Le professeur Oberlin ne cautionne-t-il pas l’antisémitisme de Dieudonné ?

Suite à la double demande du professeur Oberlin et de Mme Cattori, la Feuille de chou a retiré dans ce billet un qualificatif la concernant qu’elle conteste.
16 01 14 14h

………………………………………..

Le professeur Christophe Oberlin s’exprime en défense de Dieudonné sur le site de Silvia Cattori

Extrait:

Quand on dit qu’on n’aime pas les juifs, il est évident que cela désigne ceux qui soutiennent un état raciste dans ses lois et ses actes. Ce qui veut dire qu’on n’aime pas les juifs racistes, rien d’autre. C’est le message de Dieudonné. Et voilà qu’on voudrait faire tomber cela sous le coup de la loi. C’est déloyal et stupide.

A mon avis, le professeur Oberlin a tort. Quand Dieudonné évoque les chambres à gaz au sujet du journaliste Patrick Cohen, il parle des Juifs en antisémite, et pas du tout d’Israël.
Son affirmation ci-dessus ne fonctionnerait qu’ à partir d’une assimilation entre Juifs, sionistes et Israéliens.

J’ai personnellement des gens de ma famille qui sont morts en déportation. Quand Desproges dit « On se demande pourquoi les juifs se précipitaient à Auschwitz ? D’abord parce que c’était gratuit ! » C’est du deuxième degré, ça me fait rire, et ça ne porte en rien atteinte à la mémoire de ma famille.

Selon moi, le professeur Oberlin a tort. Outre que historiquement, comme c’est prouvé par l’historien Raoul Hilberg, les Juifs payaient leur déportation par la Reichsbahn, ce mot de Desproges ne peut faire rire que des antisémites, conformément au stéréotype ancien selon lequel les Juifs seraient avares.

Quand quelqu’un se fait photographier devant Auschwitz en faisant une quenelle, ça ne porte pas atteinte à ma dignité ni à celle de ceux qui sont morts en déportation. Par contre c’est un geste fort à l’encontre de tous ceux qui tentent de masquer les crimes d’Israël derrière les crimes nazis. C’est à eux que ce discours s’adresse.

Enfin, le professeur Oberlin a tort. Faire une quenelle devant le mémorial de la Shoah ou tout autre lieu qui évoque l’extermination, est un geste antisémite. Sans aucun rapport avec Israël ou le sionisme.

Schlomo ben Jacov

Commentaires

Le 13 janvier 2014 à 16 h 06 min, Federmann Georges Yoram a dit : Modifier

Cher J C,
Les engagements de Christophe Oberlin sont reconnus et exemplaires en faveur des opprimés dont les palestiniens.
Je m’honore d’être son ami et de l’avoir invité à Strasbourg,on s’en souvient,il y a deux ans pour nous parler de ses missions chirurgicales à Gaza et de la première promotion de chirurgiens formés sur place.
Je trouve l’analyse de Christophe courageuse et fine .
Elle est discutable (à discuter) comme il l’appelle de ses voeux et mérite d’être comptée
comme partie importante d’un débat qui peut avoir l’ambition d’échapper au manichéisme.
Je me pose moi-même les questions du patrimoine de Dieudonné et de la réalité juridique de ses 7 condamnations.
Continuons à réfléchir sans anathèmes.
Répondre ↓
Le 13 janvier 2014 à 15 h 46 min, Christophe Oberlin a dit : Modifier

Cher monsieur,
Vous condamnez, sans réfléchir. Votre argumentaire, “le négationnisme” est vraiment pauvre, et insultant à mon encontre. Je passe…
J’ai été invité l’an dernier à donner une conférence sur la Palestine à Freiburg en Allemagne. L’université a retiré la salle la veille, au motif que l’ordre public était menacé, que c’était contraire à la constitution allemande (sic). Tout est (en allemand) sur le site Cafe-Palestine de Gabi Weber.
Le médecin qui m’a invité a attaqué l’université, seul. Le jour du procès l’université a cité comme témoin un ou deux professeurs de l’université qui sont venus parler du génocide. L’effet a été très mauvais sur le tribunal, et l’université a été condamnée. J’ai pu faire, à la rentrée dernière, ma conférence.
Par contre il y a un point sur lequel je suis d’accord avec vous, c’est que le livre de Raoul Hilberg est remarquable, un vrai livre d’historien, sans compassion (nous en avons tous, mais la force admirable d’Hilberg comme historien est d’avoir travaillé en mettant sa compassion de côté. Sa démonstration n’en est que plus forte.)
Je serais très heureux de parler avec vous plus avant, si vous le souhaitez
Cordialement
Christophe Oberlin
Répondre ↓

