Après l’incendie de caravanes à Strasbourg-Koenigshoffen, la solidarité en action

caravane incendiée campement Petit Parking feuille2chouphoto

Après l’incendie de caravanes sur le campement dit Petit Parking à Strasbourg-Koenigshoffen, la solidarité est en marche. La ville de Strasbourg s’est engagée à reloger les victimes. Des précisions sont attendues lors de la prochaine rencontre jeudi matin où les victimes recensées se rendront accompagnées par l’Association Latcho Rom.
En attendant, les repas de midi ont été assurés ainsi que l’hébergement en foyer.

caravens brûlées feuille2chouphoto

Cet après-midi, vers 14h, les personnes touchées par le drame se sont retrouvées sur le campement dévasté, où ne subsistent que deux caravanes non incendiées à côté de celle dont l’arrière a fondu et qui a été bricolée pour y abriter des gens.

caravane rafistolée feuille2chouphoto

La consule de Roumanie est venue sur le terrain à la rencontre de ses concitoyens. Après avoir observé les lieux, elle s’est engagée en particulier à aider ceux et celles dont les papiers d’identité ont brûlé. Selon certaines déclarations, ils auraient été mal reçus à l’hôtel de police alors qu’ils y étaient venus pour déclarer la perte, du fait qu’ils ne parlaient pas français.

des vêtements pour les victimes de l'incendie de caravanes feuill2chouphoto

Par la suite, les victimes ont été emmenées par Latcho Rom au local de l’ARPOMT, 116, route du Polygone, qui s’était offert pour entreposer les vêtements demandés. Il faut dire que l’appel relayé par les Dernières Nouvelles d’Alsace a rencontré un succès immédiat et massif. De généreux donateurs sont venus offrir vêtements, couvertures, duvets et vaisselle qui ont trouvé rapidement preneurs.

cash du donateur aux victimes feuille2chouphoto

Ceux qui restent seront apportés sur les autres campements où les besoins se font sentir. Des habitants de Strasbourg ont aussi versé des dons en argent qui permettront de poursuivre l’action. Qu’ils-elles soient tous-tes remercié-e-s!

des vêtements qui trouveront preneurs feuille2chouphoto

ARPOMT
socioculturels-67
Adresse : 116 Route du Polygone, 67000 Strasbourg
Téléphone :03 88 44 44 37

Similar posts
  • Grève et manifestation des soignant.e... Grâce à la nouvelle mobilisation des salariées de Rhéna venue de la base, une nouvelle manifestation s’est tenue de la clinique privée au Nouvel Hôpital Civil au service des urgences. Pendant que les directions syndicales perdent leur temps au prétendu “Ségur de la Santé” du gouvernement, et gaspillent la combativité qui s’était traduite à Strasbourg [...]
  • Manifestations pour le droit au logem... Hier, les Dernières Nouvelles d’Alsace n’ont rien vu des quatre manifestations place Kléber! 150 à 200 manifestants pour le droit au logement avec des SDF, des squatters, des Gilets jaunes qui ont défilé ensuite, un rassemblement pour la Palestine au pied de la statue Kléber, un autre d’Alsace-Syrie à 17h et Extinction Rébellion contre la [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]
  • 30 juin: soignantes et soignants à no... [...]
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs Communiqué de presse du 24 juin 2020 Les membres du collectif le chaudron des alternatives et des collectifs alliés opposés à l’implantation d’Amazon en Alsace continuent d’affirmer leur opposition à l’implantation d’Amazon dans la commune de Dambach-la-ville (Bas-Rhin) pointant ses conséquences irréversibles sur l’emploi local et le dérèglement climatique. Ce communiqué de presse fait suite [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.