Une famille arménienne en danger à Strasbourg

COMMUNIQUE du 17 septembre 2011
Tous les jours ou presque nous sommes alertés sur la situation de familles obligées de quitter le territoire, d’enfants déscolarisés, arrachés à leur équilibre.
Le Préfet ne réagit pas à nos appels et l’Etat continue de mettre en danger des familles, sous nos yeux.
QUAND CELA CESSERA-T-IL ? Hier la famille BARBUL, aujourd’hui la famille SARKISSIAN.
Monsieur et Madame SARKISSIAN sont d’origine arménienne. Ils ont fui leur pays où la vie leur était rendue extrêmement difficile du fait d’actes de violence et d’humiliation répétés et sont arrivés à Strasbourg avec leurs deux enfants, Ariknazan, née le 26/01/1996 à Rostou en Arménie et Vervik, né le 26/09/2007.
Leur demande d’asile auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile a été rejetée le 22 juin 2011. Dans l’intervalle, ils ont présenté une demande de titre de séjour qui est encore en étude à la Préfecture.
Aujourd’hui, on leur a indiqué qu’ils devraient quitter le foyer C.A.D.A. dans un délai de 7 jours. Cette famille n’a pas d’amis ou de proches en France. Ils n’auront pas d’autre choix que de dormir dans la rue.
Ariknazan devra quitter le collège alors qu’elle est très bonne élève et que ses professeurs sont persuadés qu’elle peut réussir.
Nous ne pouvons accepter l’idée qu’une famille soit mise à la rue et que des enfants puissent être privés d’école. Car, ce n’est pas de gaieté de cœur que l’on fuit son pays, ses origines et ses attaches…
Ils ont quitté leur chez-soi pour fuir la misère, la torture et la mort… Aujourd’hui ils sont confrontés à de nouveaux déchirements,  parce que la France leur refuse le droit de continuer à vivre décemment dans notre pays.
C’est leur dramatique réalité ! Nous avons besoin de vous !
 
Nous sollicitons votre soutien – associations et particuliers – afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions et pour appuyer la demande d’admission à séjourner en France de la famille SARKISSIAN.
 Merci de diffuser largement ce communiqué pour faire connaître ce cas du plus grand nombre.



Ligue des Droits de l’Homme
Section Strasbourg

www.ldh-strasbourg.org

Similar posts
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]
  • La démocratie et les libertés bafouée... Communiqué de presse Etat d’urgence sanitaire : La démocratie et les libertés bafouées Depuis deux mois que nous subissons les flux d’informations en direct (qui laissent peu de place à l’esprit critique et à la réflexion), nous sommes tous devenus des  épidémiologistes, des virologues et nous discutons des effets comparés de la chloroquine ou du [...]
  • Communiqué de presse des Gilets Jaune... [...]
  • Un bidonville expulsé Porte de la Vil... Correspondants UJFP André Feigeles et moi étions ce matin au bidonville de La Villette haut (sur l’accès au périphérique). L’expulsion a commencé tôt: à 7h30 la police, deux cars et des engins de chantier étaient déjà présents , en contrebas, au coin de la place Auguste Baron; pendant ce temps, les derniers habitants quittaient le [...]
  • CGT Eurométropole Strasbourg La CGT EMS constate que les conditions pour la reprise des cours, mais aussi des autres services dès le 11 voire le 14 mai ne sont pas réunies. De façon générale : · Tout d’abord, nous restons dans une zone ROUGE, où les services hospitaliers sont encore sous tension (et nos contacts sur place nous [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.