Procès historique de l’Etat pour contrôle au faciès

Logo1

Communiqué de presse:

PREMIERE AUDIENCE DU PROCES CONTRE L’ETAT LE 3 JUILLET 2013

*Contrôles au faciès : La société civile rappelle à l’Etat ses promesses
républicaines*

Dans une vidéo annonçant le premier procès contre l’Etat pour contrôles
d’identité abusifs, différentes associations composant le Collectif Stop
le Contrôle au faciès ont rappelé le caractère illégal, discriminatoire
et humiliant de ces pratiques.

Début 2011, le collectif impulsait une campagne nationale contre les
délits de faciès dans le cadre des contrôles d’identité.Un numéro de
recours en cas d’abus et la web-série « Mon 1^er  contrôle d’identité »
ont dès lors été diffusés dans toute la France à travers des actions de
terrain. Cette mobilisation sans précédent a permis à des citoyens
d’assigner le Ministère de l’Intérieur en justice pour contrôles au faciès.

*Le 3 juillet 2013 à 13h30*, le gouvernement – qui s’était pourtant
fermement engagé à mettre un terme à ces pratiques injustes – devra
répondre de ces abus devant le Tribunal de Grande Instance de Paris.
Selon l’un des plaignants : « C’est un moment fort, un moment
historique. Comme de nombreux citoyens, j’ai subi des contrôles abusifs
que personne n’a jamais pris le temps de motiver… aujourd’hui, c’est
devant un juge que le Ministère concerné va devoir s’expliquer. »

Ils seront nombreux, ce mercredi au *Tribunal de Grande Instance*, à
venir écouter l’Etat s’expliquer sur cette violation de leurs droits les
plus fondamentaux. Tous s’interrogent sur le renoncement de celui qui,
peu de temps avant d’être élu Président, promettait à tous de donner
corps à la promesse républicaine.

Le Collectif Contre le Contrôle au Faciès vous remercie de votre
collaboration et vous invite à nous rejoindre à l’occasion de*l’audience
historique de la société civile contre l’Etat pour «contrôles au faciès »*

*Mercredi 03 juillet 2013 à 13h30**Au Tribunal de grande instance de
Paris 4 bld du Palais 75001 Paris*

Venez nombreux. Plus nous serons nombreux, plus notre voix aura de
l’échos et sera entendue. “L’heure de nous-même a sonné” disait Aimé
Césaire. Il est temps de mettre un terme à ce racisme institutionnel
qu’est le contrôle au faciès. La victoire viendra de notre union et de
notre force collective.

*Collectif Contre le Contrôle au Faciès*
*Numéro SMS* : 07 60 19 33 81
*Site*: www.stoplecontroleaufacies.fr <http://www.stoplecontroleaufacies.fr>
*Suivez nous sur Twitter* : @controlefacies
<https://twitter.com/controlefacies>
*Page Facebook* : Stop le Contrôle au Faciès
<https://www.facebook.com/stoplecontroleaufacies>
*Groupe Facebook* : Stop le Contrôle au Faciès
<https://www.facebook.com/groups/stoplecontroleaufacies>

—————–

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/02/controles-au-facies-l-etat-poursuivi-pour-la-premiere-fois-devant-la-justice_3440576_3224.html

Similar posts
  • Non à la dissolution du CCIF! [...]
  • Centenaire de la naissance de Mehdi b... [...]
  • Soutenez les maraudes des petites rou... https://www.helloasso.com/associations/les-petites-roues/evenements/tombola-solidaire-pour-aider-notre-association-a-financer-ses-actions?fbclid=IwAR1CF7Re7pd-7G5gtRCY-UcNiEq7UQn4a6K72m5PNAQgI3bY9BsZ2iaTnMI Hebdi [...]
  • Procès de deux décrocheurs de portrai... Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Strasbourg: procès de 2 décrocheurs from feuille de chou on Vimeo. Quelques dizaines de personnes ce matin dès 8h devant le Tribunal judiciaire de Strasbourg pour soutenir Christine, du Collectif anti-GCO et Charles, [...]
  • Le squat Bugatti à Eckbolsheim évacué... Depuis ce mercredi matin, la gendarmerie en force bloque les deux accès au squat Bugatti, situé sur le territoire d’Eckbolsheim, juste à côté de la CME 67 et proche du garage Renault. De nombreux véhicules de gendarmerie, dont plusieurs immatriculés 75, et à l’intérieur de l’immeuble de bureaux, occupé depuis un an des gendarmes surarmés [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.