Pire que Guéant et La Pen, le ministre israélien de l’Intérieur veut chasser tous les Africains

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu accueilleras l’étranger, car tu as été étranger en Misraïm (Egypte)

Le ministre de l’Intérieur israélien se souvient de la Torah seulement quand elle sert de cadastre à l’occupation juive-israélienne de la Palestine…

Qu’en pensent le rabbin René Gutmann et les représentants de la Communauté Israélite du Bas-Rhin (CIBR)?

La Licra va-t-elle protester contre ces déclarations et ces pratiques racistes?

JERUSALEM, 24 mai 2012 (AFP) – Le ministre israélien de l’Intérieur Elie
Yishaï a affirmé jeudi qu’il fallait “mettre derrière les barreaux” tous les
immigrés illégaux africains au lendemain d’une violente manifestation
xénophobe à Tel-Aviv.
“Il faut mettre ces illégaux derrière les barreaux dans des centres de
détention et de rétention, puis les renvoyer chez eux, car ils viennent
prendre le travail des Israéliens et il faut protéger la caractère juif de
l’Etat d’Israël“, a affirmé M. Yishaï à la radio militaire.

[“Un million de chômeurs, un million de Juifs“: affiche nazie…]

Mercredi soir, un millier de manifestants israéliens ont défilé dans le sud
de Tel-Aviv aux cris notamment de: “les Soudanais au Soudan” et en vilipendant
les belles âmes gauchistes” qui défendent ces étrangers.

[Nous avons tous de “belles âmes gauchistes“…et nous nous souvenons que toute la Torah se résume en cette consigne de Hillel qui figure à l’entrée de la Synagogue de la Paix à,Strasbourg: « Ce qui est détestable à tes yeux, ne le fais pas à autrui. C’est là toute la Torah, le reste n’est que commentaire. Maintenant, va et étudie5. »]

[…..]

Selon M. Yishaï, si le gouvernement n’agit pas, “ils seront bientôt un
demi-million voire un million, on ne pas accepter de perdre ainsi notre pays“.

[Elie Yishaï, pire que Marine Le Pen qui nose plus dire ça (mais n’en pense pas moins)  et le laisse à des groupuscules “identitaires” à sa droite…]
[…..]

Pour tenter d’endiguer cet afflux, le gouvernement a accéléré la
construction d’une clôture de 250 km le long de la frontière égyptienne.
L’ouvrage devrait être achevé à la fin de l’année.

Similar posts
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]