Le 13 janvier 2014 à 18 h 41 min, schlomo a dit : Modifier

M. Oberlin
Ami de Georges Yoram Federmann, je connais et j’admire votre engagement auprès des Palestiniens à Gaza en particulier, mais, juif antisioniste, et très sensible à tout antisémitisme, du fait de mon histoire familiale et de mon expérience , je ne retire pas un mot de ce que j’ai écrit concernant votre contribution sur le site de Silvia Cattori.
J C Meyer

Le 16 janvier 2014 à 14 h 01 min, Olivier a dit : Modifier

Je rejoins l’avis de M. Meyer.
Depuis que Dieudonné a sciemment choisi de s’associer à M. Faurisson, le geste de quenelle ne peut plus avoir la seule signification que M Oberlin lui prête. Il ne s’agit plus d’Israel ni de Sionisme.
Et quand bien même l’on vous rejoindrait sur le terrain de votre interprétation, le lecteur lambda de cette image la décodera probablement dans son acception la plus large, celle de l’antisémitisme, bien plus fréquent que l’antisionisme.

Similar posts
  • Selon le CRIF-Alsace, la Ville de Str... La Feuille de chou a pris connaissance de la lettre du CRIF-Alsace adressée à la maire de Strasbourg, Mme Barseghian: Madame la Maire, Le CRIF constate depuis longtemps une montée de l’antisémitisme en lien avec le conflit Israélo-palestinien. Nous en avons eu récemment, à Strasbourg, un triste exemple avec l’agression d’un graffeur missionné par la [...]
  • Roger Hanin et l’Algérie Roger Hanin Aek Bencheikha nous écrit depuis Constantine sur la page FB de l’UJFP pour nous faire suivre un message écrit il y a 2 ans par un de ses voisins oranais, Illies Abdelaziz Eljaafari. C’est un message d’un certain Roger Jacob Levy, plus connu sous son nom d’artiste Roger Hanin, qui tombe fort à [...]
  • Une centaine de Gilets jaunes des 67,... Une centaine de Gilets jaunes ont défilé ce samedi 26 septembre à Strasbourg sur un parcours déclaré en préfecture depuis la place de Bordeaux jusqu’au quartier européen puis vers le centre ville où en passant allée de la Robertsau, place Brant, les quais de l’Ill, ils ont rejoint Corbeau puis la place Kléber où tout [...]
  • L’affaire Dreyfus vue d’A... Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées hier au FEC pour une séance organisée conjointement par le Centre culturel alsacien et le Foyer de l’étudiant catholique consacrée à l’Affaire Dreyfus vue d’Alsace. C’est l’historien Jean-Claude Richez qui présentait le résultat de son travail de recherche en particulier dans la presse alsacienne (fort abondante!) des dernières [...]
  • Concessions autoroutières bradées au ... Vendredi 18 septembre 2020, Vincent DELAHAYE, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête sur le contrôle, la régulation et l’évolution des concessions autoroutières, au Sénat (1). Engagé dans la lutte contre le contournement Ouest de Strasbourg, veuillez trouver la réaction du collectif GCO NON MERCI : Le GCO, cette autoroute [...]

1 Commentaire

  1. Olivier Olivier
    16 janvier 2014    

    Je rejoins l’avis de M. Meyer.
    Depuis que Dieudonné a sciemment choisi de s’associer à M. Faurisson, le geste de quenelle ne peut plus avoir la seule signification que M Oberlin lui prête. Il ne s’agit plus d’Israel ni de Sionisme.
    Et quand bien même l’on vous rejoindrait sur le terrain de votre interprétation, le lecteur lambda de cette image la décodera probablement dans son acception la plus large, celle de l’antisémitisme, bien plus fréquent que l’antisionisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.