Gaza Strasbourg Solidarité Photographies + Les manifs vues des DNA

DNA Strasbourg

Strasbourg En soutien aux Palestiniens Un cortège de 450 personnes
Comme samedi dernier, une manifestation était organisée hier après-midi au centre-ville de Strasbourg pour dénoncer le blocus de Gaza et les bombardements israéliens.
Les principales places du centre-ville étant occupées par les chalets du marché de Noël, les autorités ont accepté que les manifestants se réunissent – une fois n’est pas coutume – devant la gare de Strasbourg. À l’appel de nombreuses associations (*), ils étaient environ 250 – dont beaucoup de jeunes gens – à se rassembler sur le parvis, hier à 15 h, en soutien aux habitants de la bande de Gaza. Le groupe, qui entourait un grand drapeau palestinien, a entonné des slogans hostiles aux frappes menées par l’armée israélienne depuis le 12 novembre.

Bien encadrés par les forces de l’ordre, les manifestants ont ensuite défilé au centre-ville. Le cortège, qui a notamment emprunté la rue du Faubourg-National, la Grand’Rue et la rue du Maire-Kuss, a été rejoint par de nombreux badauds au fil du parcours : la police a dénombré jusqu’à 450 participants.

(*) L’ATMF, les Femmes en noir de Strasbourg, le Collectif judéo-arabe et citoyen pour la paix, la Coordination de l’appel de Strasbourg, l’UJFP, les Jeunes Communistes 67, le NPA 67, la CARES-CLA (Communistes Libertaires), la CGT 67, le PCOF 67, le MRAP, le PCF 67.

DNA Mulhouse

Manifestation Collectif Palestine 68 Un appel au boycott
« Boycott Israël », « Enfants de Palestine, enfants de Gaza, c’est l’humanité qu’on assassine »… Les slogans ne manquaient pas hier lors de la manifestation organisée à l’appel du collectif Palestine 68.
Le collectif Palestine 68 a une fois de plus appelé à un rassemblement Porte Jeune à Mulhouse et au boycott d’Israël. « Profondément indigné par la violente agression israélienne froidement préparée et obéissant à une tactique politicienne dans un contexte d’élections, par les nombreuses victimes dans la population de Gaza et par la destruction des infrastructures », le collectif a exigé du gouvernement français d’intervenir pour « l’arrêt immédiat des opérations militaires israéliennes, la reconnaissance sans délai de l’État palestinien à l’Onu dans ses frontières de 1967 conformément aux résolutions de l’Onu, la fin du blocus de Gaza, l’arrêt de la colonisation et de l’occupation, des sanctions contre Israël tant qu’il ne respectera pas le droit international, la fin de l’impunité des criminels de guerre, la sécurité des deux peuples israélien et palestinien à égalité de droit ». Cette manifestation qui a rassemblé près d’une centaine de personnes était soutenue par Europe Écologie les Verts Mulhouse 3 frontières.
publié le 25/11/2012 à 05:00

DNA Colmar

Conflit israélo-palestinien Un petit écho à 3000 kilomètres
A 3 000 kilomètres de Gaza, une cinquantaine de personnes ont exprimé leur soutien au peuple palestinien hier à Colmar.
« On a hésité à maintenir la manifestation », explique un des organisateurs. Une trêve est en effet intervenue à Gaza, ce qui a peut-être dissuadé certains éventuels participants.

Rassemblée sous les bannières de l’Association France Palestine Solidarité, une petite cinquantaine de manifestants dont une dizaine de femmes s’est retrouvée place du Saumon hier à 14 h pour faire mouvement vers la préfecture du Haut-Rhin, encadrée par la police.

Il y a un an, l’association organisait un meeting de soutien au peuple palestinien à Colmar et réunissait déjà une cinquantaine de sympathisants. Ils étaient près de 600 en juin 2010, toujours à Colmar pour réclamer la levée du blocus de Gaza.

Avant Monique Marchal, délégué régionale de la Ligue des Droits de l’Homme, le président de l’association France Palestine, Guy Peterschmitt a une nouvelle fois empoigné le micro pour dénoncer la « politique d’agression et de guerre du gouvernement israélien ». Mais c’est aussi la reconnaissance de l’État palestinien qu’il exige, rappelant certaines de ses promesses au président Hollande : « L’ONU doit reconnaître la Palestine le 29 novembre prochain, elle a facilement reconnu Israël en 1947 Il y a deux peuples, il faut deux états ».

Si des manifestations étaient également programmées hier à Mulhouse et Strasbourg, elles se seront déroulées selon Guy Peterschmitt dans « cent une villes » de France.
par Ph.M., publié le 25/11/2012 à 05:00

Similar posts
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]
  • La culture dans la rue à Strasbourg Forum et spectacle des élèves du TNS Place de la République Devant le TNS Papageno Sur les quais Alsace révoltée sur les quais Un policier municipal qui croit encore qu’il est interdit de filmer la police Culture en danger, jeunesse [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.