Un cheminot, ça ferme sa gueule ou on le démissionne…

La France, anciennement patrie des droits de l’homme et du citoyen qui donna cette chaude espérance au monde entier, qu’es-tu devenue? Il n’est pas un jour où l’arbitraire s’abat sur les petits, ceux dont les pères ont élevé des barricades pour chasser les rois et les tyrans, ceux qui sont sortis de la mine ou descendus des collines contre l’occupant nazi et ses valets du régime de Pétain.

Il n’est pas un jour où un syndicaliste est traité comme le pire des malfaiteurs pour avoir défendu le droit de vivre dignement de son travail.

Pendant ce temps, les financiers et les puissants se gobergent toujours plus dans leur clos où ils se permettent tous les droits, comme celui d’échapper à la justice.

Voici comment la direction SNCF de la région Auvergne traite ses cheminots, une info de France inter:

Après Brétigny, la SNCF verrouille sa com’

“La violation de l’obligation de discrétion et de loyauté peut être une cause réelle et sérieuse de licenciement”... Voilà le genre de phrase qu’on peut lire dans l’avis diffusé le 5 août dernier par la direction régionale Auvergne Bourgogne-Ouest à ses salariés. L’avis rappelle les règles édictées par la Direction des ressources humaines sur les relations avec les médias : interdiction d’introduire des personnes dans les emprises SNCF, obligation de discrétion et de confidentialité et obligation de loyauté. Un rappel qui fait suite à des articles et interviews, nombreux après l’accident mortel de Bretigny. Des cheminots y dénonçaient la dégradation de l’entretien du réseau ferré. Le document apporte de l’eau au moulin des syndicats, qui pointent, y compris au niveau national, le silence imposé par l’entreprise. 

“La SNCF a horreur qu’on souligne ses responsabilités et cherche à museler les syndicalistes”, dénonce Julien Cabanne secrétaire général de la CGT cheminot en Auvergne. Lui et deux autres cheminots de la région font d’ailleurs l’objet d’une procédure disciplinaire engagée fin juillet par leur direction régionale.”

La suite: http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/article-cheminot-ferme-ta-gueule-ou-je-te-vire-119692136.html

Similar posts
  • Documentaire: 91 route des Romains St... La nouvelle municipalité a suspendu la plainte contre Edson Laffaiteur. Le référé aura lieu le 25 août [...]
  • Du proto-capitalisme au Covid-19: une... Alain [...]
  • Esclavage moderne en Champagne : «Mêm... Esclavage moderne en Champagne : «Même les passeurs nous traitaient mieux que ça» Gurvan Kristanadjaja Il y a 17 heures Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. © Emeric Fohlen Photo d’illustration, à Verzenay, en août 2018. Un procès a levé le voile la semaine dernière à Reims sur les conditions de travail de vendangeurs [...]
  • Michel Warschawski Les militants qui quittent la bataille : pas les faibles, mais aussi pas les héros Pour être clair : je ne juge personne qui décide de quitter le pays et réside à l’étranger. C’est une décision personnelle, tout comme la décision de garder des commandements religieux, d’être végétarien ou, aussi étrange que cela puisse paraître, [...]
  • Libérez Salah Hamouri! Communiqué du Comité de soutien à Salah Hamouri / 30 juin 2020 Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans un centre médical par les autorités israéliennes.Il a été conduit [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.