolat. Ce 3ème voyage d’études, initié par le FSJU, sera l’occasion de s’intéresser de manière plus spécifique à l’utilisation des TIC dans les soins et le quotidien des personnes âgées en situation de dépendance.

CP-Ramat-Gan_17052011.doc
95 Ko Afficher Télécharger
Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.