Droits de l’homme en Tunisie

C.R.L.D.H. Tunisie

اللجنة من أجل احترام الحريات وحقوق الإنسان في تونس

Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie

membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme

21ter rue Voltaire – FR-75011 PARIS – Tel/Fax : 00.33.(0)1.43.72.97.34

contact@crldht.org / www.crldht.org

CONFÉRENCE DE PRESSE DU 3 DÉCEMBRE 2009

AU SIÉGE DE LA LIGUE FRANÇAISE DES DROITS DE L’HOMME

Une conférence de presse organisée à l’initiative de :

la Ligue des droits de l’Homme (LDH), l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), le Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme [programme conjoint de la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH) – de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH)],

a eu lieu aujourd’hui, 3 décembre 2009 à 11h30, au siège de la LDH, 138, rue Marcadet, 75018 Paris, et à laquelle ont pris part, sous la Présidence de Michel TUBIANA, Président d’honneur de la LDH,

Maître François-Xavier MATTEOLI, ancien Bâtonnier du barreau des Hauts-de-Seine, mandaté à Tunis, le 19 novembre, par l’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme (programme conjoint de la FIDH, l’OMCT et le REMDH)

Maître PRADEL, avocat mandaté à Tunis, le 24 novembre, par les mêmes organisations

Maître William BOURDON, avocat de Taoufik Ben Brik en France.

Maître Houcine BARDI (Avocat au Barreau de Paris), mandaté par le CRLDHT pour assister au procès de Taoufik Ben Brik

– Ainsi que M. Mohieddine CHERBIB (Pour le CRLDHT), a notamment évoqué les poursuites judiciaires engagées à l’encontre des étudiants militants de l’UGET de Manouba ainsi que le cas de Mohamed SOUDANI condamné à 4 mois de prison ferme.

Les quatre avocats ont souligné la gravité extrême de la situation des droits de l’homme en Tunisie en évoquant plus particulièrement les cas de : Taoufik BEN BRIK (condamné à six mois d’emprisonnement le 26/11), qui a mis, hier soir, un terme a la grève de la faim, qu’il a entamé depuis le 25 novembre pour protester contre les restrictions abusives des visites de ses avocats et des membres de sa famille (voir communiqué alerte du CRLDHT), ainsi que les difficultés d’approvisionnement en médicaments… ; et celui également de Zouheir MAKHLOUF (journaliste candidat aux législatives sur les listes du PDP) condamné à trois mois d’emprisonnement par le tribunal de première instance de Grombalia.

Les intervenants ont par ailleurs dénoncé le non-respect des règles élémentaires du procès équitable et l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques. Ils ont unanimement relevé les atteintes aux droits de la défense ainsi qu’à la publicité obligatoire des débats ; le rejet sans motivation des demandes formulées par les avocats de la défense (confrontation avec les témoins, complément d’enquête, report de l’audience, etc.)

Selon les quatre avocats, un seuil d’une extrême gravité a été franchi par les autorités tunisiennes depuis la mascarade électorale du 25 octobre 2009. Une chape de plomb est nettement perceptible au niveau de la société tunisienne entière ; les activistes des droits de l’homme continuent à subir une répression féroce qui semble vouloir se venger de tous ceux qui ont critiqué le déroulement non démocratique desdites élections

Les questions des journalistes ont, entre autres, porté sur la grève de la faim de TBB qui a dû l’interrompre sous l’insistance des membres de sa famille qui avait légitimement peur pour sa vie.

Les conditions très particulières dans lesquelles se sont déroulées les missions des uns et des autres ont également fait l’objet de commentaires plus ou moins détaillés (la surveillance très rapprochée dont a été l’objet les quatre avocats, le harcèlement et les actes d’intimidation…)

A également été évoqué l’interdiction brutale faite à Me Houcine Bardi (mandaté par le CRLDHT) d’assister au procès de TBB, ainsi que le refoulement de Me Hassani Idriss (Maroc) et de Maitre Houcine Zehouane (Algérie), qui se sont constitués pour la défense de TBB…

Le CRLDHT félicite les associations organisatrices de la réussite de cette conférence de presse à laquelle ont assisté la plupart des agences de presse internationales ainsi que bon nombre de télévisions, de radios et de journalistes de la presse écrite.

Il saisit cette occasion pour réitérer sa demande de libération immédiate des journalistes Zouheir MAKHLOUF et Taoufik BEN BRIK victimes d’une machination judiciaire qui vise à réduire au silence toute voix divergente ;

Il exige des autorités tunisiennes le respect de la Constitution et des engagements internationaux contractés par l’État tunisien, concernant la liberté de la presse, d’opinion et d’association, et demande instamment l’arrêt sans délai de toutes les formes de harcèlement et d’intimidation visant les journalistes tunisiens (entre autres Slim BOUKHDIR et Siehm BEN SEDRINE), ainsi que le rétablissement des représentants légitimes du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT légitime) à la tête de leur association.

Appelle les partenaires de la Tunisie, dont la France, à peser de tout leur poids pour libérer Taoufik Ben brik et Zouhaier Makhlouf, conformément aux engagements pris conjointement avec la Tunisie ( Accord d’association EU-Tunisie..).

Appelle les démocrates tunisiens et les acteurs de la société civile ainsi que les amis de la Tunisie dans le monde à intensifier la mobilisation pour la libération de Taoufik Ben Brik, de Zouhaier Makhlouf, de l’ étudiant Mohamed Souidani, les étudiants arrêtés à la faculté de Manouba et l’annulation de toutes les poursuites judiciaires engagées contre eux.

Paris, le 03 décembre 2009

Pour le CRLDHT

Le Président : Kamel. JENDOUBI

Similar posts
  • Des milliers de travailleurs sans-pap... Marche nationale des sans-papiers à Paris from feuille de chou on Vimeo. Marche nationale des sans-papiers from feuille de chou on Vimeo. à suivre, vidéos et récit de la [...]
  • Les Sans-papiers d’Alsace à Nan... Live 12/10:20 de la Marche des sans-papiers, par Khaled https://www.facebook.com/100001211832426/videos/3586504564733236/ Les sans-papiers d’Alsace, du CSP de Montreuil et de Ensemble dans les rues du centre de Metz à 300 manifestants (Vidéo vue plus de 4000 fois à ce jour.) Les sans-papiers étaient à Metz samedi dernier, après avoir été à Nancy la veille. Dans les [...]
  • Un marcheur Strasbourg-Paris parle de... Interview réalisée le 6 octobre 2020 à Zinswald (Moselle) dans le jardin des Missions africaines qui ont accueilli la cinquantaine de marcheurs pour le déjeuner et la pause entre Phalsbourg et Saint Jean de Bassel. Khaled, marcheur de Strasbourg à Paris parle from feuille de chou on [...]
  • Sans papiers d’Alsace: seconde ... La seconde étape de la marche des sans-papiers de l’est a commencé ce matin à 10 h depuis le couvent de Reinacker où ils avaient passé la nuit de dimanche à lundi. L’étape plus courte que la veille les conduisit via Saverne et le col de Saverne à Phalsbourg, ville de Moselle en Lorraine connue [...]
  • Marche des sans-papiers de Strasbourg... La branche Est de la Marche des sans-papiers vers Paris et la manifestation le 17 octobre, est partie dimanche matin vers 9 h du CIARUS, à Strasbourg, où ils avaient passé la nuit, accueillis dans ce lieu protestant, les nuits ayant été payées par la Ville de Strasbourg: merci à Jeanne Barséghian, nouvelle maire EELV. [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.