La révolution arabe a passé le détroit de Gibraltar

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117206
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1204;spanish-revolution-premices-d-un-printemps-europeen.html
http://www.liberation.fr/monde/11011495-espagne-les-indignes-dans-la-rue

 

Dans plusieurs dizaines de villes, des centaines de milliers de personne occupent la rue à travers toute l’Espagne. La police laisse faire pour le moment face à l’étendue du mouvement, et la rapidité de sa propagation. Rappelons que l’Espagne est en pleine période électorale.

Ces modes de réappropriation de la rue ne sont pas sans rappeler les évènements en Tunisie et en Egypte. Il est intéressant de noter que les “révolutions” aujourd’hui passent d’abord par l’occupation collective et populaire de la rue, du quartier, de la ville. Ceci dans une position générale de reprise en main par le peuple de sa situation vis-à-vis (et de manière floue) de la précarité et de la casse sociale. Que les émeutes et affrontements sont une réponse populaire comme un phénomène global et de classe, sans représentant ni parti, à la répression étatique saisie également comme répression de classe.

Et c’est seulement là qu’interviennent la réappropriation des outils de production, la grève voire la grève générale, les piquets, le blocage de l’économie. C’est tout un renversement du processus de la lutte sociale révolutionnaire : les pratiques de l’autogestion et de l’action directe précèdent son plan de consistance politique assumé et revendiqué justement comme autogestion et action directe. C’est là un fait formidable de cette période inédite : l’autonomisation individuelle et collective, à la base, est le préalable à tout; et cette autonomisation s’opère dans la pratique (tels campement-occupation de ville). D’un tel processus spontané, les formes de pouvoir et de représentation sont atomisées et disloquées.

Solidarité ! Faisons tourner l’info !

http://networkedblogs.com/i5mM0?a=share&ref=nf

Espagne: nouvelle soirée de manifestation à la Puerta del Sol de Madrid
(AFP) – Il y a 6 heures
MADRID — Une foule de manifestants remplissait à nouveau jeudi soir la place de la Puerta del Sol, dans le centre de Madrid, occupée depuis trois jours par des milliers de personnes qui protestent contre les retombées de la crise économique et le chômage.
Répondant à des appels lancés sur des réseaux sociaux, les manifestants se relaient depuis mardi sur la place où ils ont installé un village de tentes, qui a continué jeudi à s’étendre et à s’organiser.
Les manifestants espèrent rester sur la place jusqu’à dimanche, jour des élections régionales et locales en Espagne, en dépit de menaces d’interdiction de la commission électorale.
“L’idée est de tenir”, déclarait Juan Cobo, qui se présente comme un porte-parole du mouvement.
“On nous dit que samedi nous allons être délogés violemment, on nous dit que la police va charger. Mais plus la police chargera, plus on sera forts. On va faire de la résistance pacifique”, assurait Berta Lopez, une chômeuse de 19 ans installée au stand d’accueil.
Les manifestants défendent des revendications très disparates, parfois confuses, dénoncent le système politique dominé par deux grands partis, socialiste et conservateur, la “corruption des politiciens” ou réclament plus de justice sociale.
Mais dans un pays peu habitué des revendications sociales, ce mouvement inédit exprime beaucoup de frustration face aux retombées de la crise et au chômage, qui atteint un taux record de 21,19%.
Des rassemblements semblables, mais de moindre ampleur, sont organisés depuis le début de la semaine dans la plupart des villes d’Espagne.
La plate-forme citoyenne “Democracia real, Ya!” (Une vraie démocratie, maintenant!), qui regroupe une partie des manifestants, a annoncé jeudi qu’elle cherchait à s’étendre et a convoqué de nombreux rassemblements à travers le monde.
Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés.

Révolution en Espagne !

L’Espagne s’éveille dans le plus grand silence médiatique !

Depuis plusieurs jours, le mouvement « TOMA LA CALLE » a entrainé des centaines de milliers d’Espagnols dans la rue, dans plusieurs dizaines de villes, les occupations à l’image de la place Tahrir n’en finissent plus. Il est minuit, et sur la place Puerta del Sol, des dizaines de milliers de manifestants sont toujours massés, ils chantent, ils s’indignent ! Le peuple a décider de prendre la rue et de se retourner contre le pouvoir, là bas aussi comme dans le monde Arabe. La colère gronde, personne n’en parle. C’est pourquoi nous vous demandons de diffuser l’information !

WEBCAM LIVE place Puerta del Sol : http://www.soltv.tv/soltv/index.html

¡YES WE CAMP !
Publié le 20 mai

Depuis les grandes manifestations du 15 mai pour une “Démocratie réelle dès maintenant ! (¡Democracía real ya !), le mouvement de rébellion espagnol grandit et s’intensifie. Ce soir, 3000 personnes sont réunies sur la plaza catalunya de Barcelone.
« No es indi cio de salud estar bien adap tado a una socie dad enferma » « Ce n’est pas un indice de (bonne) santé que d’être bien adapté à une société malade »

Ce soir, 3000 personnes sont réu nies sur la plaza Catalunya de Barcelone. Des jeunes, des vieux, des clowns, des musi cien-ne-s, des vieux, des vieilles, des ban quiers, des employé-e-s des étudiant-e-s, des chomeu-se-rs, des pas sant-e-s, des punks et des hommes en cra va tes.

