Cercle de Silence et Carré de Bruit contre xénophobie d’Etat

Le racisme d’en haut

INTERVIEW – Didier Lapeyronnie, sociologue spécialiste des discriminations,

revient sur les récents dérapages verbaux des politiques…

lire la suite

Cercle de Silence

Bonjour les amis,

Le prochain cercle de silence de Strasbourg aura lieu lundi 30 novembre à 18 heures, Place Kléber.

Il sera dédié à la CIMADE qui est présente dans les Centres de Rétention Administrative afin de veiller à ce que les personnes en voie d’éloignement forcé puissent exercer les recours administratifs et juridiques encore possibles.

Ainsi, ils sont les premiers et parfois derniers témoins de la violence administrative, judiciaire et policière qui s’exerce désormais sur ceux qui espéraient vivre et participer à un monde paisible.

Chaque année, la CIMADE rend compte de son expérience dans sa globalité et depuis trois ans, elle n’a cessé de témoigner de l’aggravation de la situation de ceux qui sont frappés de plein fouet par la politique du chiffre instaurée par le gouvernement.

Comme vous le savez sans doute, la CIMADE est menacée de disparaître de manière imminente de la plupart des centres de rétention de France où ils faisaient pourtant un travail d’accompagnement juridique et humain de la plus haute importance.

C’est notamment le cas pour le grand Est qui concerne donc les centres de rétention où sont placés les personnes vivant dans notre entourage.

C’est Muriel Mercier “une fourmi parmi une cinquantaine d’autres” comme elle se définit qui fait ce travail exigeant et si nécessaire, parfois vital pour ceux qu’elle rencontre, depuis plus de 15 ans qui nous fera entendre son témoignage pour introduire le cercle de silence de ce mois de novembre.

Et dès à présent, consultez le site de la Cimade pour prendre connaissance des “chroniques de rétention” qui nous font approcher la réalité de ceux qui sont d’ores et déjà séparés de nous en attendant leur éloignement et dont le dernier espoir réside souvent dans le travail possible des représentants de la CIMADE.

Carré de Bruit

Et d’ores et déjà, inscrivez sur vos tablettes

3e Carré de Bruit

[flash http://www.la-feuille-de-chou.fr/wp-content/photos/carre_de_bruit.swf w=256 h=256]

2 clics successifs sur un bonhomme
puis 1 clic ci-dessous

3e carré de bruit :

mardi 15 décembre 2009 18h

place Kléber Strasbourg


Similar posts
  • Avec Macron et son monde, c’est... Et Zemmour, Le Pen, Pécresse, ce serait la même politique inhumaines Les milices du Capital à l’oeuvre: Cet après-midi, premier jour de l'année des opérations d'expulsions à #Calais.Durant l'expulsion d'un lieu de vie, les #exilés ont été coursées et gazées par les CRS, au moins 30 tentes et 5 bâches ont été saisies. Nos observateur.rice.s [...]
  • Journée internationale des migrants: ... Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées de 14 à 15h place du Corbeau à Strasbourg à l’occasion de la journée de solidarité avec les migrants et les sans-papiers. Plusieurs interventions se sont succédé, du Collectif des sans-papiers, de La Ligue des Droits de l’Homme, de l’Union juive française pour la paix,; une lettre sur [...]
  • Poutou2022 à Strasbourg: une jeunesse... La salle du FEC (Foyer de l’Etudiant catholique), très accueillante pour des réunions politiques diverses, était bourrée dès avant 20 h. Il a fallu rajouter des chaises et, malgré cela, des dizaines de jeunes, qui constituaient l’essentiel du public, sont restés debout au fond et même dans l’antichambre après la montée de l’escalier. A la [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.