LDJ, ça suffit ! Tous avec les prévenus des 5 et 12 juin !


LDJ Degage
LDJ = Ligue de défense (sic) juive (sic)…
Des judéos-fachos!

Quand l’agresseur sioniste joue les victimes et que la justice française cède aux pressions, nos frères et amis risquent la prison…

Vérité et justice pour les opposants à la LDJ : liberté pour Hassen, Nizar, Souleymane et tous les prévenus !

A tous les militants actifs depuis les mobilisations contre les massacres israéliens à Gaza.

Vous vous rappelez que depuis 2009, la LDJ (Ligue de Défense Juive) a multiplié les agressions contre nos mobilisations. Jusqu’à présent, à quelques rares exceptions, les fanatiques pro-israéliens ont bénéficié d’une impunité inouïe, qui contraste avec la répression dont sont l’objet les militants du boycott d’Israël. Le dernier exemple est la condamnation de Sakina Arnaud par la cour de cassation de Bordeaux : elle avait collé des stickers de la campagne BDS sur des bouteilles de jus de fruits israéliens.

Un prochain rendez-vous important arrive. Les mardi 5 et 12 juin après-midi, au Palais de Justice de Paris, auront lieu des procès opposant des jeunes sympathisants de la cause palestinienne aux membres de la LDJ. Comme d’habitude, les fanatiques pro-israéliens, soutenus par les officines pro-israéliennes BNCVA et autres SPCJ, veulent nous la faire à l’envers : ils ont porté plainte et se présentent en victimes. Dans les deux cas pourtant, ils sont clairement venus pour casser du « sale arabe ».

La première affaire jugée remonte aux manifestations de l’hiver 2008-2009. Le 4 janvier 2009, rassemblés devant l’ambassade israélienne à l’appel du CRIF, les fascistes sionistes ont ensuite déboulé à Opéra à une manifestation spontanée contre les massacres israéliens. Là, ils se sont heurtés à des jeunes militants du droit et de la justice. Ils jouent maintenant les victimes et essayent de se faire passer pour de simples passant juifs victimes d’une agression antisémite. Mensonge !

La seconde affaire s’est déroulée en avril 2009 au métro Rue des Boulets, à proximité du CICP, le soir d’un événement de solidarité organisé par Génération Palestine : les sionistes attendaient les invités à la sortie du métro et en ont agressé plusieurs. Ils prétendront ensuite être venus coller des affiches pour Ilan Halimi et avoir été attaqués par les jeunes militants. Mensonge encore.

Dans les deux cas, la police et la justice semblent intimidées par les pressions sionistes. Dans les deux cas, Hassen, Nizar, Souleymane et les autres inculpés ont besoin de notre solidarité. Ils se sont défendus contre la LDJ, ils nous ont défendu contre les agressions. A nous de les défendre !

Ils ont besoin d’un maximum de monde pour les soutenir lors des procès des 5 et 12 juin. Ils ont besoin d’aide pour les frais de justice. Soyons à leurs côtés.

Similar posts
  • Deux Palestiniennes au FEC à Strasbou... La Plate-Forme alsacienne pour la Palestine organisait le 26 novembre 2019 une réunion publique au Foyer de l’Étudiant Catholique à Strasbourg, merci au FEC, une réunion avec deux Palestiniennes venues témoigner lors d’une tournée en France de la situation des droits humains en Palestine, en particulier à Jérusalem (Al Qod),dans le quartier de Silwan, encerclé [...]
  • Une conférence anti-BDS à Strasbourg Une conférence anti-BDS à Strasbourg Une conférence anti-BDS s’est tenue le 22 novembre 2019 dans la salle Blum, archi-bondée, du Centre communautaire israélite de Strasbourg, organisée par le CRIF, le Bnai Brit et d’autres associations juives. Membre de la Communauté juive de Strasbourg et de l’Union juive française pour la paix, je m’y suis rendu, [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]
  • D’un tractage Gilets jaunes à P... Ce matin, à 9 h, le responsable de la Feuille de chou était convoqué pour “Audition libre” à l’Hôtel de police de Strasbourg, “soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne.” L’OPJ qui avait convoqué étant absente, elle [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.