Témoignages des camarades de Clément Méric sur les circonstances de sa mort

Le témoignage direct des camarades d’ alternative libertaire qui étaient avec lui :

Bonsoir à toutes et à tous,

Nous imaginons très bien l émotion qui doit être la vôtre à l annonce de la
mort du camarade Clément Méric. Vous voulez certainement comprendre, voilà
donc ce qui s est passé : mercredi après-midi, vers 17h, nous nous sommes
rendus, X, Y et moi, à une vente privée de vêtements rue
Caumartin. En sortant du lieu, X et moi avons croisé trois skinheads
néo-nazis arborant des t-shirts « white power » et « blood and honor ». Nous
les avons vus glisser dans leur sac à dos les coups de poings américains,
avant de rentrer. W, qui n était pas encore sorti, les a apostrophés,
ulcéré par leur panoplie.
Nous en sommes restés-là.

Nous avons ensuite attendu Clément qui se rendait avec quelques minutes de
retard à la même vente. Nous l avons prévenu de la présence des néo-nazis et
avons décidé d attendre qu ils sortent pour retourner à la vente avec
Clément. Un des vigiles est venu nous voir pour nous demander de ne pas
déclencher de bagarre devant le magasin. Nous lui avons promis que nous ne
comptions pas nous battre, ce qui était vrai au regard de la configuration
(gros sacs, caméras et de nombreux passants). Nous avons également signalé
que les skins portaient des armes sur eux et le vigile nous a dit qu il
allait les fouiller et les remettre aux deux policiers qui étaient présents
sur les lieux.
Quelques minutes plus tard les deux policiers sont ressortis seuls, et
derrière les vigiles, cinq skins ont quitté les lieux. Ils se sont dirigés
vers nous. Ils nous ont encerclés, sortis des coups de poings américains et
se sont jetés sur nous. Nous ne nous attendions pas à un tel affrontement,
mais nous ne pouvions pas fuir, littéralement dos au mur. Clément a été
touché au visage par un coup de poing américain.
Nous avons finalement réussi à les faire fuir, mais trop tard ; Clément est
mort sur le coup.
Nous avons été entendus par la brigade criminelle qui poursuit son enquête
pour homicide volontaire.

Nous n oublierons jamais notre camarade et ami Clément Méric, militant à
Solidaires Etudiant-e-s et l Action Antifasciste Paris-Banlieue.
Un grand merci pour tous les camarades présents devant l hôpital et qui ont
veillé jusque tard dans la nuit. Merci également à tous ceux qui nous ont
envoyé des messages de soutien.

En sa mémoire, un rassemblement aura lieu ce jeudi à 17h, à Saint- Lazare
(passage du Havre).

X, Y et Z (CAL Paris-Sud)

Similar posts
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle et s’emmêle. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Encore un procès contre un militant s... Alain H. était convoqué ce matin devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour une prétendue “rébellion” en date du 16 mai 2020. C’est à 11 h 40 seulement que son procès allait commencer. Une quinzaine de manifestants solidaires étaient présents, du NPA, d’Attac, du PCOF, de l’UJFP, des Gilets Jaunes et d’ex Zadistes anti-GCO. 13 [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]
  • Solidarité contre la répression / 12 ... communiqué NPA 67 le 4 janvier 2021 Solidarité contre la répression Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg 1 quai Finkmatt le mardi 12 janvier à partir de 8h. Face à la répression à Strasbourg, la solidarité est pour notre classe une arme formidable. Utilisons-là. Le mardi 12/01/2021 à 8h30 comparaîtra devant le Tribunal [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.