Ahmed Faouzi président de l’ATMF 67 a reçu une lettre anonyme menaçante à son domicile

démocratie arabe strasbourg atmf ujfp feuille2chouphoto

Communiqué

Ahmed Faouzi président de l’ATMF 67 a reçu une lettre anonyme à son domicile

Le vendredi 15 février 2013, Ahmed Faouzi a reçu, à son domicile personnel, une lettre anonyme, accompagnée des articles du journal DNA griffonnés avec des mots virulents tels que « il faut sortir de France toute la charogne musulmane sur 5 et 6 génération venues depuis 1961», « Rauss Schnelle », « retournez chez-vous en AOF »…

Sans manquer de conseiller à cet « invisible » aliéné par de vrais fausses certitudes, de faire désormais preuve de plus d’humanité et du sens de la mesure, nous nous permettons de dire, ici, que chez-nous est ici.

Cette lettre anonyme a été adressée suite au rassemblement du 9 février 2013, à l’initiative de l’ATMF, pour soutenir les démocrates tunisiens et rendre hommage à un Juste ! Chokri Belaïd, lâchement assassiné devant son domicile à Tunis, le mercredi 6 février. Un crime odieux du fait de l’idéologie obscurantiste et totalitaire.

Bien mentionné dans le journal DNA du 10 février, ce rassemblement a été soutenu par plusieurs structures associatives, politiques et syndicales. Dans l’article du DNA, cette personne n’a pas manqué de souligner le nom de Ahmed Faouzi.

Inutile de rappeler qu’Ahmed Faouzi est, entre autres, membre fondateur de l’ATMF -section du Bas-Rhin- et de la CARES (Coordination des Associations des Résidents Etrangers à Strasbourg). Il est l’un des piliers de l’ATMF.

Outre la virulence de ses mots, l’expéditeur de cette lettre anonyme donne l’impression d’être un nostalgique « resté scotché à jamais aux temps des colonies ». Cette personne confond, peut être, volontairement tout avec tout, comme le fait d’inscrire dans l’enveloppe : Ahmed Faouzi, président « de l’Association maghrébine islamique », alors que l’ATMF est une association démocratique dans son fonctionnement, laïque par sa pensée et citoyenne dans sa démarche. Alors que l’ATMF œuvre pour le dialogue interculturel et intergénérationnel, pour un mieux vivre ensemble. Alors qu’elle agit pour l’égalité des droits et les libertés ici et ailleurs…

A noter que l’ATMF n’est pas à son premier coup d’intimidation. Bien auparavant, son local a été à maintes fois tagué avec des croix gammées et des propos racistes.

Enfin, est-il étonnant d’avoir à faire à ce genre de pratiques inadmissibles et de discours menaçant, compte tenu du développement, depuis ces dernières années, de la part d’hommes politiques parfois de premier plan, d’une stupide rhétorique relative au choc des civilisations stigmatisant et pénalisant l’autre, l’étranger, l’immigré, l’africain, le musulman, le Rom, le sans papiers, le mis en situation de précarité… des personnes qui font aussi la France qui avance et qui rayonne.

Le Conseil d’Administration de l’ATMF réuni, le dimanche 17 février 2013, exprime son indignation face à ce genre de pratiques qui tendent à se répéter, en Alsace et ailleurs, et exprime son entière solidarité avec Ahmed Faouzi.

Fait à Strasbourg, le 18 février 2013, le Conseil d’Administration de l’ATMF 67

atmf ujfp ijan Hajo Meyer f2c_photo

atmf ujfp ijan Hajo Meyer f2c_photo

L’UJFP-Alsace [Union juive française pour la paix] assure Ahmed Faouzi de son entière solidarité face aux menaces ignominieuses reçus à son domicile personnel.

L’UJFP se tiendra comme toujours aux côtés de lui et de tous-tes les camarades de l’ATMF, comme régulièrement depuis le début du printemps arabe.

Similar posts
  • Les retraités contre la contre-réform... Actifs dans les mobilisations, les retraités ne lâchent rien. Non, les retraités ne sont ni favorables ni indifférents à la réforme des retraites. Ils en sont tout aussi victimes que les actifs. Ils sont déjà victimes des réformes passées. Les projections du COR montrent l’appauvrissement des retraité·es actuel·les et futur·es par la désindexation des pensions [...]
  • Rafle à Marseille en 1943 Quatre-vingts ans après, la ville de Marseille, dans le sud de la France, organise dimanche des commémorations exceptionnelles autour des rafles de 1943 et des destructions des vieux quartiers pendant la Seconde Guerre mondiale, qualifiées par le maire de la deuxième ville de France de « crime contre l’humanité ». « Ce qui s’est passé [...]
  • Des écrivains alsaciens face à la gue... [...]
  • “Proche-Orient: l’UE comp... [...]
  • Grève au Collège Foch de Haguenau [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.