Société des journalistes de France 2: communiqué de presse

SOCIETE DES JOURNALISTES DE FRANCE 2

-communiqué-

 

 

La Société des Journalistes de France 2 apporte son soutien total aux équipes de l’émission “Un Œil sur la Planète” consacrée la semaine dernière à la Palestine.

 

Depuis sa diffusion, certains membres de l’émission ont reçu des insultes et des menaces inacceptables.

A travers la SDJ, tous les journalistes de la rédaction de France 2 se reconnaissent dans le travail rigoureux de cette émission de référence. Aucun détracteur n’a été en mesure de pointer la moindre erreur factuelle dans les reportages, les plateaux ou les interviews d'”Un Œil sur la Planète” consacré à la Palestine.

L’Ambassadeur d’Israël et le CRIF ont demandé à être reçus par la présidence de France Télévisions. La Société des Journalistes de France 2 fait confiance à la présidence du groupe pour qu’elle garantisse la liberté et le sérieux de l’information sur nos antennes. La SDJ rappelle qu’un travail journalistique rigoureux n’appelle aucune excuse.

Le bureau de la SDJ

10 octobre 2011

Voir l’émission ici

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/27469

Similar posts
  • Manifestation féministe à Strasbourg 500 femmes, et quelques hommes, ont manifesté samedi 19 novembre à Strasbourg, de la place d’Austerlitz au Palais de justice, comme dans des dizaines de villes, contre les violences faites aux [...]
  • 18 octobre: grève et manifestation à ... C’EST N’IMPORTE QUOI: CES VIDEOS M’APPARTIENNENT [...]
  • 17 octobre 1961- 17 octobre 2022 Stra... Deux cérémonies ce 17 octobre à Strasbourg pour commémorer le massacre des Algériens à Paris. La première organisée par le Consulat d’Algérie sous le couvert d’associations. La seconde sur le Pont du Corbeau puis dans une courte marche jusqu’à la place du 17 octobre au bord de l’Ill par diverses associations de gauche dont D’Ailleurs [...]
  • Marianne Ostwald, par Liselotte Hamm ... [...]
  • 2000 manifestant.e.s à Strasbourg pou... Deux mille personnes ont participé à la manifestation pour le pouvoir d’achat et la défende des retraites à Strasbourg. Les jeunes tenaient la tête du cortège et scandaient de nombreux slogans. La CGT était en force comme d’habitude, suivie de Solidaires, de la FSU, de quelques militants FO ainsi que du PCF, du NPA, de [...]