Pinar Selek a tenu une conférence de presse aux côtés de Günther Wallraff

Pinar Selek Günther Wallraff feuille2chouphoto

Salle comble , avec des gens debout, ce jour, de midi à près de 14h, dans une salle du nouveau bâtiment de l’ARES, dans le quartier de l’Esplanade à Strasbourg, pour la conférence de presse de Pinar Selek, au lendemain de sa condamnation insensée à la prison à perpétuité à Istamboul. Quelqu’un a même fait la comparaison avec l’affaire Dreyfus.

conférencedepresse_Pinar selek_feuille2chouphoto

Le célèbre journaliste allemand Günther Wallraff, connu pour ses métamorphoses afin d’enquêter sur des sujets sociaux brûlants, était à ses côtés.

De même que le député Philippe Bies, le conseiller municipal Éric Schultz, de retour avec d’autres du tribunal hier. Le responsable du SNEsup,et élu du Conseil de l’Unistra, Pascal Maillard, Irène Tabellion de La Lune, et beaucoup d’autres membres du comité de soutien, et d’associations solidaires étaient présents devant plusieurs journalistes et des caméras professionnelles et amateurs.

Le point a été fait sur le procès, lecture faite d’un communiqué des universitaires. Günther Wallraff a pris la parole en allemand, traduit par Christine Panzer. Puis, Pinar Selek, toute d’émotion et de combativité s’est exprimée. La presse a parlé un peu vite d’une demande d’asile politique, mais elle a réaffirmé qu’elle voulait rentrer chez elle, en Turquie, et qu’elle allait prendre le temps, avec ses ami(e)s et les responsables, de réfléchir.

En tout cas, elle est sous la protection de tous ses ami(e)s ici et au pays. Elle a remarqué avec plaisir que les jeunes générations en Turquie retournaient l’argument menaçant des autorités, et qu’ils allaient clamer “Nous sommes tous Pinar Selek“.

Le gouvernement français est saisi ainsi que les parlementaires et les institutions européennes. Il faut assurer sa sécurité ici en France. Valls peut enfin servir à quelque chose dans le sens de sa liberté… Il s’agit de développer encore plus une solidarité de tous les instants, comme l’a dit Maillard qui a appelé les universités à créer des comités de soutien.

Similar posts
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]
  • Rentrée des luttes en Alsace Gilets jaunes, Marche pour le climat, Vélorution contre la Start up Nation Israël, femmes contre les violences machistes, on avait le choix des bonnes causes ce samedi 10 septembre. Le 11 septembre anniversaire du putsch de Pinochet au Chili Colmar Statue de la liberté à Colmar   Intervention UJFP-Alsace Vidéo de Christan Bonardi Publiée par [...]
  • A propos de la prétendue “impor... Lu dans les DNA du 7 septembre 2020 Géopolitique municipale Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé lundi dernier une motion à la suite de l’agression antisémite d’un graffeur dans un quartier de la ville. La finalisation de ce texte a donné lieu à un vif échange entre des représentants de la majorité municipale, dont [...]
  • Les sans-papiers d’Alsace LSPA [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.