Dernières Nouvelles d’Alsace, ou de l’Evéché?

michel-lucas-president-du-credit-mutuel-photo-dna-cedric-joubert

Les DNA du lundi ont déjà cette particularité de contenir une moitié de pages réservées au Sport, ce nouvel opium du peuple.

Sans compter une page entière “La question de la semaine” .

Ce coup-ci, 1373 lecteurs ont répondu à la question vitale de savoir s’il faut bannir la cigarette électronique des lieux publics.

Ces 1300 et quelques ont droit, contrairement aux 1300 de la manifestation de samedi en solidarité avec le mai 68 en Turquie, à la pleine page.

Dépolitisons, dépolitisons, il en restera toujours quelque chose. Des non-inscrits et des abstentionniste aux élections.

Plus fort encore, le choix des unes, décidément, ils ont de l’imagination au Journal!

En voyant la une de ce lundi, on se demande si c’est le bulletin paroissial. Non, c’est le supplément au bulletin de l’Évêché de Strasbourg.

dna une journée d'ordination 100613

L’Alsace, le Journal sudiste du même groupe EBRA (m’en tombent) de Michel Lucas, dit Draluca, n’est pas en reste avec son “bikepark” .

Religion et sport, sont les deux mamelles du dimanche, c’est pourquoi votre quotidien du lundi est si passionnant…

lalsace une bibepark 100613

Mais, ce n’est pas fini. La une du cahier DNA Région nous apprend qu’ils ont répondu à l’appel. Du 18 juin? Non, ça c’est la semaine prochaine.

On y apprend, information qui n’intéresse que les quelques catholiques qui vontalamesseledimancheetilsnesontpasisnombreux, que:

Deux nouveaux prêtres et deux diacres ont été ordonnés, hier en la cathédrale de Strasbourg, par l’archevêque Mgr Grallet.

Et plus fort encore, “Le grand séminaire nous a ouvert ses portes pour pouvoir les accompagner durant leur journée d’ordination

Comme quoi, il y a de bons communicants à l’Évêché aussi.

Et comme on ne saurait avoir le goupillon sans le sabre, la page d’après nous projette “sur zone“, dans “Arméeland“, à Mutzig, avec le 44e régiment de transmission, juste en dessous de la photo d’un P57 Mustang (un avion) ayant combattu pendant la seconde guerre mondiale…

N’en jetez plus, mon cerveau disponible est plein!

Et faites comme de plus en plus de gens, lisez le seul quotidien de gauche en Alsace.

Ne bougez plus, vous y êtes!

Similar posts
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs! Communiqué de presse du 28 juillet 2020 En guise de réponse face au chantage à l’emploi proposé par la multinationale Amazon sur le territoire de Dambach-la-ville, Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de [...]
  • Amazon: ni à Dambach-la-Ville ni aill... Communiqué de presse du 18 juillet 2020 Le collectif opposé au projet d’implantation d’Amazon en Alsace, constitué notamment du Chaudron des alternatives, de la Confédération des Commerçants de France, des Amis de la Terre, d’Alternatiba, de France Nature Environnement ou encore de l’association Nature et Vie, a adressé un courrier le 17 juillet 2020 à [...]
  • Pierre Pflimlin, le retour (dans les ... Les Dernières Nouvelles d’Alsace de ce samedi 27 juin 2020 s’intéressent à Pierre Pflimlin à l’occasion de l’anniversaire de sa mort il y a vingt ans. Le Journal, dans un petit papier non signé feint de s’étonner qu’aucune biographie complète n’existe sur l’ex- maire de Strasbourg et dernier président du Conseil de la IVe République [...]
  • 30 juin: soignantes et soignants à no... [...]
  • Amazon, ni à Dambach ni ailleurs Communiqué de presse du 24 juin 2020 Les membres du collectif le chaudron des alternatives et des collectifs alliés opposés à l’implantation d’Amazon en Alsace continuent d’affirmer leur opposition à l’implantation d’Amazon dans la commune de Dambach-la-ville (Bas-Rhin) pointant ses conséquences irréversibles sur l’emploi local et le dérèglement climatique. Ce communiqué de presse fait suite [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.