Strasbourg : Forte mobilisation des agents du stationnement

COMMUNIQUE
Strasbourg : Forte mobilisation des agents du stationnement
Leur mobilisation à l’appel des syndicats CGT-FO et SUD ne faiblit pas. 79 % de grévistes aujourd’hui soit 35 agents sur 42 en service ce jour, participation qui tous les jours de la semaine n’est jamais passée sous la barre des 75%.

Les 25 % de non grévistes sont en fait des agents stagiaires qui ne veulent pas compromettre leur titularisation et nous les comprenons et… des « petits chefs » qui ont oublié qu’ils bénéficient eux aussi de la prime de qualité arrachée par la grève en 2008 et dont les agents demandent la revalorisation.

Bref, très forte mobilisation qui ne se dément pas. En face, les élus et l’Administration font la sourde oreille. Etonnant d’une municipalité qui dit privilégier le dialogue social.

Jeudi 16 février, l’intersyndicale a déposé un nouveau préavis de grève de 3 heures pour permettre aux agents de manifester dans les rues de Strasbourg et organiser une conférence de presse.

Des délégués du pôle sécurité (Police Municipale, Vidéo protection et SIRAC) se joindront à eux pour leur apporter leur soutien.

pour l’intersyndicale CGT-FO-SUD de la Communauté Urbaine de Strasbourg
Bertrand Blindauer –
Strasbourg le 10/02/2012

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]