Pour les Roms, “le changement, c’est…” à la Saint-Glinglin

Immigration-minorités-Roms-police
Les autorités font évacuer un camp de Roms à Toulouse

TOULOUSE, 6 juin 2012 (AFP) – Les autorités ont fait évacuer mercredi un
campement de Roms à Toulouse près des bords de la Garonne, a indiqué le
collectif qui les défend.
Une pelle mécanique a démonté les abris de fortune tandis que la police
bloquait les accès au site, a indiqué Germain Clément au nom du collectif
Solidarité Roms Toulouse.
Ces abris hébergeaient une vingtaine de Roms. Mais ce sont au total 150 ou
200 Roms, majoritairement des Roumains mais aussi des Bulgares, qui vivaient
ainsi le long du fleuve fin mai, quand les autorités ont évacuer deux des sept
camps qui s’y trouvaient, a dit M. Clément.
Le site visé mercredi serait donc le troisième et M. Clément s’attend à ce
que “les camps y passent les uns après les autres”.
Il chiffre entre 300 et 500 le nombre de Roms qui vivraient dans
l’agglomération toulousaine, de la mendicité, de petits boulots ou du travail
au noir.
Le collectif, composé de onze associations comme la Ligue des droits de
l’Homme, Médecins du monde ou le Secours catholique, a interpellé les
collectivités, à commencer par la mairie de Toulouse, pour savoir où les
familles délogées mercredi passeraient la nuit, a dit M. Clément.

Similar posts
  • Rroms en danger convention_internationale_du_21_decembre_1965_-_elimination_de_toutes_les_formes_de_discrimination_raciale Cadre politique et législatif pour l’éducation des enfants roms Textes références, systèmes d’appui Communiqué des 48 associations et collectifs du CNDH Romeurope Violences anti-Roms, indignation et appel à l’action Paris, Seine-Saint-Denis, le 27 mars 2019 Suite aux violences récentes, dans plusieurs villes de la région parisienne, perpétrées à l’encontre des personnes Roms ou perçues [...]
  • Encore des migrants à la rue à Strasb... Une fois de plus, Strasbourg, capitale des Droits de l’homme et capitale européenne, laisse des familles de migrants demandeurs d’asile à la rue. C’est encore rue des Canonniers qu’on peut voir 9 tentes installées sur un trottoir étroit devant l’ancien Hôpital Lyautey qui a aussi servi d’abri précaire pour des appelants du 115. Ce sont [...]
  • Un nouveau lieu de stockage des famil... Vous avez peut-être remarqué qu’une partie du dit Espace 16, rue du Rempar, derrière la gare, a été évacuée et que les caravanes sont moins nombreuses dans la partie principale. Les familles Rroms sont stockées ailleurs, de manière moins visible, par la ville de Strasbourg , Roland Ries et M.D. Dreyssé, adjointe aux Affaires sociales. [...]
  • Recensement des évacuations forcées d... [...]
  • Accueillir les migrants à Strasbourg Archives [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.