Les agriculteurs thaïlandais et palestiniens ont besoin de votre soutien !

Tous ensemble contre les violations israéliennes

Les agriculteurs thaïlandais et palestiniens ont besoin de votre soutien !

Union des comités du travail agricole, le 12 février 2014

1de9d6ce-9e52-4a02-b3ef-a9dc29778262_new

1
Chers militants,

Les colonies israéliennes commettent des infractions extrêmes sur le plan humanitaire contre les agriculteurs palestiniens et internationaux en ce qui concerne leurs heures de travail, leurs conditions de travail et leurs salaires.

Aujourd’hui, il y a 24 600 travailleurs thaïlandais qui sont employés dans le secteur agricole en Israël et dans les colonies en Cisjordanie occupée. Les migrants thaïlandais travaillent de 8 à 18 heures par jour, avec un jour de congé par semaine pendant la morte-saison, leurs heures supplémentaires ne sont qu’en partie rémunérées, voire non rémunérées. Ils manipulent toutes sortes de produits chimiques sans aucune protection, même rudimentaire. En plus, les femmes, qui sont déjà une minorité parmi leurs collègues masculins, sont souvent utilisées par les colons comme bonnes ou « masseuses ».

Pour ce qui concerne les agriculteurs palestiniens, rien que dans la vallée du Jourdain, ils sont plus de 7000, dont 10 % sont des femmes et 10 % des enfants de moins de 16 ans, à travailler de façon permanente dans les colonies. Aucun de ces travailleurs n’a de contrat de travail et ils travaillent jusqu’à 18 heures par jour, grimpant en haut des palmiers sans système de sécurité, manipulant des hormones, des pesticides et des engrais sans protection, même rudimentaire, à un rythme infernal. De toute évidence, les accidents de travail sont fréquents qui, au mieux, les rendent handicapés pour toute leur vie, au pire, les tuent, tout cela pour un salaire moyen de 60 NIS par jour (nouveau shekel israélien, soit 12 euros cinquante centimes), et un peu moins encore pour les femmes.

Les agriculteurs, surtout les Palestiniens, sont contraints indirectement de travailler dans de telles conditions étant donné que leurs terres et leurs ressources leur ont été volées, et qu’ils n’ont aucun autre endroit pour travailler que les colonies israéliennes. Il est de notre devoir, en tant que personnes et organisations actives, de faire entendre la voix des agriculteurs et de défendre leurs droits clairement énoncés dans la déclaration internationale de la Via Campesina (http://viacampesina.net/downloads/PDF/FR-3.pdf), laquelle stipule que :

-* les paysans et les paysannes ont le droit à l’intégrité physique et à ne pas être harcelés, expulsés, persécutés, arrêtés arbitrairement, et à ne pas être tués alors qu’ils défendent leurs droits ;

-* les paysannes ont le droit d’être protégées contre la violence domestique (physique, sexuelle, verbale et psychologique) ;

-* les paysans et les paysannes ont le droit de vivre dans la dignité ;

-* les paysans et les paysannes ont le droit au niveau de santé physique et mentale le plus élevé possible ;

-* les paysans et les paysannes ont le droit à un revenu satisfaisant pour subvenir pleinement à leurs besoins de base, pour eux-mêmes et leurs familles.

La première étape vers une protection et un soutien des agriculteurs est de dévoiler au monde entier quelles sont leurs conditions et ensuite de créer des groupes de pression actifs et forts pour peser sur les décideurs politiques et permettre aux agriculteurs de participer aux prises de décisions politiques, en vertu de la déclaration internationale de la Via Campesina, « les paysans et les paysannes ont le droit de participer activement à l’élaboration des politiques, aux prises de décision, à la mise en œuvre et au contrôle de tout projet, programme ou politique affectant leurs territoires ».

Signez ce texte pour faire entendre la voix des agriculteurs en Palestine, quelle que soit leur nationalité, et faites-le connaître à travers le monde.

Soutien sur : http://uawc-pal.org/ApplyMessage.aspx?ano=881

En solidarité

Union des Comités du travail agricole (UAWC)

1

Gaza

Gaza Bo. Pox : 1301

Téléphone : 08-2879959

Fax : 08-2853075

info@uawc.net

Cisjordanie

Jerusalem Bo.Pox: 20338

Ramallah Bo.Pox: 279

Téléphone : Tel: 02-2980316

Fax : Fax: 02-2965545

info@uawc-pal.org
uawc@palnet.com

Union des comités du travail agricole : http://uawc-pal.org/articleen.aspx?ano=881

Traduction : JPP pour Méhadrindégage

Similar posts
  • Encore 1500 manifestants à Strasbourg... [...]
  • 4000 manifestants selon la police, à ... [...]
  • 20 morts à Gaza, dont 9 enfants L’horreur des bombardements de cette nuit Tard hier soir Iyad nous envoie ce message “Nouveau massacre à Gaza, 3 enfants tués dans des raids israéliens”. Puis, impossible d’appeler, WhatsApp ne fonctionne plus… Cette nuit nous a ramenés 23 ans en arrière quand nous tremblions pour nos amis et nos proches bombardés (“pour leur bien” – [...]
  • BDS: TEVA contre Olivia Zemor à Lyon Chères amies, Chers amis, Nous avons été très touchés par l’extraordinaire mobilisation en France et à l’étranger concernant le procès intenté par TEVA contre Olivia Zémor. Ci-dessous un compte-rendu de ce procès qui s’est déroulé mardi à Lyon et s’est terminé à 22 H. Le tribunal rendra son jugement le 18 mai prochain. « Nos [...]
  • L’Archevêque de Paris veut ferm... Chers amis, Peut-être le savez-vous, mais le Centre pastoral St-Merry, acteur reconnu d’un Eglise ouverte sur le monde, solidaire des plus démunis et de toutes les victimes d’injustices, en France comme à l’étranger (voir par exemple l’action du groupe Gaza dont je m’occupe) est l’objet d’une attaque en règle de l’archevêque de Paris, qui a [...]

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.