L’association “Memorial 98” appelle à l’action !

” Il est temps d’élargir le cadre de la mobilisation ; après les premières initiatives organisées dans l’urgence, c’est maintenant une large mobilisation unitaire qui est nécessaire.

Autour des associations à caractère national et des organisations syndicales peuvent s’organiser de grandes manifestations qui redonneront confiance à tous ceux qui pensent assister à une montée inexorable de l’extrême-droite.

Des comités de vigilance unitaires locaux peuvent rassembler les forces de tout le camp antifasciste et combattre la xénophobie sur le terrain.

Une telle mobilisation démontrera à quel point les exigences de justice sociale, de solidarité d’égalité sont fortes et ancrées, beaucoup plus que ne le laisse penser le déroulement de ces dernières semaines.

La mémoire de Clément Méric mérite que se mette en place ce grand mouvement antifasciste. ”

POUR REPOUSSER L’EXTRÊME DROITE : PASSER À LA VITESSE SUPÉRIEURE

Sur Facebook suivez l’actualité quotidienne de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme de Memorial 98 à l’adresse: http://www.facebook.com/groups/348947755137242/   

Quatre jours se sont écoulés depuis l’assassinat de Clément Méric. De nombreux rassemblements de protestation et de deuil ont eu lieu et se poursuivront dans les jours à venir.

Pour notre part, il nous semble que ces réactions sont très en deçà de ce qui serait nécessaire et réalisable dans la situation actuelle, afin de  mettre un coup d’arrêt à la vague de violences et marquer un rapport de force face à l’extrême-droite et à ses tentacules. Ce sont des centaines de milliers de personnes qu’il faut mobiliser, c’est un réseau de « comités de vigilance » qu’il faut mettre en place, dans un esprit de rassemblement et  d’unité.  La mobilisation de la jeunesse représente un enjeu particulier alors que les droites radicales ont instrumentalisé un simulacre de révolte pour la défense de l’ « ordre naturel », contre l’extension des droits

Depuis plusieurs mois, les différents groupes et sous-groupes  de cette mouvance multiplient les attaques. Celles-ci ciblent les lieux de culte et particulièrement les mosquées, les locaux associatifs ou politiques, les militants (e)s de gauche, les gays, les couples « mixtes »  comme récemment à Lyon (agression d’un couple franco-asiatique). Elles sont anonymes ou signées d’une croix gammée, d’une croix celtique, du sigle du GUD ou des Jeunesses Nationalistes. Il ne s’agit pas d’actes dérisoires, aux marges de la vie politique. Les groupes les plus radicaux se nourrissent de la progression du Front national et de la porosité  entre celui-ci et la direction de l’UMP. Lorsque le président de ce dernier parti invente une histoire de « pain au chocolat » , la publie dans un livre-manifeste de la « droite décomplexée » et la martèle dans ses meetings, ne contribue-t-il pas à légitimer la xénophobie et la violence ? (voir Copé : au-delà de la provocation )

L’attitude du gouvernement Ayrault est aussi fautive: un des exemples en est  la place prise par Manuels Valls et ses diverses expressions contre les Roms (voir Roms : les mauvaises actions du gouvernement.) et le droit de vote des étrangers

Dans ce contexte qu’on qualifie de « malsain » comme s’il s’agissait d’une fatalité, certains médias portent ainsi une responsabilité particulière en réduisant ce nouveau crime à un incident entre « extrémistes ».

Il est temps d’élargir le cadre de la mobilisation ; après les premières initiatives organisées dans l’urgence, c’est maintenant  une large mobilisation unitaire qui est nécessaire.

Autour des associations à caractère national et des organisations syndicales peuvent s’organiser de  grandes manifestations qui redonneront confiance à tous ceux qui pensent assister à une montée inexorable de l’extrême-droite.

Des comités de vigilance unitaires locaux peuvent rassembler les forces de tout le camp antifasciste et combattre la xénophobie sur le terrain.

Une telle mobilisation démontrera  à quel point les exigences de justice sociale, de solidarité d’égalité sont fortes et ancrées, beaucoup plus que ne le laisse penser le déroulement de ces dernières semaines.

La mémoire de Clément Méric mérite que se mette en place ce grand mouvement antifasciste.

(voir Extrême-droite : assez de crimes, assez de violences !

Un suicide pour appeler à la violence.

Après les manifestations du 12 mai : poursuivre la mobilisation.

Peste brune : non à la parade de l’extrême-droite le 12 mai

Premier mai: agir contre la xénophobie en Europe. )

Sur Facebook suivez l’actualité quotidienne de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme de Memorial 98 à l’adresse: http://www.facebook.com/groups/348947755137242/  

MEMORIAL 98

http://memorial98.over-blog.com/article-pour-repousser-l-extreme-droite-passer-a-la-vitesse-superieure-118387598.html

Similar posts
  • Etudiant.e.s de l’école du TNS ... Depuis plusieurs jours des étudiantes de l’école du TNS manifestent par leur présence sur le parvis du théâtre. Elles refusent d’être considérées comme du public devant présenter le pass sanitaire et bientôt le pass vaccinale. En effet, à l’Unistra, cette exigence n’existe pas alors pourquoi devraient-elles être assimilées au public du théâtre? Vous pouvez les [...]
  • Strasbourg: un millier de manifestant... Un millier de personnes ont participé ce 15 janvier à Strasbourg à une manifestation organisée et déposée par Gilets jaunes Strasbourg République auquel s’était joint le Collectif antipapes 67. Trajet habituel imposé par la préfecture se terminât place de la République. Le cortège a mis le temps puisque parti vers 14h30 de l’hyper-centre, il est [...]
  • Sylvain Cypel et Gérard Haddad invité... Vendredi 7 janvier, la veille de l’Assemblée générale de l’Union Juive française pour la Paix, -association juive antisioniste-, annulée pour cause de pandémie, s’est tenue devant une quarantaine de personnes membres ou pas du groupe, une conférence bicéphale, déjà annulée auparavant, avec l’écrivain et journaliste Sylvain Cypel et le psychanalyste Gérard Haddad  D’autres vidéos [...]
  • Pour les libertés, contre le passe va... Cet après-midi, j’étais à Paris, pas en vue de manifester, d’ailleurs j’ignorai tout des réjouissances anti-macroniennes, . Je m’apprêtais à prendre le bus 38 pour aller voir l’exposition Baselitz. Mais l’arrêt indiquait qu’il n’y aurait pas de bus pour cause de manif. En retournant vers Denfert-Rochereau, pour le métro, j’ai pu admirer les dizaines de [...]
  • Le fascisme qui vient [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.