Sainte Marchandise, priez pour nous…un samedi ordinaire dans l’hypercentre de Strasbourg

Alors que les chrétiens réunis (catholiques et protestants oecuméniquement ensemble) occupaient une bonne moitié de la place Kléber sous leurs tentes, faisant déborder toujours plus les bondieuseries, (non islamiques, hein…) dans l’espace public, d’aucuns, à quelques encablures, dans le dos de Gutenberg, adoraient le Dieu du Commerce (mais Hermès manquait à l’appel) en inaugurant une plaque, au milieu d’une fête des vendanges, en faisant l’éloge dithyrambique des 110 commerçants (gloire à ces résistants d’un type inédit…) de la Grand-Rue, grâce à qui les zurbains ne manquent de rien, nécessaire et superflu compris et niquent , non pas la Bac, quoique, mais les grandes surfaces.

Ces mêmes commerçants dont une grande partie, plus sensible au bruit du tiroir-caisse (bien qu’il soit désormais électroniquement silencieux) qu’à la misère humaine, ont exigé dans une pétition, la disparition (“la solution définitive de la question”…) de quelques SDF, certes parfois avinés ou embiérés, qui feraient tache dans le paysage et inquiéteraient avec leur chien de compagnie, quelques grands-mères…

On a compris, une fois de plus, que la municipalité “socialiste”, comme la précédente, UM-piste, mais, peut-être même en pire, n’aimait rien tant que le commerce et la Sainte Marchandise.

Consommez, mes frères, pour qu’au moins, si ça arrive, (Fessenheim est proche..) ce soit le ventre plein, et la sape à la fashionista, comme ils disent dans le Chournal. Les pauvres, les SDF, les sans-papiers et les Roms dans leurs campements (bientôt vidés) n’ont qu’à dégager du paysage urbain.

Au même moment, pas moins de quatre cars de la dite Sécurité publique.stationnaient, moteur en marche, dans la rue des Grandes-Arcades…Et pourtant, on n’a pas encore entendu dire qu’un nouveau Directeur départemental de la sécurité publique ait été nommé. Comme quoi, ces services fonctionnent en roue libre et les chefs ne servent à rien.

Interrogé sur le motif de cette présence si massive et voyante, l’un des pandores répondit aimablement, qu’il y avait beaucoup de monde en ville et qu’il fallait s’habituer à ce dispositif, habituel, selon lui. Nouveau cran dans le toujours en vigueur Plan Vigipirate (pas picrate, hein), crainte fantasmatique d’attentats (mais point d’épicerie cachère dans le secteur), habituation à la guerre civile qui vient, on ne sait.

Similar posts
  • Strasbourg: un millier de manifestant... Un millier de personnes ont participé ce 15 janvier à Strasbourg à une manifestation organisée et déposée par Gilets jaunes Strasbourg République auquel s’était joint le Collectif antipapes 67. Trajet habituel imposé par la préfecture se terminât place de la République. Le cortège a mis le temps puisque parti vers 14h30 de l’hyper-centre, il est [...]
  • Avec Macron et son monde, c’est... Et Zemmour, Le Pen, Pécresse, ce serait la même politique inhumaines Les milices du Capital à l’oeuvre: Cet après-midi, premier jour de l'année des opérations d'expulsions à #Calais.Durant l'expulsion d'un lieu de vie, les #exilés ont été coursées et gazées par les CRS, au moins 30 tentes et 5 bâches ont été saisies. Nos observateur.rice.s [...]
  • Journée internationale des migrants: ... Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées de 14 à 15h place du Corbeau à Strasbourg à l’occasion de la journée de solidarité avec les migrants et les sans-papiers. Plusieurs interventions se sont succédé, du Collectif des sans-papiers, de La Ligue des Droits de l’Homme, de l’Union juive française pour la paix,; une lettre sur [...]
  • Très grosse manifestation du secteur ... FR3 Alsace y a consacré 5 secondes sur une image fixe en disant seulement que c’était dans le cadre d’une journée nationale.Sans un mot sur le nombre des manifestants et leurs revendications!Indigne d’une chaîne publique! Quant aux DNA, elles n’ont vu que 1500 personnes, quand le compteur de la Feuille de chou montait à 2300. [...]
  • Solidarité avec la Guadeloupe et les ... Une petite centaine de manifestants se sont rassemblés à 13h30 place de la Gare à Strasbourg, lieu imposé par la préfète du Bas-Rhin alors que la déclaration avait demandé la République qui a été du coup le point de dissolution. En même temps une manifestation anti pass se tenait de l’Etoile à la République. La [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.