Communiqué REDA : Verdict de la cour d’appel de Colmar concernant les 12 boycotteurs mulhousiens

La « justice» a des «contraintes» que la Raison ne connaît point !

Nous apprenons avec stupéfaction que la cour d’appel de Colmar condamne les 12 militants du Collectif Boycott68 à 1000 € d’amende avec sursis et au paiement d’un montant total de 32000 € de dommage, intérêt et frais de justice au profit d’officines pro-israéliennes (le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, Alliance France-Israël , Avocats sans frontière…) et la LICRA.

Relaxés en première instance le 17 novembre 2011 à Mulhouse, ces militants n’ont rien « commis » d’autre que l’expression de leur opinion sur la politique criminelle de d’État d’Israël à l’égard du peuple palestinien et l’appel à la responsabilité citoyenne en boycottant les produits exportés par cet État. En obéissant à la circulaire de la Ministre de la justice de l’époque, Madame ALLIOT-MARIE, qui demandait des poursuites contre les personnes appelant ou participant aux actions de boycott, le parquet avait fait appel « pour une question de droit».

Les participants au procès de la cour d’appel ont tous constaté des parties civiles en manque d’arguments, s’appuyant sur les ramassis des poubelles d’Internet, perdant leur calme et raison devant des témoins pertinent(e)s, ne trouvant rien à redire face aux réponses claires des militants. A la suite des plaidoyers de nos avocats, personne y compris dans les rangs des « parties civiles » ne pourraient imaginer un tel verdict.

Tout nous laisse à penser qu’il ne s’agit pas d’une sentence juridique mais d’une décision politique voulant à museler la critique de la politique israélienne et la défense des droits du peuple palestinien. Face à une telle décision, nous sommes déterminés plus que jamais à poursuivre notre engagement aux cotés du peuple palestinien, notamment à travers la campagne internationale Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël tant que cet état ne respectera pas le droit international.

Pour l’association REDA

Membre du Collectif Boycott 68

Similar posts
  • Maxime Alexandre, au Centre culturel ... Table ronde animée par Charles Fichter, Jean-Michel Niedermeyer, Armand Peter et Jean-Paul Sorg Maxime Alexandre from feuille de chou on [...]
  • Discours d’Ismahane Chouder à l... Discours d’Ismahane Chouder à la Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Marche contre l’islamophobie 10 novembre 2019 Comment faut-il vous le dire ? Une nouvelle fois, la surenchère islamophobe est au rendez-vous chez nombre de politiques relayés par des médias porte-voix. Depuis la rentrée, chaque jour compte une nouvelle ignominie, une nouvelle indignité, particulièrement à [...]
  • URBEX RDA de Nicolas Offenstadt Débat au Quai des Brumes à Strasbourg le 13 novembre 2019 [...]
  • ” Nègre marron” n’e... Correspondant F2C au TGI de Strasbourg “Le marronnage était le nom donné à la fuite d’un esclave hors de la propriété de son maître en Amérique, aux Antilles ou dans les Mascareignes à l’époque coloniale. Le fuyard lui-même était appelé marron ou nègre marron, negmarron, voire cimarron (d’après le terme espagnol d’origine).“. [...]
  • Conférence de Laurent Jeanpierre sur ... In girum-les leçons politiques des ronds-points (La découverte, [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.