Des checks-points israéliens en Europe!

984 connexions le 7 juillet 2011

Reçu à 2h29, cette nuit, d’un ami de la Palestine

Bienvenue en Palestine: un aller-retour Strasbourg-Frankfurt au lieu de Strasbourg-Tel Aviv!

Chers amis,

Ce fut bon et un peu bref… le temps d’un aller retour Strasbourg / Frankfort.

Sur injonction du Ministère de l’Intérieur Israélien aux compagnies aériennes, avec jointe une liste des dangereux activistes que nous sommes, nos réservations de vol ont été annulées et les cartes d’embarquement refusées.

Les Strasbourgeois, nous devions faire escale à Budapest, mais le sort est le même pour ceux qui partent de Genève de Paris, de Rome, de Bruxelles de Londres et des autres aéroports. J’ignore encore si l’une ou l’autre compagnie a pu résister au chantage des autorités Israélienne. Selon leurs instructions que j’ai pu lire, la menace était de nous renvoyer immédiatement de Tel Aviv par le même avion. Rien de très légal !

Quelques centaines de citoyens pacifiques et pacifistes ont menacés la sécurité d’Israël. Bien entendu la seule démocratie de la région n’a fait que se défendre.

A ce stade, je pense d’abord à la déception de nos amis Palestiniens. Ils préparaient notre venue depuis des semaines, voyager leur est interdit, nous recevoir avait le parfum de la liberté.

Il nous restera de cette expérience: sans doute une interdiction du territoire Israélien, une détermination renforcée et la tristesse de constater que l’Europe (ses dirigeants actuels) se complait dans le renoncement à ses valeurs. Valeurs qui ne sont plus que des slogans creux, y compris à Strasbourg.

A. K.

Roissy Charles de Gaulle

http://www.youtube.com/watch?v=PPEfi2kFNp8

Pour protester contre ce grave déni du droit à la libre circulation, où la France et l’Europe sont complices de l’état-voyou israélien, hors la loi international,

Toutes et tous samedi 9 juillet à 17h

avec les Femmes en Noir de Strasbourg,

devant la FNAC, place Kléber.

Communiqué du NPA.
Le blocus de la Palestine s’étend jusqu’à Paris !
jeudi 7 juillet 2011

Un groupe d’internationaux d’environ 600 personnes, venant de plusieurs pays européens doit se rendre en Palestine occupée, pour une visite d’information et de solidarité. Son arrivée est prévue pour le 8 juillet, le Ministère des affaires étrangères français en avait été dûment informé, ainsi que les autorités israéliennes.
Nous venons d’apprendre qu’une partie des participants sont bloqués à Roissy en ce moment, avec interdiction d’embarquer dans les avions, malgré leurs billets et passeports en règle. Le ministère israélien des affaires intérieures a transmis aux compagnies d’aviations une liste de 357 passagers jugés indésirables, et a ordonné à celles-ci de refuser leur embarquement.
Après le blocage de la Flottille de la liberté à Athènes, c’est une nouvelle interdiction, pour les militants de la solidarité, de se rendre dans les territoires occupés, avec la complicité des gouvernements européens, le gouvernement grec d’abord et maintenant le gouvernement français. Le peuple palestinien est séquestré et occupé, maintenant ce sont aussi les militants solidaires de leur cause qui subissent l’interdiction de voyager, de rencontrer leurs amis, avec la complicité de leurs propres gouvernements.
Cette collaboration à la négation des droits du peuple palestinien et des droits de l’homme est intolérable. Le NPA demande au gouvernement français d’intervenir pour que les participants à cette mission de solidarité puissent se rendre librement en Palestine occupée.
Le 7 juillet 2011.

Bateau pour Gaza, halte au harcèlement du gouvernement grec

Les autorités grecques, sans fondement juridique, continuent de retenir le Dignité Al Karama en Crète. Leur harcèlement administratif est continu depuis ce matin. La campagne « Un bateau français pour Gaza » condamne une nouvelle fois la complicité grecque avec le gouvernement israélien et en appelle à la France.

Lors d’une étape technique en Crète le 7 juillet, obligatoire pour pouvoir se rendre à Gaza, le « Dignité Al Karama », a été interpellé par les gardes côtes grecs et escorté vers le port de Sitia. La raison officielle était le non paiement d’une taxe liée à l’entrée du port de ravitaillement.

Après plusieurs heures de vérification, tous les papiers du bateau sont en règle et la taxe payée. Les obstacles administratifs se succèdent alors les uns aux autres, compromettant un départ vers Gaza ce soir. La campagne « Un bateau français pour Gaza » dénonce fermement la bataille administrative engagée par le gouvernement grec dont l’objectif est clair : l’arrêt définitif de la Flottille de la Liberté.

Les passagers du Dignité Al Karama sont déterminés à briser le blocus de Gaza. L’ensemble des organisations de la campagne les soutiennent et au delà, les milliers de citoyens en France qui ont donné pour que les deux bateaux français voient le jour. La Flottille de la liberté n’est pas morte, ce bateau la représente.

Nous demandons au gouvernement français de faire valoir auprès du gouvernement grec le droit des passagers du Dignité Al Karama de naviguer librement. Nous lui demandons qu’il intervienne afin que cesse ce harcèlement administratif aux objectifs politiques. Les heures qui viennent seront décisives.

13h: Sit-in à Roissy Charles de Gaulle

Plus de 200 participants à la mission BienvenuePalestine, interdits de prendre l’avion sur ordre du gouvernement israélien, font un sit-in à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle depuis vendredi matin.

Ils réclament, notamment, la délivrance d’une reconnaissance écrite par les compagnies concernées (Air France, Alitalia, Austrian, Lufthansa, Malev), d’attestations motivées de ces refus d’embarquement. Seule une partie des passagers avaient reçu à la mi-journée ce document élémentaire, dans lequel les compagnies confessent leur obéissance à Israël.

Ils ne quitteront pas non plus les lieux tant qu’ils n’auront pas obtenu le remboursement de leur billet, ce qui ne présume évidemment pas des actions judiciaires qu’ils pourront engager par la suite contre les compagnies à l’origine de leur préjudice.

ILS ONT BESOIN D’UN SOUTIEN MASSIF !  RENDEZ VOUS DES MAINTENANT A L’AEROPORT, ET REJOIGNEZ-LES AU TERMINAL 2F ZONE 2 (BIEN LIRE TERMINAL 2F  ZONE 2)

Vendredi 8 juillet, 13 heures

CAPJPO-EUROPALESTINE :  BIENVENUEPALESTINE

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.