L’Edredon Dort, un prix décerné ex-aequo à quatre politiciens strasbourgeois

DSCN5493

Dominique Bézu donnait, devant les journalistes des DNA et de la Feuille de chou, une conférence de presse, hier soir, au café du TNS, devant une banderole “L’Edredon Dort”, un nouveau prix destiné à “récompenser” les politiciens qui mettent les problèmes sous la couette, ici, en l’occurrence, c’est à propos du retour du GCO (Grand Contournement Ouest), dans une version à peine remaniée.

Fabienne Keller, Roland Ries, François Loos et Alain Fontanel, lequel n’aspire pourtant pas à une tête de liste, ont été, en leur absence, les heureux récipiendaires.

La conférence de presse de Dominique Bézu

L’article des DNA

Keller, Loos et Ries ex aequo pour l’« Edredon dort »

« Ils se rallient à des positions simplistes plutôt que de se retrousser les manches et apporter des solutions réfléchies à des problèmes complexes ». Tel est le sentiment de la fédération départementale Ecologie et Démocratie (proche du Modem) quant aux derniers rebondissements concernant le Grand contournement ouest. « Fabienne Keller, autant que François Loos, Roland Ries ou Alain Fontanel ; tous se réfugient désormais derrière un énième rapport dont les conclusions sont déjà incluses dans la commande », analyse le mouvement (30 membres) dont le porte-parole est Dominique Bezu. Et de décerner l’« Edredon dort » 2013 aux quatre élus, coupables de « se défiler » sur le sujet.

« Attention : on se retrouve à nouveau avec un choix binaire : pour ou contre le GCO et devant une impasse qui pourrait finir en Notre-Dame-des-Landes local », poursuit le militant. Qui s’inquiète d’un encouragement indirect aux votes de refus, blancs, nuls, voire extrêmes.

Et se demande, croit-on comprendre, s’il ne faudrait pas une liste (centriste) de plus aux municipales pour défendre ces points de vue.
par MSK, publiée le 14/12/2013 à 05:00

Similar posts
  • Manifestation de femmes contre les vi... Un cortège de femmes à parcouru les rues de Strasbourg ce dimanche depuis la place Kléber où elles avaient été autorisées à se rassembler contrairement aux rassemblements de la veille. Elles, et quelques hommes, ont pris les quais puis l’avenue de la Liberté jusqu’au tribunal. Slogans féministes percutants, et anti-flics ou antifascistes au lendemain de [...]
  • Strasbourg: 1500 pour la police, 3000... La manifestation pour la liberté à Strasbourg from feuille de chou on Vimeo. Gros succès de la manifestation de Strasbourg contre la loi fait par la police pour la police. A partir de 11h30, un premier rassemblement s’est tenu devant le monument aux morts place de la République, appelé par des médias. Quelques dizaines de [...]
  • Dernières Nouvelles d’Alsace: l... DNA L’EBRA m’en tombent EBRA: Est Bourgogne Rhône-Alpes, l’Empire médiatique du Crédit Mutuel On disait jadis que les cordonniers sont les plus mal chaussés; il faut croire que les (des?) journalistes sont les plus mal informés! C’est le cas d’un certain D.T dont je tairai, par charité, le nom. Dans le papier consacré ce samedi [...]
  • Strasbourg: mobilisation générale le ... Avec la loi sur la “sécurité globale”, débattue à l’Assemblée nationale, son article 24 qui prétend interdire même aux journalistes professionnels, et au filmeurs amateurs, de documenter les méthodes de plus en plus extrêmes des policiers et des gendarmes, et les violences policières contre les exilés chassés ignoblement de la place de la République à [...]
  • Ag des personnels universitaires et d... https://www.facebook.com/schlomo44/posts/10158801707048599?notif_id=1606233716143593&notif_t=feedback_reaction_generic&ref=notif Une centaine d’étudiants, d’enseignants et de personnels universitaires ont tenu cet après-midi de 14 h à environ 16 h, malgré un froid vif, une Assemblée générale à l’extérieur des locaux chauffés de l’Université, juste en face du bâtiment de la direction. Les débats se sont achevés par quelques votes en particulier pour la constitution [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.