Une famille arménienne en danger à Strasbourg

COMMUNIQUE du 17 septembre 2011
Tous les jours ou presque nous sommes alertés sur la situation de familles obligées de quitter le territoire, d’enfants déscolarisés, arrachés à leur équilibre.
Le Préfet ne réagit pas à nos appels et l’Etat continue de mettre en danger des familles, sous nos yeux.
QUAND CELA CESSERA-T-IL ? Hier la famille BARBUL, aujourd’hui la famille SARKISSIAN.
Monsieur et Madame SARKISSIAN sont d’origine arménienne. Ils ont fui leur pays où la vie leur était rendue extrêmement difficile du fait d’actes de violence et d’humiliation répétés et sont arrivés à Strasbourg avec leurs deux enfants, Ariknazan, née le 26/01/1996 à Rostou en Arménie et Vervik, né le 26/09/2007.
Leur demande d’asile auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile a été rejetée le 22 juin 2011. Dans l’intervalle, ils ont présenté une demande de titre de séjour qui est encore en étude à la Préfecture.
Aujourd’hui, on leur a indiqué qu’ils devraient quitter le foyer C.A.D.A. dans un délai de 7 jours. Cette famille n’a pas d’amis ou de proches en France. Ils n’auront pas d’autre choix que de dormir dans la rue.
Ariknazan devra quitter le collège alors qu’elle est très bonne élève et que ses professeurs sont persuadés qu’elle peut réussir.
Nous ne pouvons accepter l’idée qu’une famille soit mise à la rue et que des enfants puissent être privés d’école. Car, ce n’est pas de gaieté de cœur que l’on fuit son pays, ses origines et ses attaches…
Ils ont quitté leur chez-soi pour fuir la misère, la torture et la mort… Aujourd’hui ils sont confrontés à de nouveaux déchirements,  parce que la France leur refuse le droit de continuer à vivre décemment dans notre pays.
C’est leur dramatique réalité ! Nous avons besoin de vous !
 
Nous sollicitons votre soutien – associations et particuliers – afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions et pour appuyer la demande d’admission à séjourner en France de la famille SARKISSIAN.
 Merci de diffuser largement ce communiqué pour faire connaître ce cas du plus grand nombre.



Ligue des Droits de l’Homme
Section Strasbourg

www.ldh-strasbourg.org

Similar posts
  • Au moment où Macron combat un prétend... Concordat Michel Seelig Référence électronique Michel Seelig, Concordat. Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 24 juillet 2020. Accès : http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/concordat/ Le secrétaire général du PS Olivier Faure sème le trouble chez ses ouailles alsaciennes en réclamant l’application de la loi laïque de 1905 en Alsace-Moselle. Mitterrand avait “oublié” de le [...]
  • La préfète du Bas-Rhin met des bâtons... Le saviez-vous? Les flambeaux sont des “armes par destination“… Les cotons-tiges aussi: on peut crever des yeux ou des tympans avec cette arme de destruction massive! Après les attaques par des fasciste de la dernière manifestation, qui ont trouvé refuge du côté de la police, c’est la préfète qui multiplie les obstacles. Les Lumières ne [...]
  • Toutes et tous devant le Tribunal de ... Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 8 décembre à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 08/12/2020 à 8h30, comparaîtra devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg – quai Finkmatt- notre camarade Alain H militant [...]
  • Manifestation de femmes contre les vi... Un cortège de femmes à parcouru les rues de Strasbourg ce dimanche depuis la place Kléber où elles avaient été autorisées à se rassembler contrairement aux rassemblements de la veille. Elles, et quelques hommes, ont pris les quais puis l’avenue de la Liberté jusqu’au tribunal. Slogans féministes percutants, et anti-flics ou antifascistes au lendemain de [...]
  • Strasbourg: 1500 pour la police, 3000... La manifestation pour la liberté à Strasbourg from feuille de chou on Vimeo. Gros succès de la manifestation de Strasbourg contre la loi faite par la police pour la police. A partir de 11h30, un premier rassemblement s’est tenu devant le monument aux morts place de la République, appelé par des médias. Quelques dizaines de [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.