Sous les pavés, la plage, sur les pavés, les Stolpersteine

Douze « Stolpersteine » pour Kehl

L’artiste allemand Gunter Demnig, avant tout connu pour ses Stolpersteine, a encastré 12 pavés de la mémoire dans la ville de Kehl, vendredi 15 juillet (2011) en mémoire des victimes juives du nazisme. L’artiste a placé la première pierre devant l’entrée principale de l’école Falkenhausenschule, puis d’autres Stolpersteine ont été encastrés dans le trottoir du centre ville de Kehl.

Les soi-disant « Stolpersteine », des plaques en laiton de 10 fois 10 centimètres, portent les noms d’anciens habitants juifs de la ville de Kehl qui ont été assassinés par les nazis. Les pierres ont été enfoncées dans le sol à l’endroit où se trouve le dernier domicile des victimes. Ainsi, la mémoire des familles Dreyfus/Bruchsaler et Rosenthal est entre autres honorée à Kehl.

Durant son discours vendredi matin dans la salle de fêtes de l’école Tulla-Realschule de Kehl, Gunter Demnig a précisé l’idée de base de ses cubes en laiton : « Les Stolpersteine visent à faire trébucher les gens dans leur tête et dans leur cœur ». Car ainsi, la probabilité de regarder d’abord la pierre commémorative par terre avant de lever les yeux vers l’ancienne maison des victimes est plus grande. Gunter Demnig a relativement vite rejeté
l’idée de créer un Stolperstein par famille, car « chacun a besoin de son propre pavé de la mémoire ». A travers ses Stolpersteine, l’artiste a réalisé un mémorial dans nombre de villes européennes, les noms sur les pierres étant un symbole pour toutes les victimes du nazisme. Ainsi, ‘laisser des traces’ est devenu la spécialité voire l’œuvre principale de Gunter Demnig avec laquelle il contribue considérablement à la commémoration des victimes de la Seconde Guerre Mondiale, désormais aussi à Kehl.

Isabelle Specht.

Douze Stolpersteine pour Kehl

Similar posts
  • Il y a 80 ans, la rafle du Vel d̵... Commémoration à Strasbourg Traditionnelle commémoration à Strasbourg, sur le site de l’ancienne synagogue, de la rafle du Vel d’Hiv des 16/17 juillet [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... Comme chaque année, le 14 février, Georges Yoram Federmann avait donné rendez-vous place de la République à Strasbourg le jour de la Saint-Valentin, afin de commémorer, non l’amour, mais le massacre des juifs de la ville en 1349, accusés d’avoir empoisonné les puits et d’être responsables de la peste qui sévissait dans toute l’Europe. En [...]
  • GCO: vélos un jour, camions toujours! De nombreux cyclistes se sont embauchés dimanche, ce ouiquende pour assurer une publicité gratuite pour le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Cette randonnée cycliste a, hélas, été un succès pour Socos, filiale de Vinci qui a réalisé l’autoroute à péage de 24 km pas encore ouverte, mais qui devrait l’être vers mi-décembre, malgré les irrégularités [...]
  • Deux regards sur Pierre Pflimlin Archives: [...]
  • “Le Chaudron des Alternatives&#... COMMUNIQUE de PRESSE en Français et en Allemand VERSION FRANCAISE : Le 19 octobre 2021, A l’attention de nos correspondant.e.s de presse, de part et d’autre du Rhin, En Alsace, à l’attention des élu.e.s de la ville de Plobsheim, de l’Eurométropole, de la ville de Strasbourg et les deux communautés de communes: C.C. du Ried [...]