Un ministre luxembourgeois attaqué par l’ambassade d’Israël

Aux associations solidaires, pour information

Lors du Conseil européen du 25 janvier, le Ministre des Affaires Etrangères du Luxembourg Jean Asselborn (parti socialiste), face aux médias internationaux et nationaux, a clairement critiqué les récentes déclarations de Benyamin Netanyahu. Celui-ci, en visite dans une colonie en Cisjordanie, avait déclaré: « Nous resterons ici, nous construirons ici, ce lieu appartiendra à tout jamais à l’Etat d’Israël ».

Jean Asselborn a pris position dans de nombreuses interviews en parlant de faits inacceptables et de violation du Droit international. Le site officiel du gouvernement luxembourgeois reprend l’une d’entre elles :

http://www.gouvernement.lu/salle_presse/interviews/2010/01-janvier/26-asselborn/index.html

L’ambassade d’Israël à Bruxelles a réagi et a critiqué le ministre dans un communiqué qui lui a été adressé ainsi qu’aux différents journaux luxembourgeois. La rhétorique israélienne, comme si souvent malhonnête, est de retourner la critique : Ce ne sont plus les colonies illégales qui sont un obstacle au processus de paix, mais ce serait le ministre du petit Luxembourg. Ce ne sont plus les faits accomplis israéliens voire les propos cités de Netanyahu qui visent à trancher sur le statut final des territoires, ce seraient les propos d’Asselborn qui le feraient…

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Ambassade d’Israël a pris connaissance avec étonnement de la déclaration du Ministre luxembourgeois des Affaires Etrangères Jean Asselborn, faite le lundi 25 janvier au Conseil européen à Bruxelles, et dont la presse luxembourgeoise s’est faite l’écho dans ses éditions du mardi 26 janvier.

L’Ambassade d’Israël est interpellée par de tels propos qui semblent établir déjà le statut final de ces territoires, alors même que la communauté internationale s’efforce de créer une atmosphère propice à la reprise des pourparlers entre les parties concernées. Ces déclarations ne s’inscrivent pas dans cet effort et par conséquent elles ne sont pas de nature à faire avancer le processus de paix.

Le 27 janvier 2010

Ambassade d’Israël

Bruxelles

En annexe vous trouverez un article avec commentaire du quotidien luxembourgeois Tageblatt (en allemand)

Texte rédigé par Claude Grégoire, CPJPO Luxembourg

10-01-28 TB – Asselborn AmbIsrael

Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient
55 Avenue de la Liberté
L-1931 LUXEMBOURG
Phone : +352/691819306
Fax : +352/44743515
mail to : paixjuste@yahoo.com
website : www.paixjuste.lu

Similar posts
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • 14 février 1349 1200 juifs brûlés à S... Comme chaque année, le 14 février, grâce à Georges Yoram Federmann, on commémore le massacre de 1200 juifs à Strasbourg le 14 février 1349. Alors que la peste noire dévastait l’Europe, il a fallu trouver des boucs émissaires, accusés d’avoir empoisonné les puits. D’où cet holocauste de masse commis près de l’actuelle place de la [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]
  • Bordeaux: tensions entre associations... “L’affaire” déclenchée par la LICRA continue d’alimenter les gazettes. Ci-dessous le lien vers un site d’extrême droite local. Puis le texte paru ce soir sur le site du Monde pour les abonnés. Une précision: Marik Feytout invente la réunion que j’aurais -André Rosevègue- tenue avec le CRIF, alors que le débat qui s’est tenu fort [...]
  • Atlantico: tout va bien à Gaza… Atlantico Quand on dit « Gaza » il faut ajouter aussitôt : « camp de concentration à ciel ouvert ». L’expression a été forgée par les gauches pro-palestiniennes car Auschwitz les Juifs connaissent bien. Il ne faut pas oublier non plus de l’assortir d’une mention obligatoire : « les victimes sont devenues des bourreaux ». [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.