Qui se cache derrière l’Association française des victimes du terrorisme?

“L’une des attaques les plus agressives contre la décision de faire de Georges Ibrahim Abdallah le citoyen d’honneur de Bagnolet, outre évidemment celle du CRIF qui a aboyé via le Figaro, est venue de l’Association Française des Victimes du Terrorisme (AFVT).
Nous avons fait notre petite enquête sur cette association de « victimes », et nous n’avons pas été déçus du voyage qui nous a conduits jusque dans l’Algérie des années 50…”

La suite sur le site du GAB :
Qui se cache derrière l’Association Française des Victimes du Terrorisme ?http://artdelapaix.over-blog.com/2014/01/qui-se-cache-derri%C3%A8re-l-association-fran%C3%A7aise-des-victimes-du-terrorisme.html

Notre page Facebook : Groupe des Associations de Bagnolet
https://www.facebook.com/LeGroupeDAssociationsDeBagnolet?fref=ts

Similar posts

1 Commentaire

  1. Federmann Georges Yoram Federmann Georges Yoram
    13 janvier 2014    

    Eclairant:” Résultat de notre enquête : Guillaume Denoix de Saint-Marc, la personne que l’on voit dans le reportage de France 3 et qui représente l’AFVT, est, pour commencer, le neveu de Hélie Denoix de Saint-Marc, qui fut au service du Général Massu en Algérie, à la tête du 1er REP (Régiment Etranger de Parachutistes, dissout depuis cette époque) et putschiste-des-Généraux en 1961. Il sera condamné et fera quatre ans de prison pour ça. A noter qu’il est décédé l’année dernière, avec la légion d’honneur à la boutonnière!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.