Sous les pavés, la plage, sur les pavés, les Stolpersteine

Douze « Stolpersteine » pour Kehl

L’artiste allemand Gunter Demnig, avant tout connu pour ses Stolpersteine, a encastré 12 pavés de la mémoire dans la ville de Kehl, vendredi 15 juillet (2011) en mémoire des victimes juives du nazisme. L’artiste a placé la première pierre devant l’entrée principale de l’école Falkenhausenschule, puis d’autres Stolpersteine ont été encastrés dans le trottoir du centre ville de Kehl.

Les soi-disant « Stolpersteine », des plaques en laiton de 10 fois 10 centimètres, portent les noms d’anciens habitants juifs de la ville de Kehl qui ont été assassinés par les nazis. Les pierres ont été enfoncées dans le sol à l’endroit où se trouve le dernier domicile des victimes. Ainsi, la mémoire des familles Dreyfus/Bruchsaler et Rosenthal est entre autres honorée à Kehl.

Durant son discours vendredi matin dans la salle de fêtes de l’école Tulla-Realschule de Kehl, Gunter Demnig a précisé l’idée de base de ses cubes en laiton : « Les Stolpersteine visent à faire trébucher les gens dans leur tête et dans leur cœur ». Car ainsi, la probabilité de regarder d’abord la pierre commémorative par terre avant de lever les yeux vers l’ancienne maison des victimes est plus grande. Gunter Demnig a relativement vite rejeté
l’idée de créer un Stolperstein par famille, car « chacun a besoin de son propre pavé de la mémoire ». A travers ses Stolpersteine, l’artiste a réalisé un mémorial dans nombre de villes européennes, les noms sur les pierres étant un symbole pour toutes les victimes du nazisme. Ainsi, ‘laisser des traces’ est devenu la spécialité voire l’œuvre principale de Gunter Demnig avec laquelle il contribue considérablement à la commémoration des victimes de la Seconde Guerre Mondiale, désormais aussi à Kehl.

Isabelle Specht.

Douze Stolpersteine pour Kehl

Similar posts
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • 76 ème anniversaire de la libération ... Témoignage de Simone Polak, rescapée du camp Et ce même événement est honteusement utilisé par l’ambassade d’Israël en France pour condamner… le boycott justifié de l’Etat sioniste! Il contribue ainsi à la confusion intéressée entre antisionisme et antisémitisme, et salit la mémoire des six millions d’exterminés par les nazis, parmi lesquels mes grands-parents paternels, ma [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]