Familles réfugiées: “Nous sommes toutes des familles Hodza!”

famille Hodza le combat continue feuille2chouphoto

DNA

Famille Hodza : le bout du tunnel

Yves Bourgarel, le premier adjoint au maire de Schiltigheim, a soutenu depuis le début la mobilisation organisée par le comité de soutien à la famille Hodza, un couple kosovar et ses deux enfants, menacés d’expulsion. Déboutés du droit d’asile, les Hodza avaient mené, en vain, une longue bataille juridique pour obtenir un titre de séjour (DNA du 19 février). Yves Bourgarel vient de recevoir un courrier du préfet Stéphane Bouillon qui change totalement la donne. La famille voit enfin le bout du tunnel. Comme le prévoit la circulaire Valls sur la régularisation des sans-papiers, le préfet, qui a réexaminé le dossier, fait en effet part de sa « décision d’admettre cette famille au séjour, à titre humanitaire ». Trois éléments ont semble-t-il joué en faveur des demandeurs d’asile : la bonne intégration scolaire des enfants, la promesse d’embauche faite au père, Rusan (en photo avec ses soutiens le jour de la dernière audience au tribunal) et les soutiens en faveur de la famille, preuve de son intégration dans la commune. Une convocation sera adressée prochainement aux futurs réfugiés.

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • Les élèves du TNS place Corbeau le 17... [...]
  • Gilets Jaunes Strasbourg et TNS [...]
  • Santé-Social en lutte à Strasbourg Une centaine de salariées du secteur Santé-Social s’est rassemblée à 14h30 place Broglie à Strasbourg à l’appel de leurs syndicats CGT, FO, Solidaires avant de défiler au centre [...]
  • Echec total de la mobilisation Foncti... Ce n’est pas la première fois qu’une échéance syndicale nationale se traduit par un bide, mais ce 6 avril 2021, au lendemain du week-end pascal, et après les nouvelles mesures de confinement pour un mois, on a atteint le fond du fond. A 12h, place Broglie à Strasbourg, 3 policiers du Renseignement territorial et un [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.