Des menaces de violences et de mort à l’encontre des militants de Ras l’front Rouen

Dimanche 22 septembre 2013, nous avons reçu à notre boîte mail deux
courriers nous menaçant de violences et de mort.

Extraits :

«… à très bientôt donc pour vous défoncer……vos petites gueules et
accessoirement, sur un coup de bol vous laisser en vie…tu vas voir les
colleurs de vos petits-autocollants, on va vous les renvoyer saignés à
blanc. Ah et puis j’ oubliais, toutes mes condoléances pour le petit
Méric. Sa photo tapisse déjà les murs de mes chiottes ! Lutte à mort
contre les tarlouzes ! On va compter les occis des deux côtés…Nous on ne
lâche pas un mètre de terrain, vous en revanche, vous allez saigner…Juré
sur notre sang…il est grand temps ! »

Nous avions déjà reçu, à de nombreuses reprises, des lettres d’ insultes
anonymes que nous avions jusqu’à présent, et à juste titre, traitées par
le mépris.

Cette fois un degré supplémentaire dans les menaces a été franchi que nous
ne tolérerons pas.

Ce courrier s’ inscrit dans un climat politique délétère :

un parti d’ extréme droite, le FN, qui n’ a jamais été aussi haut dans les
sondages…

l’ assassinat à Paris d’ un militant antifasciste : Clément Méric

des menaces de viols collectifs à l’encontre d’une jeune militante du
Parti de Gauche d’ Avignon qui revendiquait sa participation à la
manifestation antifasciste de Marseille, en marge de l’ université d’ été
du FN

Les menaces de commettre un crime ou un délit relèvent des articles
222-17 et 222-18 du code pénal, c’ est la raison pour laquelle nous avons
décidé de porter plainte auprès du Procureur de la République.

Cette plainte a été déposée, en notre nom, par Maître Lescène, Bâtonnier
de l’ Ordre des avocats, le 14 octobre 2013.

D’ ores et déjà nous avons reçu le soutien du CDLF (Comité pour la
Défense des Libertés Fondamentales)

Ceux qui naïvement pensent pouvoir nous faire taire, nous intimider, ou
mettre un terme à notre activité se trompent lourdement, plus que jamais
nous continuerons à :

« identifier, analyser et dénoncer les idées, les actions et l’impact des
courants de pensées pouvant être qualifiés de fascistes ou d’ extrêmistes
de droite, d’ antisémites, de racistes, de xénophobes, de sexistes ou d’
homophobes ».

Ras l’front Rouen le 22/10/2013

Similar posts
  • Trop c’est trop: les étudiants ... Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la République à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escarpe. Plusieurs témoignages ont été entendus avant le départ du cortège, sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans [...]
  • Ramené·es à la frontière plutôt qu’à ... Communiqué de presse du Collectif Maraude du Briançonnais Ramené·es à la frontière plutôt qu’à l’hôpital Samedi 16 janvier 2021, un peu avant 16 heures, l’hélicoptère du secours en montagne a déposé une famille exilée au poste de frontière de Montgenèvre au lieu de l’amener à l’hôpital. La manière dont s’est déroulé ce secours, à plus [...]
  • Deux gardés à vue après la manifestat... Un piquet de vigilance et de solidarité avec les personnes mises en GAV samedi soir s’est tenu devant le Tribunal judiciaire toute la journée du 18 janvier de 7H à18h pour les deux interpellés qui après deux jours de Garde à Vue ont été déférés en justice. L’un d’eux était un manifestant, qui portait un [...]
  • Manifestation et Free party à Strasbo... https://taranis.news/2021/01/strasbourg-16-1-2021-pplsecuriteglobale-freeparty/ 5 à 600 personnes dans la rue, malgré le froid et les interdictions de la préfecture, dans la rue, hier à Strasbourg, de 13 à 17h contre les lois liberticides! Le QG Gilets Jaunes Strasbourg République avait donné rendez-vous, comme depuis plus de deux ans, à 13h, place de la République, pour tenir une [...]
  • Livreur condamné pour antisémitisme :... Tribune refusée de publication par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le 15 janvier 2021. Livreur antisémite : quand l’ambassade d’Israël en France s’en mêle l’antisémitisme augmente. Parce qu’il devait livrer de la cuisine israélienne, un livreur Deliveroo de Strasbourg a refusé en expliquant qu’il ne livrait pas les juifs. C’est une parole et un acte antisémites. [...]

2 Commentaires

  1. 28 octobre 2013    

    laisser prévaloir la justice

  2. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    25 octobre 2013    

    Solidarité avec les camarades normands.
    Ras L ‘Front Strasbourg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.