La Cour européenne des droits de l’homme annule une expulsion

lu dans les DNA

Mulhouse / Cour européenne des Droits de l’Homme

L‘expulsion d’une famille kosovare annulée

Interpellée jeudi par la PAF, une famille de Kosovars, hébergée à Mulhouse et sous le coup d’une mesure d’éloignement, vient de voir la décision annulée par un courrier de la Cour européenne des Droits de l’Homme.

L’affaire n’est pas banale. Ce couple de Kosovars avec deux enfants (un et deux ans) a été interpellé jeudi par les hommes de la PAF (Police aux frontières) au sein du foyer Adoma où il était hébergé à Mulhouse. La petite famille a été conduite au local de rétention administrative (LRA) de Saint-Louis.

L’intervention immédiate de la Cimade

La police a agi sur ordre du préfet qui a décidé d’expulser cette famille au Kosovo, précise la Cimade (Comité intermouvements auprès des évacués) qui dénonce dans un communiqué les agissements de l’administration et notamment le fait d’enfermer des enfants dans un local de rétention.

Selon le Comité, « seuls certains centres de rétention sont habilités, par arrêté ministériel, à recevoir des familles et des enfants. Aucun local de rétention ne permet une telle pratique. Pourtant, la préfecture du Haut-Rhin ordonne régulièrement, et depuis des années, que des enfants soient enfermés en toute illégalité à Saint-Louis ».

La préfecture à Colmar a, de son côté, tenu à réagir. Alain Perret, le préfet du Haut-Rhin, explique que la famille concernée a été interpellée en vue d’un éloignement prévu aujourd’hui (hier) par une navette spécialement affrétée par la DCPAF (direction centrale de la police aux frontières). « Cette famille a été déboutée deux fois du droit d’asile et une obligation de quitter le territoire a été prononcée en novembre dernier. Le tribunal administratif de Strasbourg a confirmé la légalité de cette décision. Enfin, les autorités kosovares ont accepté la reprise en charge de cette famille ».

Mais c’était visiblement sans compter sur un courrier adressé au gouvernement français par la Cour européenne des Droits de l’Homme qui a été saisie par la Cimade.

Dans ce courrier, la France est priée de suspendre l’éloignement jusqu’à fin juillet, le temps d’examiner la requête. La préfecture du Haut-Rhin a donc appris hier matin, quelques heures avant l’expulsion, que le vol avait été annulé.

L’intervention de la Cour européenne des Droits de l’Homme

La Cimade dans son communiqué a précisé que cette famille si elle devait retourner dans son pays, risquait de subir des traitements inhumains et dégradants.

Et le Comité de condamner une fois de plus « le recours massif à l’enfermement des étrangers, en particulier de leurs enfants, et plus encore lorsque cette privation de liberté est illégale ».

Alain Cheval et

Céline Houillon

Similar posts
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Journée internationale des migrants à... Strasbourg: journée mondiale des migrants from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg Un rassemblement s’est tenu place de l’Université devant le Palais universitaire de l’époque du Kaiser. Plusieurs associations sont intervenues aux côtés des Sans-Papiers d’Alsace qui s’étaient fortement mobilisés lors de la Marche sur Paris. Journée mondiale des migrants à Strasbourg from feuille de [...]

1 Commentaire

  1. Hamze Elisabeth Hamze Elisabeth
    4 juillet 2011    

    Merci de cette intéressante information.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.