Gaza, Palestine, Europe: Liberté de circulation !

http://www.europalestine.com/spip.php?article6303

http://www.europalestine.com/spip.php?article6302

 

COMMUNIQUE SUD AERIEN

LIBERTÉ DE CIRCULATION !

Le syndicat SUD Aérien élève la protestation la plus vigoureuse devant l’entrave à la liberté de circulation subie par plus de 300 militants de la solidarité avec le peuple palestinien qui allaient prendre des vols pour se rendre en Palestine.

L’ensemble des compagnies aériennes, Malev, Lufthansa, mais aussi Air France ont refoulé des dizaines de passagers, totalement en règle et avec un passeport valide.

Le gouvernement israélien a communiqué aux compagnies aériennes une liste de plusieurs centaines de personnes « indésirables » sur le territoire israélien qui est un passage obligé pour se rendre en Palestine.

C’est une atteinte intolérable aux libertés fondamentales et nous protestons également donc contre la scandaleuse complicité des directions de compagnies aériennes qui se comportent en l’occurrence comme auxiliaire de police des autorités israéliennes.

Bureau national SUD Aérien

Campagne “Un bateau français pour Gaza

En réponse à l’’interdiction faite aux bateaux faisant partie de la « Flottille de la liberté » de naviguer vers Gaza, une vingtaine de personnes occupe symboliquement l’’Office national hellénique du tourisme, avenue de l’Opéra à Paris.  

 

Par le biais de cette action symbolique, ils entendent dénoncer la position du gouvernement grec et la bataille administrative, engagée par ce dernier, dont l’’objectif est clair : l’’arrêt définitif de la Flottille.

lu dans les DNA:

Alsaciens bloqués en Europe

Dix-huit Alsaciens, dont quinze Mulhousiens, qui devaient se rendre en Cisjordanie afin de rejoindre les associations palestiniennes n’ont pas pu embarquer, jeudi, dans les avions au départ de Francfort et de Genève. En compagnie d’un second Strasbourgeois, Alain Kauff, du Collectif judéo arabe et citoyen pour la paix, devait embarquer à Francfort sur un vol de la compagnie hongroise Malev à destination de Budapest, où il devait prendre un nouvel avion pour Tel Aviv. Mais lorsqu’il s’est présenté au guichet d’embarquement à Francfort, il a découvert que la compagnie avait annulé sa réservation. Alain Kauff dénonce «les menaces» du ministère de l’intérieur israélien sur les compagnies aériennes. «Le ministère leur a fait savoir que si elles nous laissaient passer, nous ne rentrerions pas en Israël et nous serions remis dans notre avion, ce qui est parfaitement illégal. La compagnie n’était pas obligée de répondre cette demande. On est sur le territoire européen, c’est un vol intérieur».

Alain Kauff participera, aujourd’hui à 17h, place Kléber à Strasbourg, au rassemblement des Femmes en noir.

 

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.