Élections dans la deuxième circonscription de l’Oise : le MRAP tire le signal d’alarme

Users_test_Desktop_jeugrattage4

Le résultat des élections partielles dans la deuxième circonscription de l’Oise est un choc politique majeur.

L’élimination de la candidate socialiste lors du premier tour, avec une perte de plus de la moitié de son électorat de 2012, traduisait déjà un phénomène extrêmement inquiétant. La baisse de la participation n’expliquant pas l’ampleur de l’effondrement.

Mais les résultats du second tour constituent un séisme politique. Dans cette circonscription la droite l’emporte sans récupérer, loin de là, son électorat du deuxième tour de 2012 subissant donc la baisse de participation.

A l’inverse, le Front national voit monter, non seulement son pourcentage, mais aussi son nombre de voix malgré l’effondrement de la participation, talonnant ainsi l’UMP.

C’est un fait politique grave, le Front National est perçu au moins dans cette circonscription comme une alternative politique à la droite et à la gauche par une frange de l’électorat qui n’était pas préalablement ancrée à l’extrême-droite.

Ce résultat électoral catastrophique est dû à un désenchantement profond dans l’électorat de gauche.

Le MRAP laisse au parti majoritaire et au gouvernement le soin d’en analyser les raisons avec lucidité, mais il est évident que le désarroi social explique ce désaveu.

Cependant, cette percée du FN est aussi due à l’abolition des frontières programmatiques entre le Front National et l’UMP. Jean François Mancel en fut d’ailleurs un précurseur puisqu’il déclarait en 1998 « Il faut saisir cette chance qui nous est offerte : le Front national qui a enlevé tout ce qui peut nous hérisser sur le plan des valeurs ». La frontière des valeurs étant abolie le FN n’avait plus, en 2013, qu’à effectuer ses emplettes électorales en dehors de sa base traditionnelle.

Le MRAP en appelle à la mobilisation contre la droite extrême et à une meilleure prise en compte des aspirations populaires par ceux qui nous gouvernent.

A défaut l’avenir serait sombre.

Paris, le 26 mars 2013.

Similar posts
  • 600 manifestants ce 27 janvier à Stra... Le smartphone de la Feuille de chou ayant été indisponible pendant deux jours, ce sont les photographies d’Alexandre Papadopoulos qui figurent sur ce blog. Merci à lui! Alexandre Papadopoulos, photographe Sites http://alexandre.papadopoulos.pagesperso-orange.fr/ http://alexandre.papadopoul.free.fr https://alexandre-photographies.jimdofree.com/ http://www.lulu.com/shop/alexandre-papadopoulos/le-rhin-un-fleuve-des-hommes/hardcover/product-23857725.html https://www.facebook.com/alexandre.papadopoulos.7/ Une vidéo du cortège sera ajoutée le 28 janvier à la suite des [...]
  • Roland Gori aux Bibliothèques Idéales... https://images.app.goo.gl/ZCgF5HqNyGSGfnyJ8 L’Appel des appels [...]
  • Manifestation lumineuse de l’Ed... Comme une détestable habitude, la préfète Josiane Chevalier a récidivé en interdisant les flambeaux. Peu importe, les lumignons de toutes sortes ont éclairé la nuit de Blanquer-Ibiza depuis le rectorat de l’Académie de Strasbourg. Une centaine de manifestant.e.s ont participé dans la bonne humeur, les chants et les slogans à la marche nocturne et lumineuse. [...]
  • Etudiant.e.s de l’école du TNS ... Depuis plusieurs jours des étudiantes de l’école du TNS manifestent par leur présence sur le parvis du théâtre. Elles refusent d’être considérées comme du public devant présenter le pass sanitaire et bientôt le pass vaccinale. En effet, à l’Unistra, cette exigence n’existe pas alors pourquoi devraient-elles être assimilées au public du théâtre? Vous pouvez les [...]
  • Strasbourg: un millier de manifestant... Un millier de personnes ont participé ce 15 janvier à Strasbourg à une manifestation organisée et déposée par Gilets jaunes Strasbourg République auquel s’était joint le Collectif antipapes 67. Trajet habituel imposé par la préfecture se terminât place de la République. Le cortège a mis le temps puisque parti vers 14h30 de l’hyper-centre, il est [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.