Besançon : Quand les voyageurs s’organisent

L’Agglomération de Besançon avait annoncé aux familles de voyageurs qu’elles devaient quitter le terrain de l’Aire d’Accueil de la Malcombe le 25 octobre à 14 heures, et ce sans proposer aucun terrain alternatif.

Les habitantes et habitants de l’Aire d’Accueil de la Malcombe ont décidé de ne pas se laisser faire. Toutes les habitantes et tous les habitants ont signé la pétition suivante :

« A Monsieur le Maire et Président de l’Agglomération de Besançon

Nous, habitantes et habitants de l’Aire d’Accueil de la Malcombe (Besançon) avons appris le 10 octobre que le terrain sera fermé le 25 octobre à 14 h, sans qu’aucune solution ne nous soit proposée.

 

Nous refusons l’expulsion d’une vingtaine de familles du terrain de la Malcombe et de nous retrouver sans eau ni électricité. En plus, cette expulsion mettrait en danger la scolarité de nos enfants qui, tous, sont scolarisés à l’école Rosemont.

Aussi, nous demandons l’annulation de la décision de fermeture de l’Aire de la Malcombe et que toutes les familles puissent y rester tant qu’il n’y aura pas de proposition de relogement acceptable pour tous sur la commune de Besançon. »

Ce jeudi 24 octobre, vieille de l’expulsion prévue, une délégation d’une dizaine de résidents de la Malcombe est venue remettre la pétition au Maire de Besançon. Quelques minutes après avoir quitté les locaux de la mairie, la délégation apprenait que l’ensemble des familles seraient relogées sur l’aire de Casamène à Besançon et que tant que les installations d’eau, d’électricité et de toilettes ne seraient pas effectuées, elles pourront continuer à vivre sur l’Aire de la Malcombe. Arrivée dans les locaux de la CAGB (Communauté d’Agglomération du Grand Besançon), la délégation a eu, de la part d’une responsable, confirmation de la victoire des voyageurs de Besançon.

Pour les gens du voyage qui vivent à la Malcombe c’est une victoire. Demain, 25 octobre, elles n’auront pas à quitter les lieux sans savoir où aller !

http://communismeouvrier.wordpress.com/2013/10/24/besancon-quand-les-voyageurs-sorganisent/

 

Similar posts
  • Ziad Medoukh: Gaza, une ville enfermé... Gaza , une ville enfermée mais une ville qui impressionne ! Ziad Medoukh Il est difficile pour un observateur étranger de comprendre la situation actuelle dans la bande de Gaza, une région en souffrance permanente, mais une région qui continue à s’accrocher à la vie malgré tout. Souvent les médias étrangers parlent de la bande [...]
  • General Electric Belfort General Electric Belfort from feuille de chou on Vimeo. Près de 3000 personnes étaient rassemblées vers 14 h devant la Maison du peuple de Belfort par un temps de plus en plus pluvieux. Après le discours d’une responsable CGT, le cortège est parti vers l’usine General Electric, avec la CGT, les Gilets jaunes, le PCF [...]
  • 17 octobre 1961-17 octobre 2019 Stras... Chaque année à Strasbourg se tient une commémoration du massacre du 17 octobre 1961 à Paris où 200 Algériens pacifiques ont été tués par la police, certains jetés à La Seine. C’était sous le général de Gaulle, Roger Frey était ministre de l’Intérieur et Maurice Papon qui s’était illustré en 1942 à Bordeaux en déportant [...]
  • Semaine Européenne de la Démocratie L... [...]
  • Une victoire juridique de trois anti ... Quarante anti-GCO dans la salle d’audience, dont le maire de Kolbsheim et celui de Pfettisheim, et une trentaine sur le parvis du TGI de Strasbourg ce matin en solidarité avec trois personnes prévenues d’avoir manifesté illégalement sur un pont au-dessus de l’A35 munies d’une banderole dénonçant le Grand Contournement Ouest, autoroute à péage de 24 [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.