Un cheminot, ça ferme sa gueule ou on le démissionne…

La France, anciennement patrie des droits de l’homme et du citoyen qui donna cette chaude espérance au monde entier, qu’es-tu devenue? Il n’est pas un jour où l’arbitraire s’abat sur les petits, ceux dont les pères ont élevé des barricades pour chasser les rois et les tyrans, ceux qui sont sortis de la mine ou descendus des collines contre l’occupant nazi et ses valets du régime de Pétain.

Il n’est pas un jour où un syndicaliste est traité comme le pire des malfaiteurs pour avoir défendu le droit de vivre dignement de son travail.

Pendant ce temps, les financiers et les puissants se gobergent toujours plus dans leur clos où ils se permettent tous les droits, comme celui d’échapper à la justice.

Voici comment la direction SNCF de la région Auvergne traite ses cheminots, une info de France inter:

Après Brétigny, la SNCF verrouille sa com’

“La violation de l’obligation de discrétion et de loyauté peut être une cause réelle et sérieuse de licenciement”... Voilà le genre de phrase qu’on peut lire dans l’avis diffusé le 5 août dernier par la direction régionale Auvergne Bourgogne-Ouest à ses salariés. L’avis rappelle les règles édictées par la Direction des ressources humaines sur les relations avec les médias : interdiction d’introduire des personnes dans les emprises SNCF, obligation de discrétion et de confidentialité et obligation de loyauté. Un rappel qui fait suite à des articles et interviews, nombreux après l’accident mortel de Bretigny. Des cheminots y dénonçaient la dégradation de l’entretien du réseau ferré. Le document apporte de l’eau au moulin des syndicats, qui pointent, y compris au niveau national, le silence imposé par l’entreprise. 

“La SNCF a horreur qu’on souligne ses responsabilités et cherche à museler les syndicalistes”, dénonce Julien Cabanne secrétaire général de la CGT cheminot en Auvergne. Lui et deux autres cheminots de la région font d’ailleurs l’objet d’une procédure disciplinaire engagée fin juillet par leur direction régionale.”

La suite: http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/article-cheminot-ferme-ta-gueule-ou-je-te-vire-119692136.html

Similar posts
  • Covid-19 : la médecine de la catastro... Covid-19 : la médecine de la catastrophe ou l’organisation politique d’un scandale sanitaire Problèmes Elisabeth Badinter estimait que la grandeur d’une civilisation se mesurait à la place faite à la femme. On pourrait ajouter qu’elle se mesure à la place accordée aux personnes aux personnes vulnérables : SDF, détenus, internés dans le CRA, pensionnaires des EPHAD [...]
  • Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! To... Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! Tout de suite ! La pandémie de coronavirus nous oblige à remettre le monde sur des rails qu’il n’aurait jamais dû quitter. 2020 : Un monde malade du capitalisme et du coronavirus La pandémie nous impose d’urgence de construire un monde fait d’égalité des droits, de solidarité, de partage des [...]
  • Communiqué de presse Gilets Jaunes St... [...]
  • Martinez à Macron Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République Palais de l’Élysée 55, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 PARIS Montreuil, le 06 avril 2020 Monsieur le Président de la République, La crise sanitaire du COVID 19 ne faiblit pas. La pandémie du nouveau coronavirus a déjà fait des dizaines de milliers de morts dans le monde [...]
  • En GAV à domicile 6 avril Le préfet de la région Grand-Est a réquisitionné des millions de masques sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse, sans fournir aucune explication même au Journal. Pour les logements inoccupés, elle (car le préfet est une femme) n’est pas aussi active. Nous sommes à la veille de la quatrième semaine de GAV. On assiste à une baisse relative [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.