NPA 67 Législatives 2012 Krivine

Une cinquantaine de personnes hier soir à la Maison des syndicats pour le meeting des candidats du NPA 67

www.flickr.com/photoshow/

Alain Krivine, après la conférence de presse de 19h, manifesta sa verve et son humour habituels pour présenter le sens des candidatures ici parmi les 300 présentés par l’à la fois vieux et jeune parti, issu de l’ex-LCR.

SLIDESHOW

Sans surprise, il se réjouit que Sarko ait été dégagé, étape nécessaire, mais pas suffisante.

Il attire l’attention sur la nocivité du bleu Marine, qui masque le brun-marron- solution fascisante à la crise du capital, qui trompe les travailleurs par un dicours en apparence “anticapitaliste”. Mais c’est comme avant 1933, où le NSDAP avait ce même discours  simpliste: “1 million de chômeurs, 1 million de Juifs”, devenu de nos jours: “3 millions de chômeurs, 3 millions d’immigrés”, solution, les expulser tous! C’est plus simple à comprendre que les explications élaborées du NPA.

Hollande, avant d’être élu, avait annoncé la couleur (rose très pâle), ce sera l’austérité “de gauche”: on a déjà donné après 1983 avec Mitterrand, avec le résultat que jamais le capital n’a autant grappillé sur le travail. Et ça devrait continuer?

Le score du Front de gauche marque la défiance de ceux qui ne veulent pas de cette rigueur; mais ce Front, dominé par le PCF et ses 8000 élus, contre quelques uns seulement au parti de gauche, ne propose pas la révolution, sinon “citoyenne”, dans les urnes drapées de tricolore.

Or, aucune révolution ne s’est faite ainsi. Et même certaines grandes conquêtes ouvrières n’ont été arrachées que par les luttes, les grèves, les occupations d’usine, comme en 1936 ou 1968, pour ne parler que de la France. Ailleurs, c’est pareil.

Le NPA, comme LO, bien qu’ils soient crédités de scores faibles, sont des points fixes anticapitalistes qui aimantent de nombreux travailleurs alors même qu’ils votent pour d’autres partis.

 

La dette, la croissance

 

 

 

 

20120604 202146
20120604 202639
20120604 203101
20120604 211507
20120604 211832
20120604 213635

Similar posts
  • 3e semaine de grève chez Kéolis-Strie... La Feuille de chou a accompagné des syndicalistes et des Gilets Jaunes venus soutenir les conducteurs grévistes de Kéolis-Stiebig. Nous avons été successivement sur deux des quatre sites de l’entreprise, à Illkirch-Graffenstaden, puis à Strasbourg. Mise à jour du 2 mars Correspondante Des nouvelles de la négociation avec la direction de l’entreprise. La direction a [...]
  • La grève des conducteurs de Striebig ... La direction de Striebig a assigné les grévistes au tribunal. La séance s’est déroulée cet après-midi à 14h. Deux conducteurs CFDT et un conducteur CGT étaient présents, ainsi qu’une responsable CGT de l’UL-Molsheim et le correspondant de la Feuille de chou, gilet jaune par ailleurs. Deux autres soutiens étaient sur le parvis pendant le procès. [...]
  • Avant et après la manifestation du 20... Chaque manifestation à Strasbourg est suivie, et parfois précédée de répression policière ciblée donnant lieu à des inculpations pour des motifs divers, souvent très légers. Et des gardes à vue, GAV, en série. Plusieurs manifestants ont ainsi été interceptés, par la BAC en général, au centre ville, après la manifestation près de l’Hôtel de ville [...]
  • 400 manifestants à Strasbourg Le rassemblement lancé par Alsace Révoltéeet soutenu ici par le QG République Strasbourg commençait à 11h30 place de l’Etoile à Strasbourg. Peu à peu arrivaient des gilets jaunes d’Alsace, de Lorraine, de Franche-Comté, de Bourgogne, d’Allemagne aussi. Les Kurdes étaient aussi présents comme à chaque manifestation. Une première déclaration en préfecture prévoyait de démarrer place [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.