Chronique d’un rassemblement interdit de dislocation

Samedi 16 novembre à 15 heures, du côté du centre des congrès de Saint-Étienne, Vincent Peillon ministre de l’éducation était attendu à la réunion nationale des MJS (mouvement des jeunes socialistes). Le réseau Education sans Frontières, ayant lu cette information quelques jours plus tôt, avait décidé d’appeler à un rassemblement ce jour, pour réclamer un véritable droit à l’éducation pour les élèves, enfants de citoyens roumains ou de familles demandeurs d’asile, sans hébergement.
Nous avions décidé également de contacter la préfecture de la Loire pour obtenir une entrevue avec le ministre.
Vendredi après-midi, Yves SCANU a un premier contact téléphonique avec le secrétariat de Madame la préfète qui lui réclame une demande écrite (à expédier par voie électronique).
La demande étant prête, il l’expédie aussi vite. A 16h15, nous obtenons une réponse positive à notre demande par voie de courrier électronique. Un peu plus tard dans l’après-midi, nouvel appel téléphonique de la préfecture : l’audience sera accordée sous condition de ne pas manifester.

La suite: http://stockinfos.over-blog.com/2013/11/chronique-d-un-rassemblement-interdit-de-dislocation.html

Similar posts
  • Manifestation féministe à Strasbourg 500 femmes, et quelques hommes, ont manifesté samedi 19 novembre à Strasbourg, de la place d’Austerlitz au Palais de justice, comme dans des dizaines de villes, contre les violences faites aux [...]
  • 18 octobre: grève et manifestation à ... C’EST N’IMPORTE QUOI: CES VIDEOS M’APPARTIENNENT [...]
  • 17 octobre 1961- 17 octobre 2022 Stra... Deux cérémonies ce 17 octobre à Strasbourg pour commémorer le massacre des Algériens à Paris. La première organisée par le Consulat d’Algérie sous le couvert d’associations. La seconde sur le Pont du Corbeau puis dans une courte marche jusqu’à la place du 17 octobre au bord de l’Ill par diverses associations de gauche dont D’Ailleurs [...]
  • Marianne Ostwald, par Liselotte Hamm ... [...]
  • 2000 manifestant.e.s à Strasbourg pou... Deux mille personnes ont participé à la manifestation pour le pouvoir d’achat et la défende des retraites à Strasbourg. Les jeunes tenaient la tête du cortège et scandaient de nombreux slogans. La CGT était en force comme d’habitude, suivie de Solidaires, de la FSU, de quelques militants FO ainsi que du PCF, du NPA, de [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.