Inauguration d’un mémorial dédié aux Roms à Berlin

Et à Paris?

La chancelière allemande Angela Merkel inaugurera mercredi à Berlin le mémorial aux Roms victimes du nazisme alors qu’ils subissent toujours racisme et discrimination dans de nombreux pays d’Europe. Près de 500.000 Sinti et Roms d’Europe, considérés comme “racialement inférieurs”, ont été assassinés sous le IIIème Reich, selon des estimations officielles. Situé face au Parlement allemand, le mémorial aux Sinti et Roms, conçu par l’artiste israélien Dani Karavan, est constitué d’un puits avec au centre une stèle sur laquelle repose chaque jour une fleur fraîchement cueillie.

Le 2 février 2011 le Parlement Européen a solennellement reconnu le génocide des Tsiganes. A ce jour, la France n’a pas encore reconnu ce génocide en Europe.

Agissons auprès de nos députés pour que la Proposition de loi de M. Jean-Jacques CANDELIER et plusieurs de ses collègues tendant à la reconnaissance du génocide tzigane pendant la Seconde Guerre mondiale, n° 273, déposée le 10 octobre 2012 (mis en ligne le 11 octobre 2012 à 17 heures) et renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la république soit votée.

lire:

longtemps-retarde-un-memorial-a-la-deportation-des-tziganes-est-inaugure-a-berlin

Similar posts
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • 76 ème anniversaire de la libération ... Témoignage de Simone Polak, rescapée du camp Et ce même événement est honteusement utilisé par l’ambassade d’Israël en France pour condamner… le boycott justifié de l’Etat sioniste! Il contribue ainsi à la confusion intéressée entre antisionisme et antisémitisme, et salit la mémoire des six millions d’exterminés par les nazis, parmi lesquels mes grands-parents paternels, ma [...]
  • À propos de l’arrestation des quatre ... 11 NOV. 2020 PAR GEORGES GUMPEL BLOG : LE BLOG DE GEORGES GUMPEL Pourquoi écrire cette histoire, ce matin où me taraude l’affaire de ces quatre gosses d’Albertville ? Comme eux, en 1943, nous étions des enfants ; comme eux, nous étions le bien le plus précieux de nos parents. Puissent ces modestes mots, cette réflexion [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Conférence de presse de alternati... Une conférence de presse s’est tenue ce matin au café du MAMCS pour présenter le projet politique de régionalisme alsacien fédéraliste de gauche. L’un des responsables, Jonathan Herry, professeur d’Histoire-Géographie dans une établissement scolaire privé, a récemment été élu au conseil municipal de Strasbourg sur la liste de Jeanne Barséghian. Le journaliste des DNA et [...]

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    24 octobre 2012    

    RDV le 1 er décembre à 16H devant l’ Institut d’ Anatomie des HC pour rappeler la mémoire des victimes juives et sintis (dont 2 SARKOZI)des expérimentions nazies sur l’ Homme de 43 et 44 et pour demander qu’une plaque soit apposée au Struthof.

    Nous convierons les représentants des communautés victimes des génocides du 20ème siècle (arménienne, rwandaise, cambodgienne, tsigane, juive) ainsi que les groupes stigmatisés par les nazis : malades mentaux, Témoins de Jéhovah, homosexuels, sourds et malentendants.

    Nous nommerons le nom de 4 Sintis (tsiganes d’origine allemande) victimes des essais sur le phosgène réalisées par le Professeur BICKENBACH entre juin à août 44.dans la chambre à gaz du Struthof
    Il s’agit de :
    Zirko RESTOCK , né le 28 05 1907 et mort le 16 06 1944 (37 ans)
    Andréas HODOSY ( 12 02 11- 16 06 44 (33 ans)
    Adalbert ECKSTEIN ( 02 02 24- 18 06 44 (20 ans)
    Josef REINHARDT ( 24 08 13- 09 08 44, 15 jours avant son 31 ème anniversaire).

    La thèse récente de médecine (Décembre 2010) du Dr Raphaël TOLEDANO nous révèle le nom d’une partie des 189 Roms « sélectionnés » à Auschwitz pour servir de cobayes aux expériences sur le typhus du professeur HAAGEN, au Block 5 du Struthof , dont 29 périrent.
    Parmi eux on retrouve
    Ferdinand SARKOSI (24 02 1904- 12 11 1943)
    Franz SARKOSI (13 07 1892-23 11 1943)

    La plaque à la mémoire des victimes juives pour laquelle nous nous sommes battus depuis 1992 a été apposée le 11 décembre 2005.

    Le Quai MENACHEM TAFFEL a été inauguré officiellement le 12 mai par le Maire de Strasbourg.

    Il restera à rappeler, au Struthof, le calvaire des victimes Roms des expérimentations nazies sur l’Homme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.