Tunisie : Lettre à l’adresse des Souverains et des Chefs d’Etats des pays du monde

Par Sghaier Ouled-Ahmed, poète tunisien

20120827210807__ouledahmed2 Mon pays est rigoureusement cadencé comme une horloge. Nous sommes tous ses aiguilles. C’est le membre qui élit le groupe.

1/ Nous parlons d’Etat Civil Républicain, ils parlent de dynastie de Khilafah.

Nous parlons d’Etat de droit, de droit positif, ils parlent d’imposer la chariaâ du droit divin.

Nous parlons de l’alternance pacifique de prise du pouvoir, ils parlent de souveraineté accordée par dieu.

Nous parlons de démocratie, ils parlent de conseil de palais (Choura).

Nous, nous rêvons de bâtir une nation pour les citoyens, eux s’apprêtent à monter une bergerie pour des sujets enclins.

Nous, nous croyons à l’égalité entre les citoyens, eux divisent le peuple en croyants et impies, en compagnons du prophète et tribu Koraïchite dressées contre le prophète qu’il convient de raser.

Nous, nous croyons en l’égalité des sexes, eux considèrent la femme comme un être inachevé tant par la raison manquée que par la foi insuffisante.

Nous, nous regardons le visage de la femme pour la distinguer de l’homme, eux ils reconnaissent la femme seulement par la pierre dressée sur son tombeau.

Nous, nous croyons au développement humain, eux s’emploient à abattre le tiers des gens pour corriger les deux tiers selon la règle sacrosainte.

Nous, nous considérons l’insurrection contre un tyran comme une révolution populaire, eux considèrent que la contestation du gouvernant comme un acte impie (Haram) selon la chariaâ.

Nous, nous vivons sur la rive de méditerranée au nord de l’Afrique, eux, vivent dans no man’s land du désert arabique en Asie, connu sous le nom de désert du désert.

Nous, nous déployons un étendard rouge et blanc brodé au centre par une Etoile et un croissant, eux, brandissent un pavillon de corsaire noir portant la figure d’une épée tranchante.

Nous, nous marquons le début de notre histoire à partir cinq mille ans et même au delà, pour eux notre histoire commence seulement il y a treize siècles c’est-à-dire depuis la razzia de Okba ibn Nafaa sur Kairouan.

2/ A partir de là, et tenant compte des évènements de violence, de terrorisme et d’assassinats politiques qui se déroulent sous nos yeux sur notre sol, avec une complicité manifeste sans l’ombre d’un doute du gouvernement, provisoire  notre peuple en devient deux peuples dans un seul et même pays … Jusqu’à présent. Avant l’éclatement de cette petite Tunisie et son éparpillement en mille morceaux à l’instar du Soudan, de l’Irak ou de l’ex Yougoslavie.

Nous sommes bien en état de guerre. Une guerre menée par un gouvernement illégitime imposée à un peuple démuni, qui a choisi la manifestation pacifique et le sit-in pour redresser notre révolution déviée. Notre révolution qui a eu pour seuls slogans : « la liberté et la dignité » s’est vue confisquée et détournée vers une question religieuse immédiatement appuyée par une dictature, sans prélude. Et si ce n’était qu’une guerre interne entre tunisiens seulement, il ne fait aucun doute que la question aurait été vite tranchée en faveur des objectifs de la révolution en seulement quelques mois. Seulement il s’agit d’une guerre appuyée par des régimes d’Orient rétrogrades mais aussi et hélas par quelques régimes occidentaux démocratiques.

Votre excellence les souverains et les présidents dans le monde :
Maintenant, que vous avez pris connaissance par la voix du peuple tunisien révolté et pacifique, ce qui vient d’être exposé, il nous revient de vous interroger si réellement il y a un quelconque intérêt pour vous, pour vos peuples que le sang des tunisiens coule au nom d’une certaine métaphysique au plus bas de ses niveaux cognitifs. Et si, vos lois permettent aux gouvernants de mettre la main sur les droits d’auteur des livres saints, de les plagier à leur compte pour subjuguer leurs peuples à volonté comme des dieux au-dessus de l’audit. Dans l’espace de vos réactions, acceptez nos regrets les plus contrariés de ne pas être en mesure de vous inviter à la cérémonie de déclaration de la Tunisie en tant qu’état civil républicain démocrate. Cet évènement devra intervenir dès que nous parvenons à renvoyer l’internationale de la fratrie des islamistes à leur exil.

Un exil qui n’a rien à envier aux repaires des espions et des mercenaires.

