L’Inspection du Travail refuse un 1er licenciement disciplinaire : la direction désavouée !

Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
04/03/2013
La décision de l’Inspection du Travail de refuser le licenciement de Salah Keltoumi, délégué syndical CGT, est une première réponse à la campagne mensongère et hystérique de la direction, qui accusait les salariés en grève de PSA Aulnay de « violence » et d’être « des casseurs et des terroristes »
Cette décision est un désaveu cinglant pour la direction de PSA, et la preuve que le dossier d’accusation était complètement vide. C’est toute la politique d’accusation mensongère de PSA envers les salariés en grève qui se fissure.
Salah Keltoumi fait partie des six militants de la grève qui font l’objet d’une procédure de licenciement. Salah était faussement accusé d’avoir agressé un huissier payé par la direction de PSA.
Concernant les cinq autres militants de la grève :
➢ Une enquête de l’Inspection du Travail est en cours pour deux délégués, Agathe Martin et Samir Lasri, à l’encontre desquels les fausses accusations sont les mêmes que celles contre Salah Keltoumi. Pour ces deux délégués, les élus du CE de PSA Aulnay (y compris des élus SIA) s’étaient déjà prononcés majoritairement contre la demande de licenciement.
➢ Pour Julien Méléard et Onay Bunul, qui sont non-délégués, leur licenciement a été prononcé. Ils attaquent la direction de PSA au Conseil de Prud’hommes de Versailles ce vendredi 8 mars.
➢ Najib Azarhoui, accusé d’avoir lancé un œuf, est en attente de sa notification de licenciement.
Comme à son habitude, devant une grève déterminée PSA a pratiqué une politique de répression. Non seulement elle est désavouée par l’Inspection du Travail, mais les salariés restent toujours autant déterminés. La production à ce jour reste totalement paralysée, la direction n’arrivant pas à convaincre les non-grévistes de travailler et de remplacer les salariés en grève.
Jean-Pierre Mercier
DS CGT PSA Aulnay et DS Central adjoint CGT du groupe PSA

Similar posts
  • Les hospitaliers des HUS devant lR... 80 manifestants devant l’Agence Régionale de Santé à Strasbourg à l’appel de trois syndicats hospitaliers, FO, la CGT et la CFTC. Après des prises de parole, ils se sont dirigés vers les quais et au passage ont “décoré” le siège du candidat macédonien Fontanel avec des tenus blanches trouées et des vielles baskets pour souligner [...]
  • La police évacue des grévistes à l... [...]
  • Commémoration du massacre des juifs d... [...]
  • Débrayage chez Punch Powerglide à Str... 70 salariés de l’équipe du matin ont débrayé chez Punch Powerglide, usine du Port du Rhin à Strasbourg contre le PSE qui comprend des départs volontaires et des suppressions d’emploi. De l’autre côté des grilles d’entrée des délégués CGT de plusieurs entreprises privées et publiques s’étaient rassemblés avec des Gilets Jaunes en soutien: cheminots, fonctionnaires [...]
  • Rassemblement devant le rectorat de S... https://www.facebook.com/schlomo44/videos/10157987388948599/ Une petite centaine de personnels de l’Education nationale et des gilets jaunes devant le rectorat de Strasbourg rue de la Toussaint, de la maternelle à l’Université. Tous s’opposent à la casse des retraites solidaires. Les profs de lycée s’opposent à la destruction du bac national avec des épreuves locales qui comptent pour un tiers [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.