Le piéton de Strasbourg

Samedi chaud et ensoleillé au centre-ville.

Le piéton de Strasbourg a participé à une conférence sur les incorporés de force dans l’armée allemande en Alsace-Moselle/Luxembourg:

 

incorporés de force A Wahl 1
incorporés de force A Wahl 2
incorporés de force A Wahl 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piéton de Strasbourg est arrivé juste à la fin du rassemblement des Syriens anti Assa(d)ssin place Gutenberg. Ils reviendront le 9 juin place Kléber

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piéton de Strasbourg a admiré quelques tenues colorées:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piéton de Strasbourg a vu des policiers bloquer un véhicule de luxe pendant très longtemps gênant ainsi la circulation déjà difficile en temps normal


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piéton a remarqué que Gaza n’était pas oublié.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piéton de Strasbourg a réussi à se faufiler dans une Salle Blanche archi-bondée venue écouter l’alerte Charlotte Herfray qui vient encore de publier un livre. Et il s’est assis par terre au premier rang pour photographier et capter du son. Comme quoi, quand Wolfermann vous dit qu’il n’y a plus de places, il en reste encore assez!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers 19h, le piéton de Strasbourg est arrivé à la Fête du quartier gare, a dîné d’un délicieux couscous, écouté des musiciens de talent,
rencontré des tas de gens, d’une France toujours plus métissée, où le bleu marine se cherchait en vain. C’est le quartier le plus écolo-baba-cool-gauchiste de toutes les circonscriptions. Une zone libérée déjà? On y a cependant croisé des élus faisant une apparition (pas comme à Lourdes) publique très rapide, Eric Elkouby, absent l’autre jour à la mosquée de l’Elsau, de même que son mentor Armand Jung, député du Bas-Rhin et des candidats Modem. Et des tas d’enfants, et de mères voilées ou pas, de poussettes, et des étrangers avec les Français copains comme…cochons.La vraie France, quoi, comme dirait un émigré au Maroc revenu dare-dare, juste pour être inculpé.

La correspondante de la F2C de Strasbourg a croisé le Modem (mais pas le fer) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a observé Eric Elkouby, sanglé dans son costard-cravate par une température caniculaire: détends toi Eric! regarde Duflot comme elle se sape.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piéton de Strasbourg n’a pas été destinataire des photos de danseuses pourtant prises par la correspondante F2C? Bizarre, vous avez dit bizarre? Mais Elkouby les a bien regardées…les danseuses, pas les photos.

Puisque c’est comme ça, le piéton de Strasbourg qui n’est pas fan de bagnoles, mais admire pourtant celles (les bagnoles) qui ont de la gueule et que seuls des super-riches peuvent se payer, se demande s’il y a eu un rassemblement de Lamborghini car en deux jours il en a vu trois passer faisant, comme on dit, vrombir leur moteur surpuissant ou roulant à allure de piéton dans les embouteillages de l’hyper-centre. ridicule, non?

 

Le piéton de Strasbourg a posé en faisant semblant de lire un livre, trouvé dans les poubelles (de l’histoire) édité par les nazis du NSDAP, et imprimé en caractère gothiques. Il en est où le Reich millénaire?
Bizarre, en ces temps brun-marine, qu’il n’ait pas trouvé acquéreur à la brocante!

Toute offre intéressante sera étudiée…”Ein Litter!

Similar posts

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.