رسالة الى رؤساء وملوك العالم

وطني دقيقٌ مثل ساعةْ
الكلُّ فيهِ عقاربُ
والفردُ ينتخبُ الجماعةْ

1
نحنُ نتحدث عن الدولة المدنية.. وهم يتحدثون عن دولة الخلافة.
نحن نتحدث عن دولة القانون.. وهم يتحدثون عن دولة الشريعة.
نحن نتحدث عن التداول السلمي على السلطة.. وهم يتحدثون عن التمكين الالهي.
نحن نتحدث عن الديمقراطية..وهم يتحدثون عن الشورى.
نحن نحلم ببناء وطن للمواطنين.. وهم يصدد بناء اسطبل للرعية.
نحن نؤمن بالمساواة بين المواطنين.. وهم يقسّمون السكان الى مؤمنين والى كفّار..الى صحابة والى قريش
نحن نؤمن بالمساواة بين الرجل والمرأة.. وهم يعتبرون المرأة « ناقصة عقل ودين ».
نحن نتعرف على النساء من وجوههن..وهم يتعرفون على النساء من قبورهن.
نحن نؤمن بالتنمية البشرية.. وهم يعملون على « قتل الثلث لإصلاح الثلثين »
نحن نسمي الخروج على الحاكم ثورةً شعبيةً.. وهم يؤمنون بأن الخروج على الحاكم « حرامٌ شرعَا »
نحن نعيش على ضفاف البحر الأبيض المتوسط في شمال افريقيا ..وهم يعيشون في الربع الخالي وفي صحارى القارة الآسيوية.
نحن نرفع راية حمراء وبيضاء تتوسطها نجمة وهلال.. وهم يرفعون راية سوداء يتوسطها سيف قاطع.
نحن نحدد تاريخ تونس بخمسة ألاف سنة على ألأقل وهم يحددون تاريخها ب 13 قرنا، أي منذ غزو عقبة بن نافع للقيروان.
2
من هذا المنطلق،وأخذًا في الحسبان أحداث العنف والإرهاب والاغتيالات السياسية الجارية في بلادنا، بإرادة حكومية لا غبار عليها،يصبح الشعب التونسي شعبيْن في بلاد واحدة.بلاد واحدة.. الى حدّ الان .. في انتظار انشطار تونس وتفتّتها على شاكلة انشطار السودان والعراق وتفتّت يوغوسلافيا السابقة.
نحن في حالة حرب:اذن…
حرب تقودها حكومة غير شرعية على شعب اعزل اختار التظاهر السلمي والاعتصام لتقويم ما طرأ على ثورته التي انطلقت من شعاريْ : »الحرية والكرامة » فإذا بها تنحرف الى سؤال ديني مدعوم بإجابة دكتاتورية فورية.
ولو كانت هذه الحرب حربا محلية، تدور بين التونسيين فقط، لأمكننا حسمها لصالح اهداف الثورة في أشهر قليلة،،غير انها حرب مدعومة من أنظمة شرقية رجعية وكذلك من أنظمة غربية ديمقراطية.

السادة ملوك ورؤساء العالم:
الان وقد قرأتم،على لسان الشعب التونسي الثائر والمسالم، ما سبق، يطيبُ لنا،في هذه الظروف العصيبة التي تمرّ بها بلادنا، تونس، أن نسألكم عمّا اذا كانت لكم، ولدولكم، مصلحة حقيقية في أن تسيل دماء التونسيين باسم الميتافيزيقا في أحطّ مستوياتها المعرفية ؟
وعمّا اذا كانت قوانينكم تسمح بأن يسطو الحكام على حقوق تأليف الكتب السماوية.. وينسبوها الي أنفسهم.. لكي يتصرّفوا،مع شعوبهم، كآلهة لا يطالُها أيّ حساب ؟

في انتظار ردودكم..نأسف لعدم دعوتكم لحضور حفل اعلان تونس دولة مدنية ديمقراطية حال تمكننا من ارجاع الاخوان المسلمين الى منافيكم.. التي لا فرق بينها وبين أوكار العمالة والجوسسة.

الامضاء :

أولاد أحمد
شاعر وثائر تونسي

Similar posts
  • 500 manifestants à Strasbourg en atte... [...]
  • Encore 4 à 5000 à manifestants à Stra... Nouvelle puissante manifestation intersyndicale à Strasbourg. Les DNA donnent 4 à 5000 personnes pour ce cortège. Le trajet concédé par la préfecture devait se limiter à Etoile- Palais universitaire, vraiment très court. La place de la République demandée a été refusée sous prétexte de venue de Macron le 11 pour la commémoration des morts d’il [...]
  • Anti GCO sur le chantier de Pfettishe... La lutte contre le GCO continue! Ce matin, les anti-GCO s’étaient donnés rendez-vous comme d’habitude sur le parking du stade de foot de Pfulgriesheim, pour se rendre sur le chantier du GCO proche. Les gendarmes, hélas, avaient été prévenus, et ils sont arrivés en même temps toutes sirènes hurlantes. Nous n’avons pu bloquer les engins [...]
  • Acte 56 Strasbourg 300 manifestants, ... Acte 56 Strasbourg from feuille de chou on [...]
  • Les cheminots reconduisent la grève à... L’Ag des cheminots a reconduit la grève jusqu’à lundi où des piquets seront mis en place pour étendre encore le mouvement. Ils ont mis en place un comité de grève élu et renouvelable, décidé de participer aux Ag interprofessionnelles et à la manifestation avec les Gilets Jaunes demain samedi 13.30 place de l’Etoile. Ag des [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.