Des nouvelles fraîches du 2, route des Romains et moins fraîches de…Raphaël Nisand

http://2routedesromains.blogspot.fr/2012/10/flash-speciale-du-jeudi-25-octobre.html

DNA

Julia Mangold, publié le 26/10/2012 à 05:00

KOENIGSHOFFEN Imprimerie d’art Papier Gâchette Indésirable à Schiltigheim
L’imprimerie Papier Gâchette se préparait à déménager. Photo archives DNA – Christian Lutz-Sorg

L’imprimerie Papier Gâchette se préparait à déménager. Photo archives DNA – Christian Lutz-Sorg
Face au refus du maire de Schiltigheim, Papier Gâchette, imprimerie associative née dans le squat du 2 route des Romains, n’intégrera pas le local aménagé à son intention par la CUS, dans l’ex-centre de tri.
Tags

« Les nouveaux locaux seront disponibles courant de l’automne. » Dans un courrier adressé à l’association Papier Gâchette, le 31 juillet dernier, Philippe Bies, vice-président de la CUS délégué à la politique de l’habitat, annonçait la mise à disposition prochaine des locaux situés au 5 rue du Chêne à Schiltigheim. Il s’agit de l’ancien centre de tri acquis par la CUS après avoir été déserté par La Poste en 2000 et inoccupé depuis.

Soit une installation « dans les règles » pour l’imprimerie associative et artistique hébergée dans le squat du 2 route des Romains à Strasbourg. Adresse à laquelle se dresse une bâtisse promise à la démolition dans le cadre du réaménagement de l’entrée de Koenigshoffen. Conformément aux engagements pris par l’élu, l’aménagement d’un local de 300 m 2 au sein de l’ancien centre de tri postal de Schiltigheim suit son cours durant l’été ainsi qu’au début de l’automne.

Le 2 octobre dernier, les chevilles ouvrières de papier Gâchette – les artistes Pauline Poisson, Marie Van Gysel et Emmanuelle Amann – visitent le local du centre de tri. La surprise est plutôt agréable : « Les travaux étaient pratiquement finis : ils avaient cloisonné toute une partie d’un hall, il y avait de l’électricité, un chauffage par soufflerie, une zone carrelée avec un lavabo… Tout ce qu’il fallait pour la lithographie. »
Une rumeur confirmée

Fin septembre, un bail est soumis à Papier Gâchette : la CUS lui propose une convention d’occupation précaire d’un an renouvelable contre un loyer de 300 € par mois pour une surface d’atelier de 300 m 2. Pauline Poisson, Marie Van Gysel, Emmanuelle Amann et leurs amis commencent alors à préparer le déménagement de Papier Gâchette. « Mais très vite, il y a eu cette rumeur qui disait que le maire de Schiltigheim ne voulait pas de notre venue », relatent les jeunes femmes.

Rumeur confirmée lundi dernier, lors d’un entretien avec le directeur général de la CUS. Lequel propose immédiatement une nouvelle solution : un relogement de l’imprimerie rue du Rempart, dans le prolongement du pavillon situé au n°8 et occupé par Horizon Amitié. Mais ces locaux-là ne pourront être adaptés avant l’emménagement, leur précise-t-on.

Mercredi matin, nouveau rebondissement. Un huissier vient signifier aux squatteurs du 2 route des Romains – y compris à Papier Gâchette – qu’ils doivent quitter les lieux avant la fin du mois sous peine de faire appel à la force publique : la trêve hivernale des expulsions débute le 1 er novembre. « A la CUS, on nous a dit que, le moment du déménagement venu, on pourra toujours demander les clés à l’huissier et venir récupérer le matériel », remarquent Pauline, Marie et Emmanuelle. Les artistes n’ont « plus du tout confiance » et craignent surtout un arrêt de leurs activités : un livre à achever d’imprimer, deux salons d’édition tout proches et une intervention au lycée agricole d’Erstein. « Nous n’avons plus confiance. »

Il y a un an, en octobre 2011, une manifestation de soutien à Papier Gâchette avait réuni une centaine de personnes, dont un grand nombre d’artistes et d’ex-étudiants aux arts déco. Solidaire car eux aussi en mal de locaux pour y exercer leur art.

Raphaël Nisand et la préférence municipale

Normalement, le maire de Schiltigheim, ex-président de la LICRA, devrait être opposé à tout concept de “préférence nationale“, (sauf pour l’Etat-voyou d’Israël, probablement), mais, quand des artistes strasbourgeois pourraient, selon la CUS, s’installer à l’ex -entre de tri sur le ban de Schillik, il n’est pas accueillant.

Craindrait-il que la “zone” strasbourgeoise débarquât, comme ce jour où, en bon opportuniste, il était venu les saluer lorsqu’ils manifestaient devant ce Centre de tri? Mais il est vrai, c’était avant les élections législatives où il menaçait de se présenter en off sauvage…dans une circonscription réservée par le national à un couple EELV-PS Andrée Buchmann et Zoubida Naïli.

Archives F2C 12 avril 2012 Vidéos, audio, etc, avec Nisand Raphaël en vedette américaine…
Inauguration de locaux associatifs par le collectif du centre de tri de Schiltigheim

Ce jour, il n’avait pas craint de parler, tout sourire dehors, en leur faveur!

Et aujourd’hui, il ne se souvient plus de ses mots de bienvenue!

 

Similar posts
  • Hommage à George Floyd devant le cons... Manifestation contre les violences policières aux USA Une petite centaine de personnes présentes face au consulat US à Strasbourg, protégée par les émules français de la police étasunienne. On peut noter que pour manifester à Strasbourg, il vaut mieux s’appeler MRAP et Justice & Libertés que Gilets jaunes ou NPA…Curieuse [...]
  • Justice pour Adama! Halte aux violenc... Témoignage M.Ouak. Il y avait une foule immense, dense, au nouveau Palais de Justice (pourtant pas facile d’accès entre Pte de Clichy et bd périphérique). Une foule jeune, très bigarrée: des racisés et des pas-racisés, des habitants des banlieues et des Parisiens (d’après leurs vêtements), des jeunes visiblement motivés et révoltés par l’injustice (nombreuses pancartes [...]
  • Procès en appel de deux gilets jaunes Procès en appel de 2 Gilets Jaunes lourdement condamnés en décembre 2018 à Valence Communiqué de Tom et Stéphane jeudi 28 mai 2020, par Stéphano. https://ricochets.cc/Proces-en-appel-de-2-Gilets-Jaunes-lourdement-condamnes-en-decembre-2018-a-Valence.html Communiqué du collectif de soutien des « 4 de Valence » Un an et demi après le premier procès, la solidarité est toujours notre meilleure arme samedi 30 mai [...]
  • DNA, gilets jaunes et préfète Courriel aux DNA Une fois de plus ce lundi 1er juin, les DNA se font l’écho de la préfecture en écrivant « Le samedi 16 mai les gilets jaunes puis le NPA s’étaient rassemblés à Strasbourg, sans respect de la fameuse règle des dix personnes. » Le 16 mai, j’étais place de la République à [...]
  • Répression tous azimuts à Strasbourg,... Ceux qui croyaient que le déconfinement contrôlé signifiait le retour des libertés se trompent gravement. Par déconfinement, il faut entendre, commerces accessibles, parcs réouverts, ouvriers au travail, sauf les licenciés de Renault et d’ailleurs, bars et restaus réouverst mardi, campagne électorale municipale en vue du vote dans un mois, écoles, collèges, lycées ouverts à commencer [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.