Rachid AZIZ ne doit pas être expulsé !

stop renvois resf

TRÈS URGENT

Situation de M. AZIZ

Rachid AZIZ, de nationalité marocaine, en France depuis 1999, a obtenu un titre de séjour d’un an en 2010.
> > Après 6 ans de vie commune avec Mme Assia SNOUSSI, de nationalité française, ils se sont séparés en août 2012.

Entre temps ils ont eu un petit garçon, Maydine AZIZ, de nationalité française, âgé aujourd’hui de trois ans et demi ; il est scolarisé à l’école maternelle du Jonquet, à Toulon.

Un titre de séjour de 10 ans devait être accordé à Rachid AZIZ en septembre 2012 ; mais ce document a été bloqué en préfecture parce que la mère a signalé que le père ne payait pas la pension prévue. Une OQTF a aussitôt été prononcée, toujours en vigueur bien que Rachid AZIZ ait repris les versements réguliers de la pension prévue depuis décembre 2012.

Après un banal contrôle routier et 2 jours de garde à vue à Hyères(83), Rachid AZIZ a été conduit au CRA du Canet, à Marseille, le 31 mai 2013.

Des problèmes de santé compliquent la situation de la famille. La maman de Maydine, Mme Snoussi, est en invalidité, elle souffre de maladie grave et fait des séjours fréquents, de durée variable, à l’hôpital Sainte Anne de Toulon, pour des traitements de chimio-thérapie

Chaque fois, c’est le papa qui prend en charge son fils pendant ces périodes. Le garçon est atteint de surdité à 30 % – il doit être opéré en septembre ; étant asthmatique, il est suivi par le service de pneumologie de l’hôpital Sainte Musse à Toulon, avec souvent la présence du papa aux rendez-vous.

Cet enfant est très attaché à son père et vit très mal l’absence de son père depuis son enfermement au CRA : ses crises d’asthme se sont aggravées, son comportement à l’école s’est détérioré. Il supporterait très mal l’expulsion de son papa. La maman est très inquiète en raison de ses propres problèmes de santé : Qui s’occupera de son fils, ou l’accompagnera pour les soins, quand elle sera elle-même hospitalisée ?

Pourtant, le Tribunal Administratif a confirmé la mesure d’expulsion !

M. AZIZ a été embarqué dans un avion pour le Maroc jeudi 13 juin, mais a été débarqué, refusant de partir « sans son fils ». Il doit être expulsé jeudi prochain 20 juin, si besoin avec un collant sur la bouche et attaché, lui a-t-on dit !

Vous pouvez faire savoir aux responsables de cette mesure que vous ne l’acceptez pas, et que vous refusez de cautionner ces décisions contraires aux intérêts supérieurs de l’enfant. Ce qui était inacceptable sous Sarkozy, l’est toujours sous Hollande !

Faxez et/ou mailez au Préfet du Var pour l’abrogation de l’OQTF, l’annulation de la procédure d’expulsion et sa régularisation :

M. Laurent Cayrel, laurent.cayrel@var.gouv.fr
Au Secrétaire Général de la Préfecture :

pref-secretariat-sg@var.gouv.fr

04 94 18 83 83 ou 04 94 18 83 38 (cabinet du préfet)

A l’Elysée :

Secrétaire général : pierre-rene.lemas@elysee.fr

Directeur de cabinet adjoint : alain.zabulon@elysee.fr

Matignon : 1er-ministre@cab.pm.gouv.fr

A l’Intérieur :

Dircab thierry.lataste@interieur.gouv.fr

Dircab adjoint thomas.andrieu@interieur.gouv.fr

Conseiller immigration : raphael.sodini@interieur.gouv.fr

Chef de cabinet sec.chefcab@interieur.gouv.fr

Similar posts
  • Masques anti-Covid-19 pour les enfant... Bonjour, Iyad m’a envoyé des photos prises au cours de son dernier tournage. Il s’agit d’une initiative prise par un artiste palestinien pour personnaliser des masques, les rendre moins “dramatiques” pour encourager les enfants à les porter. Iyad ajoute que de son côté tout va bien ainsi que pour sa famille et ses proches. Concernant [...]
  • La psychiatrie refuse d’être &#... Un article de Clémence Nayrac et Géraldine Tribault pulié par Hospimedia le 27/03/2020 Le contrôleur général des lieux de privation de liberté demande au Gouvernement des mesures d’urgence pour la psychiatrie dans le contexte de crise sanitaire. Déjà, depuis plusieurs jours, les représentants de la discipline ont lancé l’alerte. Le contrôleur général des lieux de [...]
  • Rony Brauman répond à Macron : « La m... Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat » Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. [...]
  • DD Baroin et Georges Federmann Georges Yoram Federmann 5 rue du Haut Barr 67000 Strasbourg. Strasbourg , le 28 mars 2020. Chère famille, chers tous, Dédé s’en est allé. J’ai appris sa mort par internet vendredi 27, par le message de Roger Winterhalter et en lisant la Feuille de chou de J-C Meyer, le lendemain. Nous sommes restés en contact [...]
  • Journal politique du confinement : pr... Françoise Vergès (politologue) et Norman Ajari (philosophe). “La crise sanitaire actuelle annonce-t-elle la catastrophe climatique de demain ?”. Avec Aurélien Barrau (astrophysicien) et Daniel Tanuro [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.