Marseille/Strasbourg/Gaza

LES BATEAUX POUR GAZA DOIVENT

PARTIR ET BRISER LE BLOCUS

Depuis des dizaines d’années, la bande de Gaza est assiégée. Depuis 5 ans, l’occupant israélien inflige à un million et demi d’habitants un blocus inhumain et illégal. On manque de tout à Gaza : de nourriture, d’eau, d’électricité, de ciment, de matériel scolaire, de médicaments. Ce blocus est une violation flagrante du droit. Il y a 2 ans, l’armée israélienne a perpétré un véritable massacre à Gaza (1400 morts lors de l’opération “plomb durci”). En 2010, une flottille internationale contre le blocus de Gaza a été attaquée dans les eaux internationales par l’armée israélienne (9 morts sur le Mavi Marmara, un bateau turc).
En France, un formidable élan collectif a permis à plusieurs dizaines de partis, de syndicats, d’associations… de réunir leurs forces. Des centaines de milliers de citoyen-ne-s ont versé de l’argent pour acheter un “bateau français pour Gaza”: plus de 600000 euros en tout. Au bout du compte, deux bateaux ont été achetés avec des passagers reflétant la diversité du soutien populaire à cette initiative. Il y a parmi ces passagers des élu-e-s, des syndicalistes, des militant-e-s associatifs, des artistes, des personnalités, des sportifs … Les deux bateaux ont rejoint en Grèce une flottille internationale de 12 bateaux.
En une semaine, deux bateaux ont été sabotés en toute impunité, probablement par des agents israéliens. Le gouvernement grec a multiplié les tracasseries avant de décider le 1er juillet d’interdire le départ de la flottille. Le gouvernement israélien a proféré les pires menaces. L’Union Européenne et le gouvernement français ont fait à plusieurs reprises des déclarations hostiles à la flottille et il ne fait pas de doute que le gouvernement grec a subi d’importantes pressions.
CA SUFFIT !
Nous exigeons du gouvernement grec qu’il laisse partir la flottille.
Nous exigeons de l’Union Européenne et du gouvernement français qu’ils cessent leur complicité avec l’occupant israélien et au contraire assurent la sécurité de la flottille.
Nous exigeons la fin du blocus de Gaza.
Le collectif 13 “Un bateau français pour Gaza”

Strasbourg/Gaza

A l’attention de son Excellence l ’Ambassadeur de la République de Grèce en France

17 rue Auguste Vacquerie

75116 Paris

S/C de son Excellence le Consul de la République de Grèce à Strasbourg,

49 avenue des Vosges

67000 Strasbourg

Votre Excellence,

Depuis plusieurs dizaines d’années, la Bande de Gaza est assiégée, martyrisée, les violations du droit international perpétrées par les Autorités Israéliennes y sont régulières : le blocus, prise d’otage de plus 1,5 million de personnes, bafoue la Charte des Nations Unies et est une véritable honte pour la communauté internationale !

Des centaines de personnes représentant la population de la planète ont convergé vers le territoire grec pour rejoindre La Flottille Internationale, 10 bateaux dont 2 cargos offerts par la solidarité internationale au peuple palestinien et en particulier à celui de Gaza.

A l’heure où la Grèce traverse des moments difficiles, nous sommes choqués des pressions, voire des menaces, politiques et économiques, qui s’exercent sur votre pays alors que celui-ci a tant besoin de solidarité !

Nous sommes scandalisés par l’acte de sabotage commis dans un port grec contre le Juliano, bateau international qui porte le nom de notre frère pacifiste assassiné Juliano Meïr-Khamis. Cet acte criminel nous indigne tout comme la violation de la souveraineté grecque qu’il constitue.

Votre Excellence, nous, peuple de Strasbourg,qui abritons les institutions européennes et en particulier celles de la défense des Droits de l’Homme, sommes très attentifs à l’attitude des autorités grecques à l’égard de la 2ème Flottille Internationale de la Liberté :

Au nom du peuple de Strasbourg, les signataires demandent solennellement aux Autorités grecques,

· d’assurer la sécurité de la Flottille dans les ports et les eaux territoriales grecs

· de résister à la propagande, aux menaces, aux pressions venant des ennemis de la paix et des droits de l’homme et de laisser partir nos bateaux français et l’ensemble de la 2ème Flottille de la Liberté Restons Humains.

En vous demandant de bien vouloir transmettre ce message aux plus hautes autorités de votre pays, nous vous prions de bien vouloir agréer, Votre Excellence, l’assurance de nos salutations républicaines ainsi que la réaffirmation de l’amitié que nous portons à votre pays, la Grèce et à votre peuple !

Le Collectif judéo-arabe et citoyen pour la Paix de Strasbourg, réuni en Assemblée Générale

le vendredi 1er juillet 2011.

Similar posts
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]
  • 30 juin: soignantes et soignants à no... [...]
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs Communiqué de presse du 24 juin 2020 Les membres du collectif le chaudron des alternatives et des collectifs alliés opposés à l’implantation d’Amazon en Alsace continuent d’affirmer leur opposition à l’implantation d’Amazon dans la commune de Dambach-la-ville (Bas-Rhin) pointant ses conséquences irréversibles sur l’emploi local et le dérèglement climatique. Ce communiqué de presse fait suite [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.