Syrie/Strasbourg: halte aux massacres et à l’inaction de la “communauté internationale”!

200 personnes se sont rassemblées hier après-midi, à partir de 16 h, sur un coin de la place Kléber, encombrée de tentes abritant la marchandise culturelle,derrière le monument, afin de crier leur colère devant les massacres journaliers du criminel Bachar El Assad, et la non-intervention, comme en Espagne jadis, de la prétendue “communauté internationale“.
Durga Fdechou 39 photos dans l’album Solidarité avec le peuple syrien, Strasbourg, 09 juin 2012.

Solidarité avec le peuple syrien Strasbourg 09 juin 2012


Même si la Russie a très légèrement modifié son vote au Conseil de sécurité, Poutine, comme la Chine, refuse d’intervenir de manière appropriée pour arrêter le bain de sang qui n’épargne ni les femmes, ni les enfants, ni même les nourrissons.
Une escale maritime en Syrie, sur la Méditerranée, vaudrait-elle plus que la vie d’un seul enfant?
https://www.facebook.com/video/video.php?v=10150956935643599

L’immobilisme de complice de ces deux pays, pas plus démocratiques que la Syrie d’Assa(d)ssin), ne justifie pourtant pas que les États dits démocratiques ne fassent que dérouler le moulin à paroles diplomatiques au lieu de prendre tous les moyens pour stopper le crime télévisé. Qui pourra dire: “on ne savait pas?”
On sait bien par contre ou ce genre de non-intervention a mené l’Europe, après que l’Allemagne nazie eut bombardé sauvagement à Gernika, les peuples de ce pays martyrisé dans les années trente.

 

 

 

 

 

 

 

 

Au vu de l’état du monde actuel, et des solutions capitalistes à la crise mondiale, on peut craindre que, les mêmes causes engendrant les mêmes effets, si le printemps des peuples ne se mondialise pas jusqu’à leur victoire, on ne se dirige encore une fois, malgré les sempiternels “plus jamais ça” à une catastrophe du genre de la seconde guerre mondiale, plus meurtrière encore au vue des armements actuels.

La manifestation était convoquée par un collectif de Syriens, et appuyée par plusieurs organisations, l’ATMF, l’UJFP, le Front de gauche, le NPA, EELV et le PS.


Des représentants de partis se sont exprimés, avec les associations, dont Richard Sancho Andréo du PS Schiltigheim, Alain Jund, adjoint au maire, EELV.
On y a aussi vu plusieurs candidats aux législatives de ce 10 juin, dont Eric Schultz, EELV, et le duo EELV/PS, Andrée Buchmann et sa suppléante Zoubida Naïli.

Un cortège métissé s’est formé et a parcouru un tout petit trajet dans l’hypercentre avant de revenir se positionner sur la place où des slogans, des chants se sont poursuivis au milieu d’une foule de badauds appâtés par le soleil et la marchandise.

Loin de la Syrie?

Similar posts