La place est divi sée en trois : la place Palestine, la place Tahrir et la place Islandaise. Une cui sine popu laire est bien ins tal lée, on troque, on par ti cipe comme on peut. Des points d’infor ma tions s’improvisent un peu par tout.

Une troupe de salti ban ques offre un spectacle plein d’humour et dénonce la cri mi na li sa tion de leur tra vail dans l’espace public (la rue). Des petits grou pes impro vi sés par lent, déba tent. Les inter lo cu teur-trice-s chan gent alors il y a du mou ve ment, on s’appro che, on écoute, on par ti cipe. Sur le sol sont minu tieu se ment collés des arti cles de succès de révo lu tions : l’islan daise, la tuni­sienne, l’égyptienne. On trouve également des arti cles dénon çant la cor rup tions de cer tain-e-s poli ti cien-ne-s, des scan da les poli ti ques et ban cai res.

Une dame en tailleur et fond de teint dis cute après avoir entendu à la radio les jour na lis tes ques­tion ner des mani fes tants : pour quoi ne votez vous pas pour Izquierda Unida (équivalent des Verts) si vous ne voulez ni le PSOE (équivalent PS), ni le PP (équivalent UMP) , mais c’est du sys­tème dont nous ne vou lons plus, s’exclaffe t’elle ! On échange des stra té gies de votes pour les pro­chai nes élections (équivalent des régio na les) : ne plus voter pour les grands partis. Plus loin un ban quier dis cute avec sa fille au chô mage et d’autres acquies cent.

La mairie de Barcelone a coupé la caméra rou tière de la plaza Catalunya pour que les images ne se dif fu sent pas. En vain, grâce à la mer veille cyber né ti que, twit ter dif fuse simul ta né ment l’assem­blée gigan tes que qui s’impro vise main te nant (depuis 22h30). Le mou ve ment prend de l’ampleur.

Des images arri vent depuis Madrid où la répres sion a tapé fort diman che matin pour délo ger les campeu-se-s. Il y a eu des arres ta tions mais la plaza del sol est tou jours occu pée. On entend : « ¡que no, que no, que no os repre sen tan ! » (« non, non, vous ne nous repré sen tez pas ! ») ou encore « Democracía real ya ! » (« Démocratie réelle dès main te nant ! »), on en appelle encore aux ban quiers à payer la dette ou au départ du Roi.

C’est un mou ve ment spon tanné, sans leader ni partis qui s’exprime dans toute l’Espagne. Des gens qui pren nent le temps de parler, de s’organiser, de repeupler les places des cen tres villes et de remet tre les choses à leur place : le pou voir c’est nous, la vie c’est main te nant et tout est pos si­ble !Plus per sonne ne croit à ce sys tème sclé rosé qui nourri le plus riche au détri ment du plus pauvre, de la culture et de la vie. Les reven di ca tions sont sim ples : pour la liberté et pour un monde plus juste !

Les révo lu tions des pays arabes nous ont ouverts la voie, l’Islande a réussi a faire démis sion ner son pre mier minis tre et à faire pour sui vre ses ban quiers en jus tice !

Europe, souviens toi et lève toi !

LIENS :

En live de Barcelona : http://www.lavan guar dia.com/local/b...

en live de Madrid : http://www.soltv.tv/soltv2/index.html

photos Madrid : http://www.elpais.com/foto ga le ria/P…

Similar posts
  • Encore 4 à 5000 à manifestants à Stra... Nouvelle puissante manifestation intersyndicale à Strasbourg. Les DNA donnent 4 à 5000 personnes pour ce cortège. Le trajet concédé par la préfecture devait se limiter à Etoile- Palais universitaire, vraiment très court. La place de la République demandée a été refusée sous prétexte de venue de Macron le 11 pour la commémoration des morts d’il [...]
  • Anti GCO sur le chantier de Pfettishe... La lutte contre le GCO continue! Ce matin, les anti-GCO s’étaient donnés rendez-vous comme d’habitude sur le parking du stade de foot de Pfulgriesheim, pour se rendre sur le chantier du GCO proche. Les gendarmes, hélas, avaient été prévenus, et ils sont arrivés en même temps toutes sirènes hurlantes. Nous n’avons pu bloquer les engins [...]
  • Acte 56 Strasbourg 300 manifestants, ... Acte 56 Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Les cheminots reconduisent la grève à... L’Ag des cheminots a reconduit la grève jusqu’à lundi où des piquets seront mis en place pour étendre encore le mouvement. Ils ont mis en place un comité de grève élu et renouvelable, décidé de participer aux Ag interprofessionnelles et à la manifestation avec les Gilets Jaunes demain samedi 13.30 place de l’Etoile. Ag des [...]
  • 10 000 manifestants à Strasbourg cont... Les Gilets jaunes dans la manifestation de Strasbourg from feuille de chou on Vimeo. Très grosse manifestation ce 5 décembre contre la réforme des retraites, porte-drapeau des luttes et revendications très diverses autant que les professions représentées du public au privé et de nombreux jeunes. Les cheminots étaient là, les personnels de santé, les enseignants [...]

1 Commentaire

  1. Lintz Lintz
    20 mai 2011    

    Oh les jeunes, tous à la place Kléber !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.